Capitol Music France
Filiale Universal Music France
Fondation 2013
Genre Tous styles
Pays d'origine France
Siège Paris

Capitol Music France est un label musical généraliste français d'Universal Music Group. Il a été créé à la suite du rachat d'EMI par Universal Music Group[1]. Le label est renommé Capitol Label Services en 2018, structurant l'entité en différents sous-labels classés par genre musical. Parmi ses divisions :

  • Service international de Capitol US & UK
  • 92i / 7Corp / Tallac Records
  • Affranchis Music
  • Argentic Music
  • Millenium
  • SPKTAQLR

Le label est dirigé depuis juin 2016 par Alexandre Kirchhoff et par Dorian Taguelmint qui le rejoint en 2017. Capitol Label Services se hisse à la 1re place des labels en France en parts de marché albums et singles en 2017 & 2018 (source GfK). En 2019, il est le numéro 1 des labels en nouvelles productions francophones (source Yacast). Sur le premier semestre 2020, il reste numéro 1 des labels Universal Music France en parts de marché dans le TOP 200 singles : 14,7% de parts de marché total dont 13,5% en répertoire local (source GfK).

Capitol a sorti en 2020 l’album de musique urbaine le plus écouté de l’année : Maes avec “Les Derniers Salopards” (#1 du Top Album stream en 2020 / source Gfk) et sera récompensé aux Victoires de la Musique avec le titre le plus streamé de l’année 2020 : Gradur feat. Heuss l’enfoiré - "Ne Reviens Pas".

DJ Snake a choisi cette même année de rejoindre Capitol pour la sortie de ses projets en France.

Début 2021, la structure de management/production Indifférence Prod décide à son tour de travailler avec Capitol pour ses projets.

En 2021 le label Capitol devient le premier label français à accompagner les artistes sur les NFTs : Rilès (Rilèsundayz), Ziak (lancement du 1er single), Booba (+600K CA en 48h).

Artistes du label

Récompenses

En 2021, le label Capitol est récompensé de 9 prix :

Notes et références

  1. « Le label AZ devient Capitol Music France et se décline en trois sous-divisions », Charts in France,‎ (lire en ligne, consulté le )