Népal

NépalContenuetÉtymologie
Page semi-protégée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Aller à la navigation Aller à la recherche

Népal ( en anglais: / n ɪ p ɔː l / ; [19] Népal : नेपाल [népal] ), officiellement la République démocratique fédérale du Népal , [20] est un pays souverain en Asie du Sud . Il se trouve principalement dans l' Himalaya , mais comprend également des parties de la plaine indo-gangétique . C'est le 49e plus grand pays par sa population et le 93e plus grand pays par sa superficie. Il est enclavé et borde le Tibet au nord et l' Inde au sud, à l'est et à l'ouest , tandis que le Bangladesh est situé à seulement 27 km (17 mi) de sa pointe sud-est et du Bhoutan.en est séparé par l'État indien du Sikkim . Le Népal a une géographie diversifiée , y compris des plaines fertiles , des collines boisées subalpines et huit des dix plus hautes montagnes du monde , y compris le mont Everest , le point le plus élevé du monde. Katmandou est la capitale et la plus grande ville. Le Népal est un pays multiethnique, avec le népalais comme langue officielle.

Le nom «Népal» est d'abord enregistré dans des textes de la période védique du sous-continent indien , l'époque de l' ancien Népal où l' hindouisme a été fondé, la religion prédominante du pays. Au milieu du premier millénaire avant JC, Gautama Buddha , le fondateur du bouddhisme , est né à Lumbini dans le sud du Népal. Certaines parties du nord du Népal étaient étroitement liées à la culture du Tibet . La vallée de Katmandou, située au centre , est intimement liée à la culture des Indo-Aryens et était le siège de la prospère confédération Newar connue sous le nom de Nepal Mandala.. La branche himalayenne de l'ancienne Route de la Soie était dominée par les commerçants de la vallée . La région cosmopolite a développé un art et une architecture traditionnels distincts .

Au 18ème siècle, le royaume de Gorkha a réalisé l' unification du Népal . La dynastie Shah a établi le royaume du Népal et a formé plus tard une alliance avec l' Empire britannique , sous sa dynastie de premiers ministres Rana . Le pays n'a jamais été colonisé mais a servi d'État tampon entre la Chine impériale et l'Inde britannique . La démocratie parlementaire a été introduite en 1951 mais a été suspendue à deux reprises par les monarques népalais, en 1960 et 2005. La guerre civile népalaise dans les années 1990 et au début des années 2000 a abouti à la création d'une république laïque en 2008, mettant fin à la dernière monarchie hindoue du monde .

La Constitution du Népal , adoptée en 2015, affirme que le Népal est une république parlementaire fédérale laïque divisée en sept provinces . Elle reste la seule nation multipartite pleinement démocratique au monde dirigée par un parti communiste. Le Népal a été admis aux Nations Unies en 1955 et des traités d'amitié ont été signés avec l' Inde en 1950 et la République populaire de Chine en 1960. Le Népal abrite le secrétariat permanent de l' Association sud-asiatique de coopération régionale (ASACR), dont il est une membre fondateur. Le Népal est également membre du Mouvement des pays non alignés et de l' Initiative du golfe du Bengale . L' armée du Népal est la cinquième en Asie du Sud; il est remarquable pour son histoire Gurkha , en particulier pendant les guerres mondiales , et a été un contributeur important aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies .

Étymologie

Avant l' unification du Népal , la vallée de Katmandou était connue sous le nom de Népal . [a] L'origine précise du terme népalais est incertaine. Le Népal apparaît dans d' anciens textes littéraires indiens datant d'aussi loin que le quatrième siècle avant JC. Cependant, une chronologie absolue ne peut être établie, car même les textes les plus anciens peuvent contenir des contributions anonymes datant de l' époque moderne . Les tentatives académiques pour fournir une théorie plausible sont entravées par le manque d'une image complète de l'histoire et une compréhension insuffisante de la linguistique ou des langues indo-européennes et tibéto-birmanes pertinentes. [22]

Selon la mythologie hindoue , le Népal tire son nom d'un ancien sage hindou appelé Ne , appelé différemment Ne Muni ou Nemi . Selon Pashupati Purāna , en tant que lieu protégé par Ne , le pays au cœur de l'Himalaya est devenu connu sous le nom de Nepāl . [b] Selon Nepāl Mahātmya , [c] Nemi a été accusé de la protection du pays par Pashupati . [23] Selon la mythologie bouddhiste , Manjushri Bodhisattva a drainé un lac primordial deserpents pour créer la vallée du Népal et a proclamé qu'Adi-Buddha Ne prendrait soin de la communauté qui la coloniserait. En tant que chéri de Ne , la vallée s'appellerait Nepāl . [24] Selon Gopalarājvamshāvali , la généalogie de l'ancienne dynastie Gopala compilée vers 1380, le Népal est nommé d'après Nepa le bouvier, le fondateur du descendant népalais des Abhiras . Dans ce récit, la vache qui a produit du lait à l'endroit, où Nepa a découvert le Jyotirlinga de Pashupatināthaprès enquête, a également été nommé Ne . [22]

L' indologue norvégien Christian Lassen avait proposé que Nepāla était un composé de Nipa (pied d'une montagne) et -ala (court suffixe pour alaya signifiant demeure), et donc Nepāla signifiait «demeure au pied de la montagne». Il considérait Ne Muni comme une fabrication. [25] L' indologue Sylvain Levi a trouvé la théorie de Lassen intenable mais n'avait pas de théories propres, suggérant seulement que soit Newara est un vulgarisme de sanskritic Nepala, soit Nepala est sanskritizationde l'ethnie locale; [26] Son point de vue a trouvé un certain appui, même s'il ne répond pas à la question d'étymologie. [27] [28] [29] [22] Il a également été proposé que Nepa est une tige tibéto-birmane composée de Ne (bétail) et Pa (gardien), reflétant le fait que les premiers habitants de la vallée étaient des Gopalas (vachers ) et Mahispalas (troupeaux de buffles). [22] Suniti Kumar Chatterji croyait que le Népal provenait de racines tibéto-birmanes - Ne, de signification incertaine (car de multiples possibilités existent) et palaou bal , dont le sens est entièrement perdu. [30]

Histoire

Népal antique

Cette peinture dans un temple laotien représente une légende entourant la naissance de Gautam Buddha v. 563 avant JC à Lumbini de l'ouest du Népal.

Il y a 55 000 ans, les premiers humains modernes étaient arrivés sur le sous-continent indien en provenance d'Afrique, où ils avaient évolué auparavant. [31] [32] [33] Les premiers restes humains modernes connus en Asie du Sud datent d'environ 30 000 ans. [34] La preuve archéologique découverte la plus ancienne des établissements humains au Népal remonte à peu près à la même époque. [35]

Après 6500 av.J.-C., des preuves de la domestication des cultures vivrières et des animaux, la construction de structures permanentes et le stockage des surplus agricoles sont apparues à Mehrgarh et dans d'autres sites de l'actuel Baloutchistan . [36] Ceux-ci se sont progressivement développés dans la civilisation de la vallée de l' Indus , [37] [36] la première culture urbaine en Asie du Sud. [38] Des sites préhistoriques d'origine paléolithique , mésolithique et néolithique ont été découverts dans les collines de Siwalik du district de Dang . [39]On pense que les premiers habitants du Népal moderne et des régions voisines sont des gens de la civilisation de la vallée de l' Indus . Il est possible que le peuple dravidien dont l'histoire précède le début de l' âge du bronze dans le sous-continent indien (environ 6300 avant JC) ait habité la région avant l'arrivée d'autres groupes ethniques comme les Tibéto-Birmans et les Indo-Aryens de l'autre côté de la frontière. [40] En 4000 avant JC, le peuple tibéto-birman avait atteint le Népal soit directement à travers l'Himalaya depuis le Tibet ou via le Myanmar et le nord-est de l'Inde ou les deux. [41] Une autre possibilité pour les premiers à avoir habité le Népal est le peuple Kusunda. Selon Hogdson (1847), les premiers habitants du Népal étaient peut-être les Kusunda, probablement d'origine proto-australoïde . [42] Stella Kramrisch (1964) mentionne un substrat d'une race de pré-Dravidiens et de Dravidiens, qui étaient au Népal avant même les Newars, qui formaient la majorité des anciens habitants de la vallée de Katmandou. [43]

À la fin de la période védique , le Népal était mentionné dans divers textes hindous, tels que le défunt védique Atharvaveda Pariśiṣṭa et dans le post-védique Atharvashirsha Upanishad . [44] Le Gopal Bansa était la plus ancienne dynastie à être mentionnée dans divers textes comme les premiers dirigeants du royaume central de l'Himalaya connu sous le nom de «Népal». [45] Les Gopalas ont été suivis par Kiratas qui a régné pendant plus de 16 siècles par certains comptes. [46] Selon le Mahabharata , le roi Kirata d'alors est allé prendre part à la bataille de Kurukshetra . Dans la région sud-est,Janakpurdham était la capitale du royaume prospère de Videha ou Mithila, qui s'étendait jusqu'au Gange et abritait le roi Janaka et sa fille, Sita .

Dans les locaux du temple Changu Narayan , se trouve une inscription en pierre datée de 464 après JC, la première au Népal depuis l'inscription Ashoka de Lumbini ( vers 250 avant JC).

Vers 600 avant JC, de petits royaumes et des confédérations de clans ont vu le jour dans les régions du sud du Népal. De l'un d'eux, le régime Shakya , est né un prince qui a renoncé plus tard à son statut pour mener une vie ascétique, a fondé le bouddhisme et est devenu connu sous le nom de Gautama Bouddha (traditionnellement daté de 563 à 483 av. J.-C.). [47] Le Népal est venu pour être établi comme terre de spiritualité et de refuge dans les siècles intermédiaires, a joué un rôle important dans la transmission du bouddhisme en Asie de l'Est via le Tibet, [48] et a aidé à préserver les manuscrits hindous et bouddhistes.

En 250 avant JC, les régions du sud étaient sous l'influence de l' empire Maurya . L'empereur Ashoka a fait un pèlerinage à Lumbini et a érigé un pilier au lieu de naissance de Bouddha, les inscriptions sur lesquelles marquent le point de départ de l'histoire correctement enregistrée du Népal. [49] Ashoka a également visité la vallée de Katmandou et a construit des monuments commémorant la visite de Gautam Bouddha là. Au 4ème siècle après JC, une grande partie du Népal était sous l'influence de l' empire Gupta . [d] [50]

Dans la vallée de Katmandou, les Kiratas ont été poussés vers l'est par les Lichchhavis , et la dynastie Lichchhavi est arrivée au pouvoir c. 400 AD. Les Lichchhavis ont construit des monuments et laissé une série d'inscriptions; L'histoire du Népal de cette période est presque entièrement reconstituée à partir d'eux. [51] [48]

En 641, Songtsen Gampo de l' Empire tibétain renvoie Narendradeva à Licchavi avec une armée et soumet le Népal. Certaines parties du Népal et de Licchavi furent plus tard sous les influences directes de l'empire tibétain. [52]

La dynastie Licchavi est entrée en déclin à la fin du 8ème siècle et a été suivie par une règle Thakuri . Les rois Thakuri ont régné sur le pays jusqu'au milieu du XIe siècle après JC; on ne sait pas grand-chose de cette période souvent appelée période sombre. [53]

Népal médiéval

La vallée de Sinja , considérée comme le lieu d'origine des Khasas et de la langue népalaise , était au cœur de l'empire Khas Malla.

Au 11ème siècle, un puissant empire du peuple Khas a émergé dans l'ouest du Népal dont le territoire à son plus haut sommet comprenait une grande partie de l'ouest du Népal ainsi que des parties de l'ouest du Tibet et de l' Uttarakhand de l'Inde. Au 14ème siècle, l'empire s'était éclaté en rajyas de Baïse vaguement associés , littéralement 22 États au fur et à mesure qu'ils étaient comptés. La riche culture et la langue du peuple Khas se sont répandues dans tout le Népal et jusqu'en Indochine dans les siècles qui ont suivi; leur langue , rebaptisée plus tard la langue népalaise, est devenue la lingua franca du Népal ainsi que d'une grande partie du nord-est de l'Inde. [48]

Dans le sud-est du Népal, Simraungarh a annexé Mithila vers 1100 après JC, et le Tirhut unifié s'est tenu comme un royaume puissant pendant plus de 200 ans, [54] régnant même sur Katmandou pendant un certain temps. [55] Après encore 300 ans de règne musulman, Tirhut passa sous le contrôle des Sens de Makawanpur . [54] Dans les collines orientales, une confédération des principautés de Kirat a gouverné la région entre Katmandou et le Bengale.

La place Patan Durbar , l'une des trois places du palais de la vallée de Katmandou, a été construite par les Mallas au 17ème siècle. Les places Durbar sont l'aboutissement de plus d'un millénaire de développement dans l'art et l'architecture népalaises.

Dans la vallée de Katmandou, les Mallas , qui font plusieurs apparitions dans l'histoire népalaise depuis l'Antiquité, s'étaient établis à Katmandou et Patan au milieu du 14e siècle. Les Mallas ont gouverné la vallée d'abord sous la suzeraineté de Tirhut, mais ont établi un règne indépendant à la fin du 14ème siècle alors que Tirhut entrait en déclin. À la fin du 14ème siècle, Jayasthiti Malla a introduit des réformes socio-économiques généralisées, dont le principal était le système des castes. En divisant la population bouddhiste autochtone non aryenne en castes modelées sur le système des quatre Varnade l'hindouisme, il a fourni un modèle influent pour la sanskritisation et l'hinduisation des populations tribales non hindoues indigènes dans toutes les principautés du Népal. Au milieu du XVe siècle, Katmandou était devenu un puissant empire qui, selon Kirkpatrick , s'étendait de Digarchi ou Sigatse au Tibet à Tirhut et Gaya en Inde. [56] À la fin du 15ème siècle, les princes Malla ont divisé leur royaume en quatre - Kathmandu, Patan et Bhaktapur dans la vallée et Banepa à l'est. La compétition pour le prestige parmi ces royaumes frères a vu l'épanouissement de l'art et de l'architecture dans le centre du Népal, et la construction des célèbres places Katmandou , Patan et Bhaktapur Durbar.; leur division et leur méfiance ont conduit à leur chute à la fin du XVIIIe siècle et, finalement, à l'unification du Népal en un État moderne. [48] [57]

Hormis un sac destructeur de Katmandou au début du 13ème siècle, le Népal reste largement épargné par l' invasion musulmane de l'Inde qui a commencé au 11ème siècle. Cependant, la période moghole a vu un afflux d'hindous de haute caste d'Inde au Népal. Ils se sont rapidement mêlés au peuple Khas et au 16ème siècle, il y avait environ 50 principautés gouvernées par Rajput au Népal, y compris les 22 États (Baisi) et, à leur est dans le centre-ouest du Népal, 24 États Chaubisi . Il est apparu que le Népal restait le véritable bastion de l'hindouisme pur à une époque où la culture indienne avait été influencée par des siècles de Mughal, suivi par la domination britannique . Gorkha, l'un des États de Baisi, est apparu comme un royaume influent et ambitieux avec une réputation de justice, après avoir codifié les premières lois basées sur l'hindouisme dans les collines népalaises. [48]

Unification, expansion et consolidation

Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du coin supérieur gauche: (a) Prithvi Narayan Shah (b) Une carte de 1814 du sous-continent indien montrant le Népal à son zénith (c) Balbhadra Kunwar , qui, à 25 ans, commandait la défense du fort de Nalapani contre une force britannique supérieure, et après que l'ennemi a coupé l'approvisionnement en eau, chargé de 70 hommes (d) Jung Bahadur Rana , qui a établi le régime autocratique de Rana en 1846 et institué une politique étrangère pro-britannique

Au milieu du XVIIIe siècle, Prithvi Narayan Shah , un roi Gorkha , entreprit de créer ce qui allait devenir le Népal actuel. Il s'est lancé dans sa mission en assurant la neutralité des royaumes de montagne limitrophes. Après plusieurs batailles sanglantes et sièges, notamment la bataille de Kirtipur , il réussit à conquérir la vallée de Katmandou en 1769. [58]

Le contrôle de Gorkha a atteint son apogée lorsque les territoires du nord de l'Inde des royaumes de Kumaon et Garhwal à l'ouest jusqu'au Sikkim à l'est passèrent sous contrôle népalais. Un différend avec le Tibet sur le contrôle des cols de montagne et des vallées intérieures de Tingri au Tibet a forcé l' empereur Qing de Chine à déclencher la guerre sino-népalaise obligeant les Népalais à se retirer vers leurs propres frontières dans le nord. [59] La rivalité entre le Royaume du Népal et la Compagnie des Indes orientales sur le contrôle des États limitrophes du Népal a finalement conduit à la guerre anglo-népalaise(1815–16). Au début, les Britanniques ont sous-estimé les Népalais et ont été vaincus jusqu'à ce qu'ils engagent plus de ressources militaires qu'ils ne l'avaient prévu. Ainsi commença la réputation des Gurkhas en tant que soldats féroces et impitoyables. La guerre a pris fin avec le Traité de Sugauli , en vertu duquel le Népal a cédé des terres récemment capturées. [60] [48]

Le factionnalisme au sein de la famille royale a conduit à une période d'instabilité. En 1846, un complot a été découvert révélant que la reine régnante avait prévu de renverser Jung Bahadur Kunwar, un chef militaire en plein essor. Cela a conduit au massacre de Kot ; des affrontements armés entre des militaires et des administrateurs fidèles à la reine ont conduit à l'exécution de plusieurs centaines de princes et de chefs à travers le pays. Bir Narsingh Kunwar a émergé victorieusement et a fondé la dynastie Rana , et est devenu connu sous le nom de Jung Bahadur Rana . Le roi devint une figure titulaire et le poste de Premier ministre devint puissant et héréditaire. Les Ranas étaient résolument pro-britanniques et les ont aidés pendant la rébellion indienne de 1857(et plus tard dans les deux guerres mondiales). En 1860, certaines parties de la région occidentale du Terai ont été offertes au Népal par les Britanniques en guise de geste amical en raison de son aide militaire pour maintenir le contrôle britannique en Inde pendant la rébellion (connue sous le nom de Naya Muluk , nouveau pays). En 1923, le Royaume-Uni et le Népal ont officiellement signé un accord d'amitié qui a remplacé le traité Sugauli de 1816. [61]

La pratique hindoue de Sati , dans laquelle une veuve s'est sacrifiée dans le bûcher funéraire de son mari, a été interdite en 1919 et l' esclavage a été officiellement aboli en 1924. [62] Le règne de Rana a été marqué par la tyrannie, la débauche , l'exploitation économique et la persécution religieuse . [63] [64]

Népal après 1950

Lakhan Thapa , le premier roturier à dénoncer un régime népalais, a été pendu pour lui par les Ranas en 1877 et est considéré comme le premier martyr du Népal.

À la fin des années 40, les nouveaux mouvements et partis politiques pro-démocratie au Népal ont critiqué l'autocratie Rana. Suite au succès du Mouvement pour l'indépendance de l'Inde auquel les militants népalais avaient participé, avec le soutien et la coopération de l'Inde du roi Tribhuvan, le Congrès népalais a réussi à renverser le régime de Rana, instaurant une démocratie parlementaire. Après une décennie de conflits de pouvoir entre le roi et le gouvernement, le roi Mahendra (gouverné de 1955 à 1972) a abandonné l'expérience démocratique en 1960, et un système Panchayat «sans parti» a été créé pour gouverner le Népal. Les partis politiques ont été interdits et les politiciens emprisonnés ou exilés. [65]

Ram Baran Yadav est devenu le premier président de la république népalaise le 23 juillet 2008, après que la monarchie a finalement été abolie après des décennies de lutte contre la démocratie.

Le régime Panchayat a modernisé le pays, introduit des réformes et développé des infrastructures, mais a réduit les libertés et imposé une forte censure. En 1990, le mouvement populaire a forcé le roi Birendra (dirigé de 1972 à 2001) à accepter des réformes constitutionnelles et à instaurer une démocratie multipartite. [65] [66]

En 1996, le parti maoïste a lancé une tentative violente de remplacer le système parlementaire royal par une république populaire. [65] Cela a conduit à la longue guerre civile népalaise et à plus de 16 000 morts. [67] Avec la mort du roi et du prince héritier lors d'un massacre dans le palais royal , le frère du roi Birendra, Gyanendra, hérita du trône en 2001 [65] et assuma par la suite les pleins pouvoirs exécutifs visant à écraser l'insurrection maoïste lui-même. [68]

Le Parti maoïste a rejoint la politique dominante après le succès de la révolution démocratique pacifique de 2006 ; [69] Le Népal est devenu un état séculier , [70] et le 28 mai 2008, il a été déclaré une république, [69] mettant fin à son statut séculaire en tant que seul royaume hindou du monde. [71] La nouvelle désignation du pays en tant que République démocratique fédérale du Népal a été soumise aux Nations Unies le 4 août 2008, [72] et confirmée plus tard par la constitution. Après une décennie d'instabilité et de conflits internes qui ont vu deux élections à l'Assemblée constituante, la nouvelle constitutiona été promulguée le 20 septembre 2015, faisant du Népal une république démocratique fédérale divisée en sept provinces . [73] [74]

La géographie

Une carte topographique du Népal.

Le Népal est de forme à peu près trapézoïdale, d'environ 800 kilomètres (500 miles) de long et 200 kilomètres (120 miles) de large, avec une superficie de 147.516 km 2 (56.956 miles carrés). Il se trouve entre les latitudes 26 ° et 31 ° N et longitudes 80 ° et 89 ° E . Les processus géologiques déterminants du Népal ont commencé il y a 75 millions d'années lorsque la plaque indienne, qui faisait alors partie du supercontinent sud du Gondwana , a commencé une dérive vers le nord-est causée par la propagation du fond marin vers son sud-ouest, puis vers le sud et le sud-est. [75] Simultanément, la vaste croûte océanique de Tethyn , à son nord-est, a commencé à subduiresous la plaque eurasienne . [75] Ces processus doubles, conduits par la convection dans le manteau de la Terre , ont tous deux créé l' océan Indien et ont amené la croûte continentale indienne à sous-pousser l'Eurasie et à élever l' Himalaya . [75] Les barrières montantes ont bloqué les chemins des rivières créant de grands lacs, qui ont seulement percé il y a 100 000 ans, créant des vallées fertiles dans les collines moyennes comme la vallée de Kathmandu. Dans la région occidentale, des rivières trop fortes pour être gênées coupent certaines des gorges les plus profondes du monde. [76] Immédiatement au sud de l'Himalaya émergent, le mouvement des plaques a créé un vaste creuxqui s'est rapidement rempli de sédiments fluviaux [77] et constitue maintenant la plaine indo-gangétique . [78] Le Népal se trouve presque complètement dans cette zone de collision, occupant le secteur central de l'arc himalayen, près d'un tiers des 2 400 km (1 500 mi) -long Himalaya, [79] [80] [81] [82] [ 83] [84] avec une petite bande du Népal le plus méridional s'étendant dans la plaine Indo-Gangétique et deux districts dans le nord-ouest s'étendant jusqu'au plateau tibétain. [76]

Le mont Everest , le plus haut sommet du monde, se trouve à la frontière entre le Népal et la Chine.

Le Népal est divisé en trois principales ceintures physiographiques appelées Himal - Pahad - Terai . [e] Himal est la région montagneuse contenant de la neige et située dans la grande chaîne himalayenne; il constitue la partie nord du Népal. Il contient les altitudes les plus élevées du monde, y compris le mont Everest ( Sagarmāthā en népalais) de 8 848 mètres (29029 pieds) de hauteur à la frontière avec la Chine. Sept autres « huit mille » du monde se trouvent au Népal ou à sa frontière avec le Tibet: Lhotse , Makalu , Cho Oyu , Kangchenjunga , Dhaulagiri , Annapurnaet Manaslu . Pahad est la région de montagne qui ne contient généralement pas de neige. Les montagnes varient de 800 à 4000 mètres (2600 à 13100 pieds) d'altitude, avec une progression des climats subtropicaux inférieurs à 1200 mètres (3900 pieds) aux climats alpins au-dessus de 3600 mètres (11800 pieds). La chaîne de l'Himalaya inférieur , atteignant 1 500 à 3 000 mètres (4 900 à 9 800 pieds), est la limite sud de cette région, avec des vallées fluviales subtropicales et des «collines» alternant au nord de cette chaîne. La densité de population est élevée dans les vallées, mais nettement inférieure à 2 000 mètres (6 600 pieds) et très faible au-dessus de 2 500 mètres (8 200 pieds), où la neige tombe occasionnellement en hiver. Les plaines de plaine du sud ou Terai en bordure de l'Inde font partie de la bordure nord de laPlaine indo-gangétique . Terai est la région de plaine contenant quelques chaînes de collines. Les plaines ont été formées et sont alimentées par trois grands fleuves himalayens: le Koshi , le Narayani et le Karnali , ainsi que de plus petits fleuves s'élevant sous la limite des neiges permanente. Cette région a un climat subtropical à tropical. La gamme la plus externe des contreforts appelés Sivalik Hills ou Churia Range, culminant à 700 à 1 000 mètres (2 300 à 3 280 pieds), marque les limites de la plaine du Gangétique; Cependant, des vallées basses et larges appelées Inner Terai Valleys ( Bhitri Tarai Upatyaka ) se trouvent au nord de ces contreforts à plusieurs endroits.

Classification climatique de Köppen pour le Népal

La plaque indienne continue de se déplacer vers le nord par rapport à l'Asie à raison d'environ 50 mm (2,0 pouces) par an. [85] Cela fait du Népal une zone sujette aux tremblements de terre et les tremblements de terre périodiques qui ont des conséquences dévastatrices présentent un obstacle important au développement. L'érosion de l'Himalaya est une source très importante de sédiments, qui s'écoule vers l'océan Indien. [86] Saptakoshi, en particulier, transporte une énorme quantité de limon hors du Népal mais voit une baisse extrême du gradient dans le Bihar , provoquant de graves inondations et des changements de cours, et est, par conséquent, connu comme la douleur du Bihar. De graves inondations et glissements de terrain provoquent des décès et des maladies, détruisent les terres agricoles et paralysent les infrastructures de transport du pays, chaque année pendant la saison de la mousson.

Le Népal a cinq zones climatiques, correspondant globalement aux altitudes. Les zones tropicales et subtropicales se situent en dessous de 1200 mètres (3900 pieds), la zone tempérée de 1200 à 2400 mètres (3900 à 7900 pieds), la zone froide de 2400 à 3600 mètres (7900 à 11800 pieds), la zone subarctique de 3600 à 4400 mètres ( 11800 à 14400 pieds) et la zone arctique au-dessus de 4400 mètres (14400 pieds). Le Népal connaît cinq saisons: l'été, la mousson , l'automne, l'hiver et le printemps. L'Himalaya bloque les vents froids d'Asie centrale en hiver et forme les limites nord des modèles de vent de mousson.

Biodiversité

Cette carte de la couverture terrestre du Népal utilisant les données Landsat 30 m (2010) montre la couverture forestière comme le type dominant de couverture terrestre au Népal. [87]

Le Népal contient une diversité disproportionnée de plantes et d'animaux par rapport à sa taille. [88] [89] Le Népal, dans son intégralité, forme la partie occidentale du hotspot oriental de la biodiversité de l' Himalaya , avec une diversité bioculturelle notable . [90] Les différences dramatiques d'élévation trouvées au Népal (60 m du niveau de la mer dans les plaines de Terai, à 8 848 m du mont Everest ) [91] résultent en une variété de biomes . [88] La moitié orientale du Népal est plus riche en biodiversité car elle reçoit plus de pluie, comparée aux parties occidentales, où les conditions de type désert arctique sont plus courantes à des altitudes plus élevées. [89]Le Népal est un habitat pour 4,0% de toutes les espèces de mammifères , 8,9% des espèces d'oiseaux , 1,0% des espèces de reptiles , 2,5% des espèces d'amphibiens , 1,9% des espèces de poissons , 3,7% des espèces de papillons , 0,5% des espèces de papillons et 0,4% d' espèces d'araignées . [89] Dans ses 35 types de forêts et 118 écosystèmes, [88] [f] le Népal abrite 2% des espèces de plantes à fleurs , 3% de ptéridophytes et 6% de bryophytes . [89]

Le couvert forestier du Népal est de 59624 km 2 (23021 milles carrés), 40,36% de la superficie totale du pays, avec 4,38% supplémentaires de garrigue , pour une superficie forestière totale de 44,74%, soit une augmentation de 5% depuis le début du millénaire . [92] Le pays avait un score moyen de l' indice d'intégrité des paysages forestiers 2019 de 7,23 / 10, le classant au 45e rang mondial sur 172 pays. [93] Dans les plaines méridionales, l' écorégion de savane et de prairies de Terai-Duar contient certaines des herbes les plus hautes du monde aussi bien que des forêts de Sal, des forêts tropicales à feuilles persistantes et des forêts de feuillus riveraines tropicales. [94]Dans les basses collines (700 m - 2000 m), les forêts mixtes subtropicales et tempérées de feuillus contenant principalement du S al (dans les basses altitudes), Chilaune et Katus , ainsi que les forêts de pins subtropicales dominées par Chir Pine sont courantes. Les collines du milieu (2 000 m - 3 000 m) sont dominées par le chêne et le rhododendron . Les forêts de conifères subalpines couvrent la gamme de 3000 m à 3500 m, dominée par le chêne (en particulier dans l'ouest), le sapin de l'Himalaya oriental , le pin de l' Himalaya et la pruche de l'Himalaya.; Le rhododendron est également courant. Au-dessus de 3 500 m à l'ouest et 4 000 m à l'est, les conifères cèdent la place aux arbustes et prairies alpines à dominance de rhododendrons . [89]

Le plus grand rhinocéros à une corne parcourt les prairies subtropicales des plaines du Terai.

Parmi les arbres notables, il y a l' astringent Azadirachta indica , ou neem , qui est largement utilisé en phytothérapie traditionnelle , [95] et le luxuriant Ficus religiosa , ou peepal , [96] qui est affiché sur les anciens sceaux de Mohenjo-daro , [97] et sous lequel Gautam Bouddha est enregistré dans le canon Pali comme ayant cherché l'illumination. [98]

La plupart des feuilles persistantes subtropicale forêt à feuilles larges de la région de l' Himalaya inférieure descend des Téthys tertiaire flore. [99] Comme la plaque indienne est entrée en collision avec l' Eurasie formant et élevant l'Himalaya, la flore méditerranéenne aride et semi-aride a été poussée et adaptée au climat plus alpin au cours des 40 à 50 millions d'années suivantes. [99] [100] Le hotspot de biodiversité himalayenne était le site d'échange de masse et de mélange des espèces indiennes et eurasiennes dans le néogène . [101] Une espèce de mammifère ( souris des champs de l'Himalaya), deux espèces d'oiseaux et de reptiles, neuf amphibies, huit poissons et 29 espèces de papillons sont endémiques au Népal. [89] [g]

Le monal de l'Himalaya ( Danphe ), l'oiseau national du Népal, [103] nidifie haut dans l'Himalaya.

Le Népal compte 107 espèces menacées désignées par l' UICN , dont 88 espèces animales, 18 espèces végétales et une espèce du groupe «champignons ou protistes». [104] Ceux-ci incluent le tigre du Bengale en voie de disparition , le panda rouge , l' éléphant d'Asie , le cerf porte-musc de l' Himalaya , le buffle d'eau sauvage et le dauphin de rivière d'Asie du Sud , [105] ainsi que le Gharial en danger critique , le florican du Bengale , [ 88] [106] et le vautour à croupion blanc , qui a presque disparu après avoir ingéré la charogne de bovins traités au diclofénac . [107] L'empiètement humain omniprésent et dévastateur sur le plan écologique des dernières décennies a gravement mis en danger la faune népalaise . En réponse, le système des parcs nationaux et des aires protégées , créé en 1973 avec la promulgation de parcs nationaux et la conservation de la faune 1973 , [108] a été considérablement élargi. Les restaurants de vautours [89] couplés à une interdiction de l'usage vétérinaire du diclofénac ont vu une augmentation du nombre de vautours à croupion blanc. [109] [107] Le programme de foresterie communautairequi a vu un tiers de la population du pays participer directement à la gestion d'un quart de la superficie forestière totale a aidé les économies locales tout en réduisant les conflits entre l'homme et la faune . [110] [111] Les programmes d'élevage [112] couplés à des patrouilles militaires assistées par la communauté, [113] et une répression du braconnage et de la contrebande, ont vu le braconnage de tigres et d'éléphants en danger critique d'extinction ainsi que de rhinocéros vulnérables , entre autres jusqu'à effectivement zéro, et leur nombre n'a cessé d'augmenter. [114] Le Népal a dix parcs nationaux , trois réserves fauniques , une réserve de chasse , troisAires de conservation et onze zones tampons , couvrant une superficie totale de 28 959,67 km 2 (11 181,39 milles carrés), soit 19,67% de la superficie totale des terres, [115] tandis que dix zones humides sont enregistrées en vertu de la Convention de Ramsar . [116]

Politique et gouvernement

Politique

Le Népal est une république parlementaire avec un système multipartite. [117] Il a trois partis politiques reconnus au parlement fédéral: le Parti communiste du Népal (NCP) , le Congrès népalais (NC), [117] et le Parti Janata Samajbadi, Népal (JSPN). [117] Des deux grands partis qui tous deux épousent officiellement le socialisme démocratique, le NCP est considéré comme de gauche tandis que le Congrès népalais est considéré comme centriste. [118] Pendant la plupart des brèves périodes d'exercice démocratique dans les années 1950 et 1990, le Congrès népalais détenait la majorité des sièges au parlement; CPN (UML) était son concurrent dans les années 1990. [119] Après les maoïstesentrés dans le processus politique en 2006, ils sont devenus le troisième plus grand parti. [120] Au lendemain des élections de 2017 , le premier selon la nouvelle constitution, le NCP, formé par la fusion du CPN (UML) et du CPN (Centre maoïste) est devenu le parti au pouvoir au niveau fédéral et dans six de sept provinces. [121] La coalition Madhesi, comprenant le Parti Samajbadi, le Népal et le Parti Rastriya Janata, au Népal , qui a fusionné plus tard pour former JSPN, a formé le gouvernement provincial dans la province n ° 2, bien qu'il ait une présence négligeable dans le reste du pays. [122] [123] [124]Bien que le Congrès népalais ait une représentation considérablement réduite, c'est la seule opposition majeure au parti communiste au pouvoir à tous les niveaux de gouvernement. [125]

BP Koirala a mené la révolution de 1951, est devenu le premier Premier ministre démocratiquement élu et, après avoir été déposé et emprisonné en 1961, a passé le reste de sa vie à lutter pour la démocratie.

Dans les années 1930, un mouvement politique clandestin dynamique a surgi dans la capitale, donnant naissance au Népal Praja Parishad en 1936 [126], qui a été dissous sept ans plus tard, à la suite de l'exécution des quatre grands martyrs . À peu près à la même époque, les Népalais impliqués dans le mouvement d'indépendance indien ont commencé à s'organiser en partis politiques, menant à la naissance du Congrès népalais et du Parti communiste du Népal . [127] Pendant que le communisme essayait de trouver son pied, le Congrès népalais a réussi à renverser le régime de Rana en 1951 et a bénéficié du soutien écrasant de l'électorat. [128] Dans le sans fêteSystème Panchayat initié en 1962 par le roi Mahendra , les loyalistes de la monarchie se sont relayés pour diriger le gouvernement; les dirigeants politiques sont restés clandestins, exilés ou en prison. [126] Une insurrection communiste a été écrasée dans son berceau dans les années 1970, ce qui a conduit à la coalescence éventuelle de factions communistes jusqu'ici dispersées sous le Front de gauche uni .

Après que la résistance civile conjointe lancée par le Front de gauche uni et le Congrès népalais ait renversé le Panchayat en 1990, [128] [129] le Front est devenu le CPN (UML) , a adopté la démocratie multipartite et dans la brève période, il était au gouvernement , a introduit des programmes d'aide sociale qui restent populaires. [119] Après que le Parti maoïste a rejoint la politique dominante, à la suite de la révolution pacifique de 2006 , il a également adopté la démocratie multipartite comme ligne officielle. La période de transition entre 2006 et 2015 a été marquée par des protestations soutenues de la part des mouvements nationalistes ethnocentriques nouvellement formés, dont le principal est le mouvement Madhes. RJPN et SPN prônant l'égalité des droits et l'auto-gouvernance pour le peuple Madhesi sont devenus des partis politiques majeurs dans le Terai, province n ° 2 en particulier. [120] [130] [131] [132]

Gouvernement

Le Népal est gouverné conformément à la Constitution du Népal . Il définit le Népal comme ayant des caractéristiques multiethniques, multilingues, multireligieuses et multiculturelles avec des aspirations communes de personnes vivant dans diverses régions géographiques, et étant attaché et uni par un lien d'allégeance à l'indépendance nationale et à l'intégrité territoriale. , l’intérêt national et la prospérité du Népal. [3]

Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du haut à gauche: (a) Singha Durbar , le siège du gouvernement à Katmandou (b) la Cour suprême (c) Parlement

Le Gouvernement népalais a trois branches: [3]

  • Exécutif : La forme de gouvernance est un système parlementaire républicain démocratique fédéral, multipartite et compétitif, basé sur la pluralité. Le président nomme le chef du parti parlementaire du parti politique majoritaire à la Chambre des représentants comme Premier ministre, qui forme le Conseil des ministres qui exerce le pouvoir exécutif.
  • Législature : La Législature du Népal, appelée Parlement fédéral, se compose de la Chambre des représentants et de l'Assemblée nationale. La Chambre des représentants se compose de 275 membres élus selon un système électoral mixte et a un mandat de cinq ans. L'Assemblée nationale, composée de 59 membres élus par les collèges électoraux provinciaux, est une chambre permanente; un tiers de ses membres sont élus tous les deux ans pour un mandat de six ans. [133]
  • Pouvoir judiciaire : le Népal a un système judiciaire indépendant à trois niveaux unitaire qui comprend la Cour suprême, la plus haute cour du pays, dirigée par le juge en chef , sept hautes cours, une dans chaque province, la plus haute cour au niveau provincial et 77 districts tribunaux, un dans chaque district. Les conseils municipaux peuvent convoquer des organes judiciaires locaux pour résoudre les différends et rendre des verdicts non contraignants dans les affaires n'impliquant pas de crime passible de poursuites. Les actions et les procédures des organes judiciaires locaux peuvent être guidées et annulées par les tribunaux de district. [3]

divisions administratives

Le Népal est une république fédérale comprenant 7 provinces . Chaque province est composée de 8 à 14 districts. Les districts, à leur tour, comprennent des unités locales appelées municipalités urbaines et rurales. [3] Il y a un total de 753 unités locales qui comprend 6 municipalités métropolitaines, 11 municipalités sous-métropolitaines et 276 municipalités pour un total de 293 municipalités urbaines et 460 municipalités rurales. [134] Chaque unité locale est composée de quartiers. Il y a 6 743 salles au total.

Les gouvernements locaux jouissent de pouvoirs exécutifs et législatifs ainsi que de pouvoirs judiciaires limités dans leur juridiction locale. Les provinces ont un système de gouvernance parlementaire monocaméral de Westminster. Les gouvernements locaux et provinciaux exercent certains pouvoirs absolus et certains pouvoirs partagés avec le gouvernement provincial et / ou fédéral. Le comité de coordination du district, un comité composé de tous les élus des gouvernements locaux du district, a un rôle très limité. [3] [134]

Les plus grandes villes

Lois et application de la loi

Le Népal a fait des progrès en ce qui concerne les droits des minorités ces dernières années.

La Constitution du Népal est la loi suprême du pays et toutes les autres lois qui la contredisent sont automatiquement invalides dans la mesure de la contradiction. [135] Les dispositions légales spécifiques sont codifiées comme Code civil et Code pénal, accompagnées respectivement du Code de procédure civile et du Code de procédure pénale. [136] La Cour suprême est la plus haute autorité en matière d'interprétation des lois et elle peut ordonner au parlement de modifier ou de promulguer de nouvelles lois au besoin. Les lois népalaises sont généralement considérées comme plus progressistes que celles d'autres pays en développement et, dans certains cas, de nombreux pays développés. La peine de mort a été abolie. [137]Le Népal a également fait des progrès en matière de droits des LGBT et d'égalité des sexes. Il reconnaît le viol conjugal et soutient le droit à l'avortement; cependant, en raison d'une augmentation de l'avortement sélectif selon le sexe, des contraintes ont été introduites. Le Népal est signataire de la Convention de Genève , des Conventions / Traités sur l'interdiction des armes biologiques , chimiques et nucléaires , [138] des Conventions fondamentales de l'Organisation internationale du Travail , du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et de l' Accord de Paris sur le climat. Certaines dispositions légales, guidées par des sensibilités socio-économiques, culturelles et religieuses, restent discriminatoires. Il existe une discrimination fondée sur le sexe contre les ressortissants étrangers mariés à des citoyens népalais. [h] La lignée paternelle d'une personne est appréciée et requise dans les documents juridiques. De nombreuses lois restent non appliquées dans la pratique.

Le personnel de la police de la circulation dirige manuellement le trafic vers les routes et les carrefours les plus fréquentés.

La police népalaise est le principal organisme d'application de la loi. Il s'agit d'une organisation indépendante placée sous le commandement de l' Inspecteur général , qui est nommé par le ministère de l'Intérieur et qui en rend compte . Outre le maintien de l'ordre public, il est chargé de la gestion de la circulation routière, qui est assurée par la police de la circulation du Népal. La Force de police armée du Népal , une organisation de police paramilitaire distincte, travaille en coopération avec la police népalaise pour les questions de sécurité de routine; il est destiné au contrôle des foules, aux actions contre-insurrectionnelles et antiterroristes, ainsi qu'à d'autres questions internes où le recours à la force peut être nécessaire. Le service des enquêtes criminellesof Nepal Police est spécialisé dans les enquêtes criminelles et les analyses médico-légales. [140] [141] [142] [143] [144] La Commission d'enquête sur les abus d'autorité est une agence d'enquête indépendante qui enquête et poursuit les affaires liées à la corruption, aux pots-de-vin et aux abus d'autorité. À 2,16 pour 100 000 en 2016, le taux d'homicides intentionnels au Népal est bien inférieur à la moyenne; les données policières indiquent une augmentation constante du taux de criminalité au cours des dernières années. [145] Le Népal était classé 76e sur 163 pays dans l'Indice mondial de la paix (GPI) en 2019. [146]

Relations étrangères

Mémorial Gurkha , Londres

Le Népal dépend de la diplomatie pour sa défense nationale. Elle maintient une politique de neutralité entre ses voisins, entretient des relations amicales avec les autres pays de la région, et mène une politique de non-alignement au niveau mondial. Le Népal est membre de l' ASACR , des Nations Unies , de l' OMC , du BIMSTEC et de l' ACD , entre autres. Il a des relations diplomatiques bilatérales avec 167 pays et l'UE, [147] a des ambassades dans 30 pays [148] et six consulats, [149] tandis que 25 pays ont des ambassades au Népal et plus de 80 autres ont des missions diplomatiques non résidentielles. [150]Le Népal est l'un des principaux contributeurs aux missions de maintien de la paix des Nations Unies, ayant fourni plus de 119 000 personnes à 42 missions depuis 1958. [151] Les Népalais ont une réputation d'honnêteté, de loyauté et de bravoure, ce qui les a amenés à servir de guerriers légendaires Gurkha dans les armées indiennes et britanniques au cours des 200 dernières années, avec service dans les deux guerres mondiales, les guerres indo-pakistanaises ainsi qu'en Afghanistan et en Irak, [152] bien que le Népal n'ait été directement impliqué dans aucun de ces conflits et remportant le plus haut niveau militaire récompenses, y compris la Croix de Victoria et le Param Vir Chakra . [153]

Le Népal est l'un des principaux contributeurs aux missions de maintien de la paix des Nations Unies.

Le Népal poursuit une politique de "relations équilibrées" avec les deux voisins immédiats géants, l'Inde et la Chine; [154] [155] le Traité de paix et d'amitié de 1950 avec l'Inde prévoit une relation beaucoup plus étroite. [156] Le Népal et l'Inde partagent une frontière ouverte avec la libre circulation des personnes, des liens religieux, culturels et conjugaux. L'Inde est le plus grand partenaire commercial du Népal, dont elle dépend pour tout son pétrole et son gaz, ainsi que pour un certain nombre de produits essentiels. Les Népalais peuvent posséder une propriété en Inde, tandis que les Indiens sont libres de vivre et de travailler au Népal. [157]Les relations entre l’Inde et le Népal, bien que très étroites, sont «pleines de difficultés liées à la géographie, à l’économie, aux problèmes inhérents aux relations entre grand pouvoir et petit pouvoir et aux identités ethniques, linguistiques et culturelles communes qui chevauchent les frontières des deux pays». [158] Le Népal a établi des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine le 1er août 1955 et a signé le Traité de paix et d'amitié en 1960; depuis, les relations reposent sur les cinq principes de la coexistence pacifique . Le Népal maintient la neutralité dans les conflits entre la Chine et l'Inde. Il reste fermement attaché à la politique d'une Chine unique et est connu pour freiner les activités anti-chinoises des réfugiés tibétains au Népal.[159] [160] Les citoyens des deux pays peuvent traverser la frontière et voyager jusqu'à 30 km sans visa. [161] La Chine est perçue favorablement au Népal en raison de l'absence de conflits frontaliers ou d'ingérence grave dans la politique intérieure, associée à son aide au développement des infrastructures et à l'aide en cas d'urgence; La faveur s'est accrue depuis que la Chine a aidé le Népal lors du blocus économique imposé par l'Inde en 2015 . [162] Par la suite, la Chine a accordé au Népal l'accès à ses ports pour le commerce avec des pays tiers, et le Népal a rejoint l' Initiative chinoise de la ceinture et de la route . [163]

Le Népal met l'accent sur une plus grande coopération en Asie du Sud et a activement poussé à la création de l' ASACR , l'Association sud-asiatique de coopération régionale, dont le secrétariat permanent est hébergé à Katmandou. [164] Le Népal a été l'un des premiers pays à reconnaître un Bangladesh indépendant, et les deux pays cherchent à renforcer la coopération en matière de commerce et de gestion de l'eau; les ports maritimes du Bangladesh, étant plus proches, sont considérés comme des alternatives viables au monopole de l'Inde sur le commerce des pays tiers du Népal. [165] Le Népal a été le premier pays d'Asie du Sud à établir des relations diplomatiques avec Israël et les pays jouissent d'une relation solide; [166]il reconnaît les droits des Palestiniens, ayant voté en faveur de sa reconnaissance à l'ONU et contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël. [167] Les pays avec lesquels le Népal entretient des relations étroites comprennent les donateurs et les partenaires de développement les plus généreux - les États-Unis, le Royaume-Uni, le Danemark, le Japon et la Norvège, entre autres. [168]

Militaire et renseignement

Le couteau polyvalent Kukri (en haut) est l'arme emblématique des forces armées népalaises et est utilisé par les Gurkhas, l'armée népalaise, la police et même les gardes de sécurité.

Le président est le commandant suprême de l' armée népalaise ; sa gestion courante est assurée par le ministère de la Défense . Les dépenses militaires pour 2018 s'élevaient à 398,5 millions de dollars [169], soit environ 1,4% du PIB. [170] Une force d'infanterie presque exclusivement terrestre, l'Armée du Népal compte moins de cent mille; [171] [172] [173] le recrutement est volontaire. [174] Il possède peu d'aéronefs, principalement des hélicoptères, principalement utilisés pour le transport, la patrouille et la recherche et le sauvetage. [175] La direction du renseignement militaire sous l'armée népalaise sert d'agence de renseignement militaire; [176] Département national des enquêteschargé de la collecte de renseignements nationaux et internationaux, est indépendant. [171] L' armée du Népal est principalement utilisée pour la sécurité de routine des actifs critiques, une patrouille anti-braconnage des parcs nationaux, la contre-insurrection et la recherche et le sauvetage lors de catastrophes naturelles; [177] il entreprend également de grands projets de construction. [178] Il n'y a pas de politique discriminatoire sur le recrutement dans l'armée, mais celle-ci est dominée par les hommes des castes d'élite des guerriers Pahari. [179] [180]

Économie

Les deux tiers de la main-d’œuvre népalaise sont employés dans l’agriculture, mais la productivité est faible, car la plus grande partie est réalisée avec des méthodes traditionnelles et du travail manuel.

Le produit intérieur brut (PIB) du Népal pour 2018 était estimé à 28,8 milliards de dollars. [181] Avec un taux de croissance annuel calculé à 6,3% en 2018 [182] et qui devrait atteindre 7,1% en 2019 [183], le Népal est l'une des économies à la croissance la plus rapide au monde. Cependant, le pays se classe 165e dans le monde [i] pour le PIB nominal par habitant [184] et 162e [j] pour le PIB par habitant en PPA . [185] Le Népal est Membre de l' OMC depuis le 23 avril 2004. [186]

La population active népalaise de 16,8 millions de travailleurs est la 37e au monde. [187] Le secteur primaire représente 27,59% du PIB, le secteur secondaire 14,6% et le secteur tertiaire 57,81%. [188] Les envois de fonds en devises du Népal, d'un montant de 8,1 milliards de dollars EU en 2018, le 19e au monde et représentant 28,0% du PIB, [189] ont été apportés à son économie par des millions de travailleurs, principalement en Inde, au Moyen-Orient et en Asie de l'Est, presque tous des ouvriers non qualifiés. [190] [191]Les principaux produits agricoles sont les céréales (orge, maïs, millet, paddy et blé), les oléagineux, les pommes de terre, les légumineuses, la canne à sucre, le jute, le tabac, le lait et la viande de buffle d'eau. [192] [193] Les principales industries comprennent le tourisme, les tapis, les textiles, les cigarettes, le ciment, la brique, ainsi que les petits moulins à riz, jute, sucre et oléagineux. [192]Le commerce international du Népal s'est considérablement développé en 1951 avec l'instauration de la démocratie; la libéralisation a commencé en 1985 et s'est accélérée après 1990. Au cours de l'année fiscale 2016/17, le commerce extérieur du Népal s'élevait à 1,06 billion de roupies, soit une augmentation de 23 fois par rapport à 45,6 milliards de roupies en 1990/91. Plus de 60% du commerce du Népal se fait avec l'Inde. Les principales exportations comprennent les vêtements tout prêts, les tapis, les légumineuses, l'artisanat, le cuir, les herbes médicinales et les produits en papier, qui représentent 90% du total. Les principales importations comprennent divers produits finis et semi-finis, matières premières, machines et équipements, engrais chimiques, appareils électriques et électroniques, produits pétroliers, or et vêtements tout prêts. [194] L'inflation était de 4,5% en 2019. [183]Les réserves de change s'élevaient à 9,5 milliards de dollars EU en juillet 2019, soit 7,8 mois d'importations. [183]

Pokhara (photo) est l'une des principales destinations touristiques. Le Népal a un potentiel important pour le développement du tourisme écologique, culturel et spirituel.

Le Népal a fait des progrès significatifs dans la réduction de la pauvreté, ramenant la population sous le seuil de pauvreté international (1,90 USD par personne et par jour) de 15% en 2010 à seulement 9,3% en 2018, bien que la vulnérabilité reste extrêmement élevée, avec près de 32% de la population vivant entre 1,90 USD et 3,20 USD par personne et par jour. [183] ​​Le Népal a fait des progrès dans des secteurs comme la nutrition, la mortalité infantile, l'électricité, l'amélioration des sols et des actifs. Selon la tendance actuelle, le Népal devrait éliminer la pauvreté d'ici 20 ans. [195] [196] Le secteur agricole est particulièrement vulnérable car il dépend fortement des pluies de mousson, avec seulement 28% des terres arables irriguées, à partir de 2014 . [197]L'agriculture emploie 76% de la main-d'œuvre, les services 18% et l'industrie manufacturière et artisanale 6%. [198] L'investissement privé, la consommation, le tourisme et l'agriculture sont les principaux contributeurs à la croissance économique. [183]

Le budget du gouvernement est d'environ 13,71 milliards de dollars (exercice 2019/20); [199] les dépenses du budget de développement des infrastructures, dont la majeure partie provient de l'aide étrangère, n'atteignent généralement pas l'objectif. [200] Le pays reçoit une aide étrangère du Royaume-Uni, [201] [202] de l' Inde, du Japon, des États-Unis, de l'UE, de la Chine, de la Suisse et des pays scandinaves. La roupie népalaise est liée à la roupie indienne à un taux de change de 1,6 depuis de nombreuses années. Le revenu par habitant est de 1 004 dollars. [203] La répartition de la richesseparmi les Népalais est conforme à celle de nombreux pays développés et en développement: les 10% les plus élevés des ménages contrôlent 39,1% de la richesse nationale et les 10% les plus bas seulement 2,6%. L'Union européenne (UE) (46,13%), les États-Unis (17,4%) et l'Allemagne (7,1%) sont ses principaux partenaires d'exportation; ils achètent principalement des vêtements confectionnés népalais (RMG). [204] Les partenaires d'importation du Népal sont l'Inde (47,5%), les Émirats arabes unis (11,2%), la Chine (10,7%), l'Arabie saoudite (4,9%) et Singapour (4%).

En plus d'avoir une géographie enclavée et accidentée, peu de ressources naturelles tangibles et des infrastructures médiocres, l'inefficacité du gouvernement d'après 1950 et la longue guerre civile sont également des facteurs qui ralentissent la croissance économique et le développement du pays. [205] [206] [207] La servitude pour dettes impliquant même les enfants des débiteurs a été un problème social persistant dans les collines occidentales et le Terai , avec environ 234 600 personnes ou 0,82% de la population considérée comme asservie, par The Global Slavery Index en 2016. [208]

Tourisme

Le Népal avait autrefois des magasins légaux de marijuana et de haschich au profit des hippies, dans les années 1960 et 1970. [209]

Le tourisme est l'une des industries les plus importantes et les plus dynamiques du Népal, employant plus d'un million de personnes et contribuant à 7,9% du PIB total. [210] Le nombre de visiteurs internationaux a franchi le million en 2018 pour la première fois (sans compter les touristes indiens arrivant par voie terrestre). [210] [211] La part des visiteurs du Népal en Asie du Sud est d'environ 6%, et ils dépensent beaucoup moins en moyenne, le Népal partageant 1,7% des revenus. [212]Les principales destinations incluent Pokhara, le circuit de trekking de l'Annapurna et les quatre sites du patrimoine mondial de l'UNESCO: Lumbini, le parc national de Sagarmatha (qui abrite le mont Everest), sept sites de la vallée de Katmandou classés collectivement comme un, et le parc national de Chitwan. La plupart des gains d'alpinisme au Népal proviennent du mont Everest, qui est plus accessible du côté népalais.

Le Népal, officiellement ouvert aux Occidentaux en 1951, est devenu une destination prisée à la fin du sentier hippie , dans les années 1960 et 1970. L'industrie, perturbée par la guerre civile dans les années 90, s'est rétablie depuis, mais fait face à des défis de croissance, en raison d'un manque d'installations appropriées pour le tourisme haut de gamme appelé «goulot d'étranglement des infrastructures», le transporteur national en ruine et une poignée de destinations bien développées et commercialisées. Le tourisme à domicile, dans lequel les touristes culturels et écotouristes séjournent en tant que clients payants dans les maisons des peuples autochtones, a connu un certain succès. [213]

Emploi à l'étranger

Alors que les adultes sont employés dans des conditions analogues à l'esclavage à l'étranger, des centaines de milliers d'enfants dans le pays sont employés comme travail des enfants (hors secteur agricole).

Le taux de chômage et de sous-emploi dépasse la moitié de la population en âge de travailler [214], ce qui pousse des millions de personnes à chercher un emploi à l'étranger, principalement en Inde, dans le Golfe et en Asie de l'Est. Pour la plupart non qualifiés, sans instruction et endettés envers les usuriers, ces travailleurs sont escroqués par les sociétés de main-d'œuvre et envoyés à des employeurs exploiteurs ou à des pays ravagés par la guerre en vertu de contrats frauduleux. [215] [216] Leurs passeports sont saisis, pour être restitués lorsque l'employeur leur accorde un congé ou met fin à leur contrat. La plupart ne reçoivent pas de salaire minimum [217] et beaucoup sont contraints de renoncer à tout ou partie du salaire. [218] De nombreux Népalais travaillent dans des conditions extrêmement dangereuses; en moyenne, deux travailleurs meurent chaque jour. [219]En raison des restrictions imposées aux femmes, beaucoup dépendent des trafiquants pour sortir du pays et finissent par être victimes de violence et d'abus. [220] On pense que beaucoup de Népalais travaillent dans des conditions semblables à l'esclavage, et le Népal dépense des milliards de roupies pour sauver les travailleurs échoués, en rémunération des familles endettées des morts et en frais de justice pour ceux arrêtés dans les pays étrangers. [221] [222] Bien que des millions de personnes se soient soulevées de la pauvreté, en raison d'un manque de compétences entrepreneuriales, les envois de fonds sont en grande partie consacrés à l'immobilier et à la consommation. [223] [222]

Infrastructure

Énergie

Barrage hydroélectrique de Middle Marsyangdi. Le Népal a un potentiel important pour produire de l' énergie hydroélectrique , qu'il prévoit d'exporter en Asie du Sud

La majeure partie de l'énergie au Népal provient de la biomasse (80%) et des combustibles fossiles importés (16%). [224] La majeure partie de la consommation finale d'énergie est destinée au secteur résidentiel (84%), suivi des transports (7%) et de l'industrie (6%); les secteurs des transports et de l'industrie se sont rapidement développés ces dernières années. [224] À l'exception de certains gisements de lignite, le Népal ne possède aucun gisement connu de pétrole, de gaz ou de charbon. [224] Tous les combustibles fossiles commerciaux (principalement le pétrole, le GPL et le charbon) sont importés et dépensent 129% des recettes d'exportation totales du pays. [225] Seulement 1% environ des besoins énergétiques sont satisfaits par l'électricité. [224]Le caractère pérenne des rivières népalaises et la forte pente de la topographie du pays offrent des conditions idéales pour le développement de projets hydroélectriques. Les estimations placent le potentiel hydroélectrique économiquement réalisable du Népal à environ 42 000 MW. [224] Cependant, le Népal n'a pu exploiter qu'environ 1 100 MW. Comme la majeure partie est produite par des centrales au fil de l'eau (ROR), la puissance réelle produite est beaucoup plus faible pendant les mois secs d'hiver lorsque la demande de pointe peut atteindre jusqu'à 1200 MW et le Népal doit importer jusqu'à 650 MW. de l'Inde pour répondre aux demandes. [226] Les grands projets hydroélectriques souffrent de retards et de revers. [227] [228] [229]Le taux d'électrification du Népal (76%) est comparable à celui des autres pays de la région, mais il existe une disparité importante entre les zones rurales (72%) et urbaines (97%). [224] La position du secteur de l'électricité demeure insatisfaisante en raison des tarifs élevés, des pertes élevées du système, des coûts de production élevés, des frais généraux élevés, du surmenage et de la baisse de la demande intérieure. [230]

Transport

Le Népal reste isolé des principales routes de transport terrestre, aérien et maritime du monde, même si, à l'intérieur du pays, l'aviation est en meilleur état, avec 47 aéroports, dont 11 avec des pistes goudronnées; [231] les vols sont fréquents et supportent un trafic important. Le terrain vallonné et montagneux des deux tiers nord du pays a rendu la construction de routes et d'autres infrastructures difficile et coûteuse. En 2016 , il y avait un peu plus de 11 890 km (7 388 mi) de routes pavées, 16 100 km (10 004 mi) de routes non pavées et seulement 59 km (37 mi) de voie ferrée dans le sud. [231] En 2018 , tous les quartiers généraux du district (à l'exception de Simikot ) étaient connectés au réseau routier. [178]La plupart des routes rurales ne sont pas utilisables pendant la saison des pluies; même les routes nationales deviennent régulièrement inopérantes. [232] Le Népal dépend presque entièrement de l'assistance de pays comme la Chine, l'Inde et le Japon pour la construction, l'entretien et l'expansion du réseau routier. Le seul port d'entrée pratique pour les marchandises à destination de Katmandou est Kolkata en Inde. La compagnie aérienne nationale, Nepal Airlines , est en mauvaise posture en raison d'une mauvaise gestion et de la corruption, et a été mise sur liste noire par l'UE. [233] Sur le plan interne, le mauvais état de développement du réseau routier fait de l'accès aux marchés, aux écoles et aux dispensaires un défi. [205]

la communication

Selon le rapport du Népal Telecommunication Authority MIS d'août 2019, le taux d'abonnement à la téléphonie vocale était de 2,70% de la population totale pour les téléphones fixes et de 138,59% pour les mobiles; 98% de toute la téléphonie vocale se faisait via les téléphones mobiles. [234] De même, alors que 14,52% environ avaient accès à la large bande fixe, 52,71% supplémentaires accédaient à Internet en utilisant leurs abonnements aux données mobiles; près de 15 millions d’entre eux sont en 3G ou mieux. [234] Le marché de la téléphonie vocale mobile et du haut débit était dominé par deux sociétés de télécommunications, la société d'État Nepal Telecom (55%) et la multinationale privée Ncell (40%). [234]Sur les 21% de part de marché du haut débit fixe, environ 25% étaient à nouveau partagés par Nepal Telecom, le reste revenant aux fournisseurs d'accès Internet privés. [234] Bien qu'il existe une forte disparité de taux de pénétration entre les zones rurales et urbaines, le service mobile a atteint 75 districts du pays couvrant 90% de la superficie terrestre et l'accès à large bande devrait atteindre 90% de la population d'ici 2020. [ 231]

Médias

À partir de 2019 , l'État exploite trois stations de télévision ainsi que des stations de radio nationales et régionales. Il existe 117 chaînes de télévision privées et 736 stations de radio FM autorisées à exploiter, dont au moins 314 stations de radio communautaire. [231] Selon le recensement de 2011, le pourcentage de ménages possédant la radio était de 50,82%, la télévision de 36,45%, la télévision par câble de 19,33% et l'ordinateur de 7,28%. [235] Selon la classification du Press Council Nepal, en 2017, sur les 833 publications produisant un contenu original, dix quotidiens et hebdomadaires nationaux sont classés A +. [236] En 2019, Reporters sans frontières a classé le Népal au 106e rang mondial en termes de liberté de la presse. [237]

Démographie

Les citoyens du Népal sont connus sous le nom de Népalais ou Népalais. Les Népalais sont les descendants de trois migrations majeures en provenance d'Inde, du Tibet et du nord de la Birmanie, et de la province chinoise du Yunnan via l' Assam . Parmi les premiers habitants figuraient les Kirat de la région orientale, les Newars de la vallée de Katmandou , les autochtones Tharus des plaines du Terai et le peuple Khas Pahari des collines de l'extrême ouest. Malgré la migration d'une partie importante de la population vers le Terai ces dernières années, la majorité des Népalais vivent toujours dans les hauts plateaux du centre et les montagnes du nord sont peu peuplées.

Le Népal est un pays multiculturel et multiethnique, qui abrite 125 groupes ethniques distincts, parlant 123 langues maternelles différentes et suivant un certain nombre de religions autochtones et folkloriques en plus de l'hindouisme, du bouddhisme, de l'islam et du christianisme. [5] Selon le recensement de 2011, la population du Népal était de 26,5 millions d'habitants, soit près de trois fois plus de 9 millions en 1950. De 2001 à 2011, la taille moyenne des familles est passée de 5,44 à 4,9. Le recensement a également relevé quelque 1,9 million de personnes absentes, soit plus d'un million de plus qu'en 2001; la plupart sont des ouvriers masculins employés à l'étranger. Cela était en corrélation avec la baisse du sex-ratio à 94,2 par rapport à 99,8 en 2001. [238]Le taux de croissance démographique annuel était de 1,35% entre 2001 et 2011, contre une moyenne de 2,25% entre 1961 et 2001; également attribué à la population absente. [239]

Le Népal est l'un des dix pays les moins urbanisés et les dix pays à urbanisation la plus rapide au monde. En 2014 , environ 18,3% de la population vivait dans les zones urbaines. Le taux d'urbanisation est élevé dans le Terai, les vallées doon du Terai intérieur et les vallées des collines moyennes, mais faible dans le haut Himalaya. De même, le taux est plus élevé dans le centre et l'est du Népal que dans l'ouest du pays. [240] La capitale, Katmandou , surnommée la "Ville des temples", est la plus grande ville du pays et le cœur culturel et économique. Les autres grandes villes du Népal comprennent Pokhara , Biratnagar , Lalitpur , Bharatpur , Birgunj , Dharan ,Hetauda et Nepalgunj . La congestion, la pollution et la pénurie d'eau potable sont quelques-uns des problèmes majeurs auxquels sont confrontées les villes à croissance rapide, en particulier la vallée de Katmandou.

Langue

Le patrimoine linguistique diversifié du Népal provient de trois grands groupes linguistiques: l' indo-aryen , le tibéto-birman et divers isolats de langues autochtones . Les principales langues du Népal (pourcentage parlé comme langue maternelle) selon le recensement de 2011 sont le népalais (44,6%), le maithili (11,7%), le bhojpuri (6,0%), le tharu (5,8%), le tamang (5,1%), le Népal Bhasa (3,2%), Bajjika (3%) et Magar (3,0%), Doteli (3,0%), ourdou (2,6%), Awadhi (1,89%) et Sunwar. Le Népal abrite au moins quatre langues des signes autochtones .

Descendant du sanskrit , le népalais est écrit en script devanagari . C'est la langue officielle et sert de lingua franca parmi les népalais de différents groupes ethnolinguistiques. Les langues régionales Maithili , Awadhi et Bhojpuri sont parlées dans la région du sud du Terai; L'ourdou est courant chez les musulmans népalais . Des variétés de tibétain sont parlées dans et au nord de l'Himalaya supérieur où le tibétain littéraire standard est largement compris par ceux qui ont une éducation religieuse. Les dialectes locaux du Terai et des collines sont pour la plupart non écrits et des efforts sont en cours pour développer des systèmes permettant d'écrire beaucoup en devanagari ou en alphabet romain.

Religion

Sadhus dans le temple de Pashupatinath

Le Népal est un pays laïc, comme le déclare la Constitution du Népal 2072 (partie 1, article 4), où la laïcité `` signifie la liberté religieuse et culturelle, ainsi que la protection de la religion, culture transmise depuis des temps immémoriaux (सनातन) ''. [241] [242] Le recensement de 2011 a rapporté que la religion avec le plus grand nombre d'adeptes au Népal était l'hindouisme (81,3% de la population), suivi du bouddhisme (9%); les autres étaient l'Islam (4,4%), Kirant (3,1%), le christianisme (1,4%) et la Prakriti ou le culte de la nature (0,5%). [243] En pourcentage de la population, le Népal a la plus grande population d'hindous au monde. [244] Le Népal était officiellement un royaume hindou jusqu'à récemment, et Shivaétait considérée comme la divinité gardienne du pays. [245] Bien que de nombreuses politiques gouvernementales à travers l'histoire aient ignoré ou marginalisé les religions minoritaires, les sociétés népalaises jouissent généralement de la tolérance religieuse et de l'harmonie entre toutes les religions, avec seulement des incidents isolés de violence à motivation religieuse. [246] [247] La constitution du Népal ne donne à personne le droit de convertir quiconque à une autre religion. Le Népal a également adopté une loi anti-conversion plus stricte en 2017. [248] Le Népal compte le deuxième plus grand nombre d' hindous au monde après l' Inde . [249]

Éducation

Le Népal est entré dans la modernité en 1951 avec un taux d'alphabétisation de 5% et environ 10 000 élèves inscrits dans 300 écoles. [la citation nécessaire ] En 2017, il y avait plus de sept millions d'étudiants inscrits dans 35 601 écoles. [250] Le taux global d'alphabétisation (pour la population âgée de 5 ans et plus) est passé de 54,1% en 2001 à 65,9% en 2011. [5] Le taux net de scolarisation primaire a atteint 97% en 2017, [251] [252] cependant, le taux de scolarisation était inférieur à 60% au niveau secondaire (9e à 12e année), [253] et environ 12% au niveau tertiaire. [253] Bien qu'il existe une disparité significative entre les sexes dans le taux d'alphabétisation global, [5]les filles ont dépassé les garçons dans la scolarisation à tous les niveaux d’enseignement. [253] Le Népal compte onze universités et quatre académies scientifiques indépendantes. [250] Le manque d'infrastructures et de matériel didactique adéquats, un ratio élèves-enseignant élevé, ainsi que la politisation des comités de gestion des écoles [254] et la syndicalisation partisane chez les étudiants et les enseignants, [255] représentent un obstacle au progrès. L'éducation de base gratuite est garantie dans la constitution mais le programme manque de financement pour une mise en œuvre efficace. [256] Le gouvernement a des programmes de bourses pour les filles et les étudiants handicapés ainsi que pour les enfants des martyrs, des communautés marginalisées et des pauvres. [257] [258]Des dizaines de milliers d'étudiants népalais quittent le pays chaque année à la recherche d'une meilleure éducation et d'un meilleur travail, la moitié d'entre eux ne revenant jamais. [259] [260]

Santé

Hôpital de Kunde dans la région isolée de l'Himalaya

Les services de soins de santé au Népal sont fournis à la fois par les secteurs public et privé. L'espérance de vie à la naissance est estimée à 71 ans en 2017, 153e plus élevée au monde [261] , contre 54 ans dans les années 1990. [262] Les deux tiers de tous les décès sont dus à des maladies non transmissibles; les maladies cardiaques sont la principale cause de décès. [263] Si un mode de vie sédentaire, une alimentation déséquilibrée et la consommation de tabac et d'alcool ont contribué à l'augmentation des maladies non transmissibles, beaucoup perdent la vie à cause de maladies transmissibles et traitables causées par un mauvais assainissement et la malnutrition en raison d'un manque d'éducation, de sensibilisation et de malnutrition. accès aux services de santé. [263] [264]

Le Népal a fait de grands progrès dans le domaine de la santé maternelle et infantile. 95% des enfants ont accès au sel iodé et 86% des enfants âgés de 6 à 59 mois reçoivent une prophylaxie à la vitamine A. [265] Le retard de croissance, l'insuffisance pondérale et l'émaciation ont été considérablement réduits; [265] la malnutrition, à 43% chez les enfants de moins de cinq ans, est extrêmement élevée. [266] L'anémie chez les femmes et les enfants a augmenté entre 2011 et 2016, atteignant respectivement 41% et 53%. [266] Le faible poids à la naissance est de 27% tandis que l'allaitement est de 65%. [266] Le Népal a réduit le taux de mortalité maternelle à 229, [267] contre 901 en 1990; [268] [267]la mortalité infantile est tombée à 32,2 pour mille naissances vivantes, contre 139,8 en 1990. [269] Le taux de prévalence contraceptive est de 53% mais le taux de disparité entre les zones rurales et urbaines est élevé en raison d'un manque de sensibilisation et d'un accès facile. [270]

Les progrès en matière de santé sont motivés par une initiative gouvernementale forte en coopération avec les ONG et les ONGI. Les centres de santé publique fournissent gratuitement 72 médicaments essentiels. En outre, le régime public d'assurance maladie lancé en 2016, qui couvre les traitements de santé jusqu'à Rs 50 000 pour cinq membres d'une famille, pour une prime de Rs 2500 par an, a connu un succès limité et devrait se développer. [271] En payant des allocations pour quatre visites prénatales dans les centres de santé et l'accouchement à l'hôpital, le Népal a réduit les naissances à domicile de 81% en 2006 [268] à 41% en 2016. [272] Les programmes de repas scolaires ont amélioré l'éducation ainsi que les paramètres nutritionnels. chez les enfants. [273]Les subventions à la construction de toilettes dans le cadre de l'ambitieux programme «un ménage-une toilette» ont vu le taux de prévalence des toilettes atteindre 99% en 2019, contre seulement 6% en 1990. [274]

Immigrants et réfugiés

Le Népal a une longue tradition d'acceptation des immigrants et des réfugiés. [275] Dans les temps modernes, les Tibétains et les Bhoutanais ont constitué la majorité des réfugiés au Népal. Les réfugiés tibétains ont commencé à arriver en 1959, [276] et de nombreux autres traversent le Népal chaque année. [277] Les réfugiés bhoutanais de Lhotsampa ont commencé à arriver dans les années 1980 et comptaient plus de 110 000 dans les années 2000. La plupart d'entre eux ont été réinstallés dans des pays tiers. [278] Fin 2018, le Népal comptait un total de 20 800 réfugiés confirmés, dont 64% tibétains et 31% bhoutanais. [279]Les immigrants économiques et les réfugiés fuyant la persécution ou la guerre des pays voisins, d'Afrique et du Moyen-Orient, appelés «réfugiés urbains» parce qu'ils vivent dans des appartements dans les villes au lieu de camps de réfugiés, [280] [281] [282] n'ont pas de reconnaissance officielle ; le gouvernement facilite leur réinstallation dans des pays tiers. [283]

Environ 2000 immigrants, dont la moitié chinois, ont demandé un permis de travail en 2018/19. Le gouvernement manque de données sur les immigrés indiens car ils n'ont pas besoin de permis pour vivre et travailler au Népal; [284] Le gouvernement de l'Inde évalue le nombre d' Indiens non résidents dans le pays à 600 000. [285]

Culture

Un couple Magar dans sa robe ethnique.

Société

La société népalaise traditionnelle est parfois définie par la hiérarchie sociale. Le système des castes népalaises incarne une grande partie de la stratification sociale et de nombreuses restrictions sociales rencontrées en Asie du Sud. Les classes sociales sont définies par plus d'une centaine de groupes héréditaires endogames , souvent appelés jātis ou «castes». Le Népal a déclaré que l' intouchabilité était illégale en 1963 [286] et a depuis promulgué d'autres lois anti-discriminatoires et des initiatives de protection sociale. Sur le lieu de travail et dans les établissements d'enseignement du Népal urbain, l'identification liée à la caste a pratiquement perdu de son importance.

Les valeurs familiales sont importantes dans la tradition népalaise, et les familles mixtes patriarcales multigénérationnelles sont la norme au Népal, bien que les familles nucléaires deviennent courantes dans les zones urbaines. Une écrasante majorité de Népalais, avec ou sans leur consentement, font organiser leur mariage par leurs parents ou d'autres aînés de la famille. On pense que le mariage dure toute la vie et que le taux de divorce est extrêmement bas, moins d'un mariage sur mille se terminant par un divorce. [287] Les mariages d'enfants sont courants, en particulier dans les zones rurales; de nombreuses femmes se marient avant d'avoir 18 ans. [288]

De nombreux festivals népalais sont d'origine religieuse. Les plus connus sont: Dashain , Tihar , Teej , Chhath , Maghi , Sakela , Holi , Eid ul-Fitr , Noël et le nouvel an népalais .

Symboles

L'emblème du Népal représente l'Himalaya enneigé, les collines boisées et le Terai fertile, soutenu par une couronne de rhododendrons, avec le drapeau national à la crête et au premier plan, une carte blanche du Népal en dessous, et un homme et les mains droites de la femme se sont jointes pour signifier l'égalité des sexes. En bas se trouve la devise nationale, une citation sanskrite du patriotisme attribuée dans le folklore népalais à Lord Rama, écrite en écriture devanagari: «La mère et la patrie sont plus grandes que le ciel ».

Le drapeau du Népal est le seul drapeau national au monde qui ne soit pas de forme rectangulaire. [292] La constitution contient des instructions pour une construction géométrique du drapeau à double fanion. [293] Selon sa description officielle, le cramoisi dans le drapeau représente la victoire dans la guerre ou le courage, et est aussi la couleur du rhododendron . La bordure bleue du drapeau indique le désir de paix du peuple népalais. La lune sur le drapeau est un symbole de la nature paisible et calme des Népalais, tandis que le soleil représente l'agressivité des guerriers népalais.

Le président est le symbole de l'unité nationale. Les martyrs sont les symboles du patriotisme. Les commandants de la guerre anglo-népalaise, Amar Singh Thapa , Bhakti Thapa et Balbhadra Kunwar sont considérés comme des héros de guerre. Une désignation spéciale de «héros national» a été conférée à 16 personnes de l'histoire du Népal pour leurs contributions exceptionnelles au prestige du Népal. Prithvi Narayan Shah, le fondateur du Népal moderne, est tenu en haute estime et considéré par beaucoup comme le "Père de la Nation". [294] [295]

Art et architecture

Dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du haut à gauche: (a) Nyatapola , une pagode de cinq étages à Bhaktapur, ornée de pierres, de métaux et de bois, a survécu à au moins quatre tremblements de terre majeurs. [296] Les pagodes, maintenant une partie indispensable de l'architecture est-asiatique, sont supposées avoir été transmises en Chine depuis le Népal. b) Fabrication de pierre népalaise dans un jet d'eau communautaire (c) Fenêtre traditionnelle Newar «Ankhijhyal» en forme de paon

Les plus anciens exemples d'architecture connus au Népal sont les stupas des premières constructions bouddhistes dans et autour de Kapilvastu dans le sud-ouest du Népal, et ceux construits par Ashoka dans la vallée de Katmandou c. 250 avant JC. L'architecture caractéristique associée exclusivement au Népal a été développée et raffinée par les artisans Newa de la vallée de Katmandou à partir de la période Lichchhavi au plus tard. Un livre de voyage chinois de la dynastie Tang , probablement basé sur des archives de c.650 après JC, décrit l'architecture népalaise contemporaine, principalement construite en bois, comme riche en art, ainsi qu'en sculpture en bois et en métal. Il décrit une magnifique pagode de sept étages au milieu d'un palais, avec des toits de tuiles de cuivre, sa balustrade, ses grilles, ses colonnes et ses poutres ornées de pierres fines et précieuses, et quatre sculptures dorées de Makarasaux quatre coins de la base jaillissant de l'eau de leur bouche comme une fontaine, alimentée par des tuyaux de cuivre reliés aux couloirs au sommet de la tour. Des chroniques chinoises ultérieures décrivent le palais du roi du Népal comme une immense structure avec de nombreux toits, suggérant que les Chinois n'étaient pas encore familiarisés avec l'architecture de la pagode, qui est maintenant devenue l'une des principales caractéristiques de l'architecture chinoise. Un temple pagode typique est construit avec du bois, chaque morceau finement sculpté avec des motifs géométriques ou des images de dieux, de déesses, d'êtres mythiques et de bêtes. Les toitures le plus souvent carrelées d'argile, et parfois plaquées or, diminuent en proportion successivement jusqu'à atteindre le toit le plus élevé qui est lui-même entouré d'un fleuron d'or. La base est généralement composée de terrasses rectangulaires en pierre finement sculptée;l'entrée est généralement gardée par des sculptures en pierre de figures conventionnelles. L'artisanat du bronze et du cuivre observable dans la sculpture de divinités et de bêtes, les décorations de portes et de fenêtres et les fleurons des bâtiments, ainsi que les objets d'usage quotidien se révèlent d'une égale splendeur. La plus développée des traditions de la peinture népalaise est lathanka ou paubha peinture tradition du bouddhisme tibétain , pratiquée au Népal par les moines bouddhistes et les artisans newar. Temple de Changu Narayan , construit c. Le 4ème siècle de notre ère a probablement le meilleur de l'artisanat du bois népalais; les places Kathmandu, Patan et Bhaktapur Durbar sont le point culminant de l'art et de l'architecture népalais, mettant en valeur l'artisanat népalais du bois, du métal et de la pierre raffiné au cours de deux millénaires. [297]

La fenêtre «ankhijhyal» , qui permet une vue à sens unique du monde extérieur, est un exemple d'artisanat du bois népalais unique, trouvé dans les structures de bâtiments, domestiques et publics, anciens et modernes. De nombreuses cultures peignent les murs de leurs maisons avec des motifs réguliers, des figures de dieux et de bêtes et des symboles religieux; d'autres peignent leurs murs unis, souvent avec de l'argile ou du chernozem contrastés avec de la terre jaune ou du calcaire. Les toits des structures religieuses et domestiques se projettent considérablement, sans doute pour se protéger du soleil et de la pluie. Les bois des structures domestiques sont finement sculptés comme avec leurs homologues religieux. [297]

Littérature et arts du spectacle

La littérature népalaise était étroitement liée à celle du reste de l'Asie du Sud jusqu'à son unification en un royaume moderne. Les œuvres littéraires, écrites en sanskrit par des prêtres brahmanes éduqués et parfois également basés à Varanasi, comprenaient des textes religieux et d'autres fantasmes impliquant des rois, des dieux et des démons. [298] Le plus ancien texte existant en langue népalaise est daté du 13ème siècle mais à l'exception du matériel épigraphique, la littérature en langue népalaise plus ancienne que le 17ème siècle n'a pas été trouvée. Cependant, la littérature newar remonte à près de 500 ans. [295] L'histoire moderne de la littérature népalaise commence avec Bhanubhakta Acharya (1814-1868), qui pour la première fois composa des œuvres majeures et influentes en népalais, la langue accessible aux masses, le plus enBhanubhakta Ramayana , une traduction de l'ancienne épopée hindoue. [298] À la fin du dix-neuvième siècle, Motiram Bhatta avait publié des éditions imprimées des œuvres d'Acharya et, grâce à ses efforts, à lui seul popularisé et propulsé la littérature de langue népalaise dans la modernité. [295] Au milieu du XXe siècle, la littérature népalaise n'était plus limitée aux traditions littéraires hindoues. Influencés par les traditions littéraires occidentales, les écrivains de cette période ont commencé à produire des œuvres littéraires abordant les problèmes sociaux contemporains, [299]tandis que beaucoup d'autres ont continué à enrichir les traditions poétiques népalaises avec une poésie népalaise authentique. La littérature newar est également apparue comme une tradition littéraire de premier plan. Après l'avènement de la démocratie en 1951, la littérature népalaise a prospéré. Des œuvres littéraires dans de nombreuses autres langues ont commencé à être produites. La littérature népalaise a continué à se moderniser et, ces dernières années, a été fortement influencée par l'expérience népalaise de l'après-guerre civile ainsi que par les traditions littéraires mondiales. [300] [301] [302] [295]

Maruni , Lakhey , Sakela , Kauda et Tamang Selo sont quelques exemples de la musique et de la danse népalaises traditionnelles dans les régions vallonnées du Népal.

L'industrie cinématographique népalaise est connue sous le nom de "Kollywood". [303]

La Nepal Academy est la principale institution de promotion des arts et de la culture au Népal, créée en 1957. [295]

Vêtements

Un Népalais de Daura-Suruwal, manteau et Dhaka topi, affiche le bhoto pendant le festival Bhoto Jatra .

La robe traditionnelle la plus largement portée au Népal, tant pour les femmes que pour les hommes, depuis les temps anciens jusqu'à l'avènement des temps modernes, était drapée. [304] Pour les femmes, il a finalement pris la forme d'un sari , un seul long morceau de tissu, célèbre six mètres de long et de largeur couvrant le bas du corps. [304] Le sari est noué autour de la taille et noué à une extrémité, enroulé autour du bas du corps, puis sur l'épaule. [304] Dans sa forme plus moderne, il a été utilisé pour couvrir la tête, et parfois le visage, comme voile, [304] particulièrement dans le Terai. Il a été combiné avec un jupon, ou le jupon , et rentré dans la ceinture pour une fixation plus sûre. Il est porté avec unchemisier , ou cholo , qui sert de vêtement principal du haut du corps, l'extrémité du sari, passant par-dessus l'épaule, servant maintenant à obscurcir les contours du haut du corps et à couvrir le ventre. [304] Cholo-sari est devenu la tenue de choix pour les occasions formelles, les environs officiels et les rassemblements festifs. Dans sa forme plus traditionnelle, dans le cadre des robes traditionnelles et comme porté dans la vie quotidienne lors des tâches ménagères ou du travail, il prend la forme d'un fariya ou gunyu , généralement plus court qu'un sari en longueur et en largeur, et tout cela. enroulé autour du bas du corps.

Pour les hommes, une longueur de tissu similaire mais plus courte, le dhoti , a servi de vêtement pour le bas du corps. [305] Il est également noué autour de la taille et enveloppé. [305] Chez les Aryens, il est également enroulé une fois autour de chaque jambe avant d'être remonté à travers les jambes pour être rentré à l'arrière. Le Dhoti ou ses variantes, généralement portés sur un langauti , constituent le vêtement du bas du corps dans les vêtements traditionnels des Tharus, Gurungs et Magars ainsi que du peuple Madhesi, entre autres. Les Patukas sont d'autres formes de vêtements traditionnels qui n'impliquent aucune couture ni couture .(une longueur de tissu étroitement enroulée sur la taille par les deux sexes comme ceinture, une partie de la plupart des costumes traditionnels népalais, généralement avec un Khukuri rentré lorsqu'il est porté par des hommes), des écharpes comme les Pachhyauras et des majetros et des châles comme le Newar Ga et tibétain khata , Ghumtos (les voiles de mariage) et divers types de turbans (foulards portés autour de la tête comme une partie d'une tradition, ou pour maintenir le soleil ou le froid, [305] appelé Pheta , Pagri ou Sirpau).

Jusqu'au début du premier millénaire de notre ère, la tenue ordinaire des personnes en Asie du Sud était entièrement décousue. [306] L'arrivée des Kushan d' Asie centrale , vers 48 après JC, a popularisé les vêtements coupés et cousus dans le style de l'Asie centrale. [306] La forme la plus simple de vêtements cousus, Bhoto (un gilet rudimentaire), est un vêtement unisexe universel pour les enfants, et traditionnellement le seul vêtement que les enfants portent jusqu'à ce qu'ils atteignent la majorité et reçoivent des vêtements pour adultes, parfois lors d'un rite de passage cérémoniel. , comme la cérémonie gunyu-choli pour les filles hindoues. Les hommes continuent de porter du bhoto jusqu'à l'âge adulte. Le vêtement du haut du corps pour homme est généralement un gilet tel que le bhoto, ou une chemise similaire au Kurta, comme Daura, une chemise longue à double boutonnage à col fermé avec cinq plis et huit cordes qui servent à l'attacher autour du corps. Suruwal, simplement traduit par un pantalon, est une alternative et, plus récemment, un remplacement pour dhoti, kachhad (Magars) ou Lungi (Tharus); il est traditionnellement beaucoup plus large au-dessus des genoux mais se rétrécit en dessous, pour s'ajuster étroitement aux chevilles, et est attaché à la taille avec un cordon de serrage. Les cholos modernes portés avec des saris sont généralement à demi-manches et à boutonnage simple et ne couvrent pas le ventre. Le traditionnel appelé le chaubandi cholo, comme le daura, est à manches longues, à double boutonnage avec des plis et des cordes, et s'étend jusqu'au patuka, couvrant le ventre.

Daura-Suruwal et Gunyu-Cholo étaient les robes nationales pour hommes et femmes respectivement jusqu'en 2011, date à laquelle elles ont été supprimées pour éliminer le favoritisme. [307] Les robes traditionnelles de nombreux groupes ethniques pahari sont Daura-Suruwal ou similaires, avec patuka, un dhaka topi et un manteau pour les hommes et Gunyu-cholo ou similaire, avec patuka et parfois un foulard pour les femmes. Pour de nombreux autres groupes, les robes traditionnelles pour hommes consistent en une chemise ou un gilet, associée à un dhoti, un kachhad ou un lungi. Dans le haut himalaya, les robes traditionnelles sont largement influencées par la culture tibétaine. Les femmes Sherpa portent le chuba avec le tablier pangi , tandis que les hommes Sherpa portent des chemises à col montant rigide et à manches longues appelées tetung sous le chuba. Chapeaux tibétains Xamo Gyaise des Sherpas,Les dhaka topi des hommes pahari et les casquettes rondes tamang sont parmi les couvre-chefs les plus distinctifs.

Les femmes hindoues mariées portent des bracelets tika, sindur, pote et rouges. Les bijoux en or et en argent, et parfois en pierres précieuses, sont courants. Les bijoux en or comprennent les Mangalsutras et les tilaharis portés avec le pote par les hindous, Samyafung (une énorme fleur en or portée sur la tête) et Nessey (énormes boucles d'oreilles en or aplati) portées par les Limbus, et Sirphuli, Sirbandhi et Chandra portés par les Magars. Les femmes Tharu peuvent porter jusqu'à six kilogrammes d'argent en bijoux, ce qui comprend le Mangiya porté sur la tête, le tikuli sur le front et le kanseri et le tikahamala autour du cou. [308]

Au cours des 50 dernières années, les modes ont beaucoup changé au Népal. De plus en plus, en milieu urbain, le sari n'est plus un vêtement de tous les jours, mais transformé en un vêtement pour les occasions formelles. La kurta suruwal traditionnelle est rarement portée par les femmes plus jeunes, qui préfèrent de plus en plus les jeans. Le dhoti a été largement réduit au vêtement liturgique des chamans et des prêtres hindous.

Cuisine

Un dal-bhat thali avec riz bouilli, soupe de lentilles, légumes verts frits, curry de légumes, yaourt, papad et salade de légumes

La cuisine népalaise se compose d'une grande variété de cuisines régionales et traditionnelles. Compte tenu de la diversité du type de sol, du climat, de la culture, des groupes ethniques et des professions, ces cuisines varient considérablement les unes des autres, utilisant des épices, des herbes, des légumes et des fruits disponibles localement. [309] L' échange colombien avait amené la pomme de terre, la tomate, le maïs, les arachides, les noix de cajou, les ananas, les goyaves et plus particulièrement les piments en Asie du Sud. Chacun est devenu un produit de base. [310] Les céréales cultivées au Népal, leur choix, leur période et les régions de plantation correspondent fortement au moment des moussons au Népal, [311]et les variations d'altitude. Le riz et le blé sont principalement cultivés dans les plaines du terai et les vallées bien irriguées, et le maïs, le millet, l'orge et le sarrasin dans les collines les moins fertiles et les plus sèches. [309] [312]

La base d'un repas népalais typique est une céréale cuite à la manière simple et complétée par de savoureux plats salés. [313] Ce dernier comprend les lentilles , les légumineuses et les légumes épicés couramment avec du gingembre et de l' ail , mais aussi avec plus de discernement avec une combinaison d'épices qui peut inclure la coriandre , le cumin , le curcuma , la cannelle , la cardamome , le jimbu et d'autres selon les conventions culinaires. [313] Dans un repas réel, cette représentation mentale prend la forme d'un plateau, ou thali, avec une place centrale pour les céréales cuites, des périphériques, souvent dans de petits bols, pour les accompagnements savoureux, et l'ingestion simultanée, plutôt que fragmentaire, des deux à chaque acte de manger, que ce soit par mélange proprement dit - par exemple du riz et les lentilles - ou dans le pliage de l'une - comme le pain - autour de l'autre, comme les légumes cuits. [313] Le Dal-bhat , centré autour du riz cuit à la vapeur, est l'exemple le plus courant. [314] ainsi que les produits laitiers et parfois la viande, en est l'exemple le plus courant et le plus marquant. Le pain plat sans levain à base de farine de blé appelé chapatiremplace occasionnellement le riz cuit à la vapeur, en particulier dans le Terai, tandis que le Dhindo, préparé en faisant bouillir de la farine de maïs, de millet ou de sarrasin dans l'eau, en remuant continuellement et en ajoutant de la farine jusqu'à l'obtention d'une consistance épaisse et presque solide, est le principal substitut dans les collines et les montagnes. La tsampa, farine d'orge torréfiée ou d'orge nue, est le principal aliment de base du haut himalaya. Dans tout le Népal, les légumes verts à feuilles fermentés puis séchés au soleil appelés Gundruk sont à la fois un mets délicat et un substitut essentiel aux légumes frais en hiver. [312]

Dumplings Momo avec chutney

Une caractéristique notable de la nourriture népalaise est l'existence d'un certain nombre de cuisines végétariennes distinctives, chacune étant une caractéristique de l'histoire géographique et culturelle de ses adhérents. [315] L'apparition de l' ahimsa , ou l'évitement de la violence envers toutes les formes de vie dans de nombreux ordres religieux au début de l'histoire de l'Asie du Sud, en particulier l' hindouisme upanishadique , le bouddhisme et le jaïnisme , aurait été un facteur notable de la prévalence du végétarisme parmi un segment des populations hindoues et bouddhistes du Népal, ainsi que parmi les jaïns. [315] Parmi ces groupes, un fort inconfort est ressenti à l'idée de manger de la viande. [316]Bien que la consommation de viande par habitant soit faible au Népal, la proportion de végétarisme n'est pas élevée comme en Inde, en raison de la prévalence du shaktisme , dont le sacrifice d'animaux est une caractéristique importante. [317]

Samayabaji (cuisine Newar)

Les cuisines népalaises possèdent leurs propres qualités distinctives pour distinguer ces cuisines hybrides de leurs voisins du nord et du sud. [318] [314] Les cuisines népalaises, avec des currys généralement plus maigres à base de tomates, sont plus légères que leurs homologues indiens à base de crème, et les boulettes de momo népalaises sont fortement épicées par rapport à leurs homologues du Nord. [314] La cuisine Newar, l'une des plus riches et des plus influentes du Népal, est plus élaborée et diversifiée que la plupart, car la culture Newar s'est développée dans la vallée très fertile et prospère de Katmandou. [309] Une cuisine typique de Newar peut comprendre plus d'une douzaine de plats de céréales, viande, currys de légumes, chutneys et cornichons. Kwanti (soupe de haricots germés), chhwela (bœuf haché), chatamari(crêpe de farine de riz), bara (gâteau aux lentilles frites), kachila (bœuf haché cru mariné), samaybaji (centré autour du riz aplati), lakhaamari et yomuri sont parmi les plus largement reconnus. [314] [319] Juju dhau, un yaourt sucré originaire de Bhaktapur, est également célèbre. [314] La cuisine Thakali est une autre tradition alimentaire bien connue qui fusionne parfaitement le tibétain et l'indien avec une variété d'ingrédients, en particulier les herbes et les épices. [309] Dans le Terai, Bagiya est une boulette de farine de riz avec des bonbons à l'intérieur, populaire parmi les peuples Tharu et Maithil. Diverses communautés du Terai font du sidhara (petit poisson séché au soleil mélangé à du tarofeuilles) et biriya (pâte de lentilles mélangée avec des feuilles de taro) pour stocker pour les inondations de mousson. [309] Selroti, kasaar, fini et chaku sont parmi les délices sucrés. Le riz pulau ou bouillie de riz sucré appelée kheer est généralement le plat principal des fêtes. [312] Le thé et le babeurre (restes de lait fermenté provenant du barattage du beurre de yaourt) sont des boissons non alcoolisées courantes. Presque toutes les communautés janajati ont leurs propres méthodes traditionnelles de préparation de l'alcool. Raksi (alcool distillé traditionnel), jaand (bière de riz), tongba (bière de millet) et chyaang sont les plus connus.

Sports et loisirs

Enfants népalais jouant une variante des osselets, avec des cailloux

Les sports indigènes népalais, comme le dandi biyo et le kabaddi, qui étaient considérés jusqu'à récemment comme les sports nationaux non officiels, [320] sont toujours populaires dans les zones rurales. [321] Malgré les efforts, la standardisation et le développement du dandi biyo n'ont pas été atteints, [322] [323] tandis que Kabaddi, en tant que sport professionnel, en est encore à ses balbutiements au Népal. [324] Bagh-Chal , un ancien jeu de société dont on pense qu'il est originaire du Népal, peut être joué sur des planches dessinées à la craie, avec des cailloux, et est toujours populaire aujourd'hui. [325] [326] Ludo , serpents et échelles et carromsont des passe-temps populaires. [327] Les échecs sont également joués. [321] Le volley-ball a été déclaré sport national du Népal en 2017. [320] Les jeux populaires pour enfants incluent des versions de tag , [321] knucklebones , [321] marelle , canard, canard, oie [321] et lagori , tandis que les billes , [321] le top , le roulement de cerceau et le cricket de ravine sont également populaires parmi les garçons. Élastiques ou bandes de ranger coupées dans des tubes de vélopneus, il faut un équipement sportif polyvalent pour les enfants népalais, qui peuvent être enchaînées en nappes, et utilisés pour jouer le ballon chasseur , berceau du chat , Jianzi [321] et une variété de corde à sauter jeux. [321]

Les fans de cricket népalais sont réputés pour un soutien exceptionnellement enthousiaste de leur équipe nationale. [328] [329]

Le football et le cricket sont des sports professionnels populaires. [330] Le Népal est compétitif dans le football dans la région de l'Asie du Sud mais n'a jamais remporté les championnats SAFF , le tournoi régional. [331] [332] Il se classe généralement dans le dernier quart du classement mondial de la FIFA . [333] Le Népal a eu du succès dans le cricket et détient le statut d' élite ODI , [334] [335] se classant systématiquement dans le Top 20 dans les classements ICC ODI et T20I . [336] [337] Le Népal a eu un certain succès en athlétisme etarts martiaux , ayant remporté de nombreuses médailles aux Jeux d'Asie du Sud et certaines aux Jeux d'Asie . [338] Le Népal n'a jamais remporté de médaille olympique . [339] Les sports comme le basket -ball, le volley-ball, le futsal , la lutte , la musculation compétitive [339] [340] et le badminton gagnent également en popularité. [321] Les femmes dans le football, le cricket, l'athlétisme, les arts martiaux, le badminton et la natation ont trouvé un certain succès. [341] [339] Le Népal aligne également des joueurs et des équipes nationales dans plusieurs tournois pour lehandicapés différemment , notamment chez les hommes [342] ainsi que chez les femmes. [343]

Le seul stade international du pays est le stade polyvalent Dasarath où les équipes nationales de football masculines et féminines jouent leurs matchs à domicile. [344] Depuis la formation de l' équipe nationale , le Népal a joué ses matchs à domicile de cricket au terrain de cricket international de l'Université Tribhuvan . [345] La police népalaise, la police armée et l'armée népalaise sont les producteurs les plus prolifiques de joueurs nationaux et les joueurs en herbe sont connus pour rejoindre les forces armées, pour les meilleures opportunités sportives qu'ils peuvent offrir. [346] [347] Les sports népalais sont entravés par un manque d'infrastructure, [348] de financement,[342] corruption, népotisme et ingérence politique. [338] [349] [350] Très peu de joueurs sont capables de gagner leur vie en tant que sportifs professionnels. [344] [351]

Voir également

  • Contour du Népal

Remarques

  1. ^ L'ensemble du territoire contrôlé par le monarque assis à Katmandou à un moment donné serait également appelé Népal . Ainsi, à certains moments, seule la vallée de Katmandou était considérée comme le Népal, tandis qu'à d'autres moments, le Népal engloberait une zone comparable et chevauchant largement avec l'État moderne du Népal [21].
  2. ^ Le mot pala enlangue pali signifie protéger . Par conséquent, Nepala se traduit par protégé par Ne .
  3. ^ Nepalamahatmya , de 30 chapitres sur la région du Népal Tirtha (pèlerinage), est un texte régional qui prétend faire partie du Skanda Purana , le plus grand Mahāpurāṇa .
  4. ^ Surle pilier Allahabad de Samudragupta , le Népal est mentionné comme pays frontalier.
  5. ^ Cette trichotomie est une caractéristique importante du discours népalais et est représentée dans l' emblème du Népal , avec des pics bleus et blancs signifiant Himal , des collines vertes en dessous signifiant Pahad et la bande jaune en bas signifiant laceinture de Terai .
  6. ^ 198 types écologiques ont été proposés pour la première fois en 1976, qui ont été révisés et réduits à 118, qui ont été encore réduits par l'UICN à 59 en 1998, qui ont été encore réduits à 36 en 2002. Comme cette question n'a pas encore été réglée, les 35 -La classification par type de forêt est généralement préférée à la catégorisation écologique. [89]
  7. ^ Selon la liste rouge 2019 de l'UICN, deux espèces de mammifères, une espèce d'oiseau et trois espèces d'amphibiens sont endémiques au Népal. [102]
  8. ^ Cependant, le mariage homosexuel avec des ressortissants étrangers survenant dans une juridiction qui reconnaît le mariage homosexuel est désormais reconnu au Népal, pour l'éligibilité à l'obtention d'un "visa non touristique" en tant que personne à charge d'un citoyen népalais, par verdict de la Cour suprême en 2017, car les lois ne font pas de distinction selon le sexe dans les dispositions relatives aux droits des ressortissants étrangers mariés à des citoyens népalais. [139]
  9. ^ Octobre 2019, mise à jour du FMI, exclut la Somalie et la Syrie
  10. ^ Octobre 2019, mise à jour du FMI; exclut la Somalie, la Syrie et le Venezuela

Les références

  1. ^ "Népal | Faits, Histoire et Nouvelles" . www.infoplease.com . Récupéré le 29 juin 2020 .
  2. ^ "Népal | Culture, Histoire, et Personnes" . Encyclopædia Britannica . Récupéré le 29 juin 2020 .
  3. ^ un b c d e f "नेपालको संविधान २०७२" [Constitution du Népal 2015] (PDF) . 20 septembre 2015. Archivé de l'original (PDF) le 8 août 2019 . Récupéré le 16 juillet 2019 - via Nepal Law Commission .
  4. ^ Mandal, Bidhi; Nayak, Ravi (9 juin 2019). "Pourquoi l'anglais?" . Republica . Récupéré le 17 avril 2020 .
  5. ^ un b c d e Recensement national de 2011 , p. 4.
  6. ^ un b "Le Président Bhandari administre le serment d'office à Oli" . La montée du Népal . 15 février 2020 . Récupéré le 17 avril 2020 .
  7. ^ "Le Président nouvellement élu de HoR Agni Sapkota prête serment d'office" . The Himalayan Times . 27 janvier 2020. Archivé de l'original le 13 février 2020 . Récupéré le 13 février 2020 .
  8. ^ "Cholendra Shumsher JB Rana a confirmé en tant que juge en chef" . The Himalayan Times . 1er janvier 2019 . Récupéré le 17 avril 2020 .
  9. ^ Subba, Sanghamitra (20 décembre 2019). "Un avenir écrit dans les étoiles" . Nepali Times . Archivé de l'original le 31 janvier 2021 . Récupéré le 31 janvier 2021 .
  10. ^ Le traité Sugauli de 1816 devenue sans objet le degré d'indépendance du Népal. Le sixième point du traité met directement en question le degré d'indépendance du Népal. Le fait que toute différence entre le Népal et le Sikkim sera «renvoyée à l'arbitrage de la Compagnie des Indes orientales» considère le Népal comme un état semi-indépendant ou vassal ou un affluent de l'empire britannique.
  11. ^ Reconnaissance officielle du Népal en tant qu'État indépendant et souverain par la Grande-Bretagne.
  12. ^ " " Perspectives de la population mondiale - Division de la population " " . population.un.org . Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies , Division de la population . Récupéré le 9 novembre 2019 .
  13. ^ " " Population totale globale "- Perspectives de la population mondiale: La Révision 2019" (xslx) . population.un.org (données personnalisées acquises via le site Web). Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies , Division de la population . Récupéré le 9 novembre 2019 .
  14. ^ Recensement national de 2011 , p. 1.
  15. ^ A b c « Rapport pour certains pays et sujets » . FMI . Récupéré le 15 avril 2020 .
  16. ^ "Index de Gini (estimation de la Banque mondiale) - Népal" . Banque mondiale . Archivé de l'original le 8 juin 2014 . Récupéré le 16 avril 2020 .
  17. ^ "Rapport de développement humain 2019" (PDF) . Programme des Nations Unies pour le développement . 2019 . Récupéré le 16 avril 2020 .
  18. ^ "Voltage, Frequency and Power Factor of Electricity" , Electricity Rules, 2050 (1993) (Regulation), 1993 , récupéré le 17 avril 2020 - via Nepal Law Commission
  19. ^ "Népal | Définition du Népal par le dictionnaire Oxford sur Lexico.com signifiant également du Népal" . Dictionnaires Lexico | Anglais . Récupéré le 23 juillet 2020 .
  20. ^ "CIA - Le World Factbook" . CIA . Récupéré le 5 décembre 2012 .
  21. ^ Singh, Upinder (2008). Une histoire de l'Inde ancienne et médiévale: de l'âge de pierre au 12ème siècle . New Delhi: Pearson Longman. p. 477. ISBN 9788131716779.
  22. ^ A b c d Malla, Kamal P. (1983). "Nepāla: Archéologie de la Parole" (PDF) . Souvenir de la Nepal Heritage Society pour la conférence PATA . Katmandou. 33–39. Archivé de l'original le 22 mars 2012 . Récupéré le 5 mai 2011 .
  23. ^ Prasad, Ishwari (1996). La vie et l'époque du Maharaja Juddha Shumsher Jung Bahadur Rana du Népal . New Delhi: Maison d'édition Ashish. ISBN 817024756X - via Google Livres.
  24. ^ Hasrat, Bikram Jit (1970). Histoire du Népal: racontée par ses propres chroniqueurs contemporains . Hoshiarpur. p. 7.
  25. ^ Lassen, Christian (1847–1861). Indische Alterthumskunde [ Archéologie indienne ].
  26. ^ Levi, Sylvain (1905). Le Népal: Etude Historique d'Un Royaume Hindou . 1 . Paris: Ernest Leroux. p. 222-223.
  27. ^ Majupuria, Trilok Chandra; Majupuria, Indra (1979). Un aperçu du Népal . Maha Devi. p. 8.
  28. ^ Turner, Ralph L. (1931). Un dictionnaire comparatif et étymologique de la langue népalaise . Londres: Routledge et Kegan Paul. Archivé de l'original le 14 juillet 2012 . Récupéré le 8 mai 2011 .
  29. ^ Hodgson, Brian H. (1874). Essais sur les langues, la littérature et la religion du Népal et du Tibet . Londres: Trübner & Co. Archivé de l'original le 11 novembre 2012 . Récupéré le 8 mai 2011 . Page 51.
  30. ^ Chatterji, Suniti Kumar (1974). Kirata-Jana-Krti: Les Indo-Mongoloids: leur contribution à l'histoire et à la culture de l'Inde (2 éd.). Calcutta: La société asiatique. p. 64.
  31. ^ Dyson, Tim (2018). Une histoire démographique de l'Inde: des premiers peuples modernes à nos jours . Presse d'université d'Oxford . p. 1. ISBN 978-0-19-882905-8.Citation: «Les êtres humains modernes - Homo sapiens - sont originaires d'Afrique. Puis, par intermittence, il y a entre 60 000 et 80 000 ans, de minuscules groupes d'entre eux ont commencé à pénétrer dans le nord-ouest du sous-continent indien. Il semble probable qu'au départ, ils soient venus en passant par la côte. (...) il est pratiquement certain qu'il y avait des Homo sapiens dans le sous-continent il y a 55000 ans, même si les premiers fossiles qui en ont été découverts ne datent que d'environ 30000 ans avant le présent. (page 1) "
  32. ^ Michael D. Petraglia; Bridget Allchin (22 mai 2007). L'évolution et l'histoire des populations humaines en Asie du Sud: études interdisciplinaires en archéologie, anthropologie biologique, linguistique et génétique . Springer Science + Business Media . p. 6. ISBN 978-1-4020-5562-1. Citation: "Les données du chromosome Y et de l'ADN-Mt soutiennent la colonisation de l'Asie du Sud par les humains modernes originaires d'Afrique. ... Les dates de coalescence pour la plupart des populations non européennes se situent en moyenne entre 73 et 55 ka."
  33. ^ Fisher, Michael H. (2018). Une histoire environnementale de l'Inde: des temps les plus reculés au XXIe siècle . Cambridge University Press . p. 23. ISBN 978-1-107-11162-2.Citation: "Les spécialistes estiment que la première expansion réussie de l' aire de répartition de l' Homo sapiens au-delà de l'Afrique et à travers la péninsule arabique s'est produite d'il y a 80 000 ans à 40 000 ans, bien qu'il y ait peut-être eu auparavant des émigrations infructueuses. Certaines de leurs Les descendants ont élargi encore plus l'aire de répartition humaine à chaque génération, se propageant dans chaque terre habitable qu'ils rencontraient. Un chenal humain se trouvait avec les terres côtières chaudes et productives du golfe Persique et du nord de l'océan Indien. Finalement, diverses bandes sont entrées en Inde entre 75 000 ans. il y a 35 000 ans (page 23) "
  34. ^ Petraglia, Michael D .; Allchin, Bridget (2007). "L'évolution humaine et le changement de culture dans le sous-continent indien" . Dans Michael Petraglia; Bridget Allchin (éd.). L'évolution et l'histoire des populations humaines en Asie du Sud: études interdisciplinaires en archéologie, anthropologie biologique, linguistique et génétique . Édition Springer . p. 6. ISBN 978-1-4020-5562-1.
  35. ^ Corvinus, Gudrun . "La préhistoire du Népal (Un résumé des résultats de 10 ans de recherche)" (PDF) . Katmandou: Centre de recherche du Népal . Récupéré le 3 mars 2020 . Citer le journal nécessite |journal=( aide )
  36. ^ un b Coningham, Robin; Jeune, Ruth (2015). L'archéologie de l'Asie du Sud: de l'Indus à Asoka, v. 6500 avant JC - 200 après JC . Cambridge University Press . pp. 104–5. ISBN 978-0-521-84697-4.
  37. ^ Kulke, H .; Rothermund, D. (1er août 2004). Une histoire de l'Inde . 4ème. Routledge . pp. 21–3. ISBN 978-0-415-32920-0.
  38. ^ Singh, U. (2009). Une histoire de l'Inde ancienne et médiévale: de l'âge de pierre au 12ème siècle . Delhi: Longman . p. 181. ISBN 978-81-317-1677-9.
  39. ^ "La préhistoire du Népal" (PDF) .
  40. ^ Krishna P. Bhattarai (2009). Népal . Publication d'infobase. ISBN 9781438105239.
  41. ^ Wang, Hua-Wei; Li, Yu-Chun; Sun, Fei; Zhao, Mian; Mitra, Bikash; Chaudhuri, Tapas Kumar; Regmi, Pasupati; Wu, Shi-Fang; Kong, Qing-Peng; Zhang, Ya-Ping (avril 2012). "Revisitant le rôle de l'Himalaya dans le peuplement du Népal: aperçus des génomes mitochondriaux" . Journal of Human Genetics . 57 (4): 228-234. doi : 10.1038 / jhg.2012.8 . ISSN 1435-232X . PMID 22437208 .  
  42. ^ L'histoire de l'Afrique et les migrations 200,000bc-3,000bc par Akan Takruri
  43. ^ Susi Dunsmore British Museum Press, 1993 - Artisanat et loisirs - 204 pages
  44. ^ P. 17 Regard vers l'avenir: les relations indo-népalaises en perspective par Lok Raj Baral
  45. ^ Sudarshan Raj Tiwari (2001). Les anciennes colonies de la vallée de Katmandou . Centre d'études népalaises et asiatiques, Université de Tribhuvan. p. 17. ISBN 978-99933-52-07-5.
  46. ^ Antiquaire du Népal . Bureau de l'antiquaire du Népal. 1978. p. 7.
  47. ^ Klaus K. Klostermaier (2007). Une enquête sur l'hindouisme: deuxième édition . SUNY Appuyez sur. p. 482. ISBN 978-1-4384-0933-7.
  48. ^ A b c d e f Rose, Leo E .; Scholz, John T. (1980). Népal: profil d'un royaume himalayen . Westview Press. ISBN 978-0-89158-651-7.
  49. Landon 1928 , p. 11.
  50. ^ Kunal Chakrabarti; Shubhra Chakrabarti (2013). Dictionnaire historique des Bengalis . Presse d'épouvantail . p. 9. ISBN 978-0-8108-8024-5.
  51. Landon 1928 , p. 19.
  52. ^ Beckwith, Christopher I (1987). L'Empire tibétain en Asie centrale: une histoire de la lutte pour la grande puissance entre les Tibétains, les Turcs, les Arabes et les Chinois au début du Moyen Âge . Presses universitaires de Princeton.
  53. ^ "Monarchie du Népal: Dynastie Thakuri" . royalnepal.synthasite.com . Archivé de l'original le 30 décembre 2014 . Récupéré le 17 décembre 2014 .
  54. ^ a b Darnal, Prakash (31 décembre 2018). "Un examen de l'histoire de Simarongarh sur ses zones de Nexus avec des références de preuves archéologiques" . Journal Dhaulagiri de sociologie et d'anthropologie . 12 : 18–26. doi : 10.3126 / dsaj.v12i0.22176 . ISSN 1994-2672 . 
  55. Landon 1928 , p. 32-33.
  56. Landon 1928 , p. 39.
  57. Landon 1928 , p. 52-61.
  58. ^ Giuseppe, père (1799). Compte du Royaume du Népal . Recherches Asiatick . Londres: Vernor et Hood. p. 308. Archivé de l'original le 16 octobre 2015 . Récupéré le 2 juillet 2015 .
  59. Landon 1928 , p. 68-69.
  60. ^ Landon 1928 , p. 75-80.
  61. ^ savada, andrea matles; Harris, George Lawrence. Népal et Bhoutan: études de pays . Archivé de l'original le 30 juin 2016 . Récupéré le 26 juin 2016 .
  62. ^ Hutt 2004 , p. 22.
  63. ^ Dietrich, Angela (1996). "Les moines bouddhistes et les dirigeants Rana: Une histoire de persécution" . Bouddhiste Himalaya: un journal de l'Institut Nagarjuna des méthodes exactes . Archivé de l'original le 1er octobre 2013 . Récupéré le 17 septembre 2013 .
  64. ^ Lal, CK (16 février 2001). "La résonance Rana" . Nepali Times . Archivé de l'original le 28 septembre 2013 . Récupéré le 17 septembre 2013 .
  65. ^ A b c d Hutt 2004 , pages 3-7..
  66. ^ "Profil du Népal - Chronologie" . BBC News . 19 février 2018. Archivé de l'original le 3 mars 2007 . Récupéré le 29 septembre 2005 .
  67. ^ "Le Népal augmente le nombre de morts de conflit" . BBC News . 22 septembre 2009 . Récupéré le 11 mars 2020 .
  68. ^ Hutt, Michael (2005). "Le coup d'État du roi Gyanendra et ses implications pour l'avenir du Népal". Le Brown Journal of World Affairs . 12 (1): 111–123. ISSN 1080-0786 . JSTOR 24590670 .  
  69. ^ un b "le Népal vote pour abolir la monarchie" . BBC News . 28 mai 2008. Archivé de l'original le 7 janvier 2017 . Récupéré le 18 avril 2020 .
  70. ^ "Le roi du Népal dépouillé de la plupart des pouvoirs" . CNN . 18 mai 2006 . Récupéré le 18 avril 2020 .
  71. ^ Crossette, Barbara (3 juin 2001). "Birenda, 55 ans, dirigeant du royaume hindou du Népal" . Le New York Times . Récupéré le 18 avril 2020 .
  72. ^ "la République démocratique fédérale du Népal" . Nations Unies . Récupéré le 20 octobre 2020 .
  73. ^ "[Constitution spéciale] L'évolution de la constitution du Népal" . The Kathmandu Post . 20 septembre 2015 . Récupéré le 18 avril 2020 .
  74. ^ "La Constitution du Népal 2015 Promulguée" . The Kathmandu Post . 20 septembre 2015 . Récupéré le 18 avril 2020 .
  75. ^ A b c Ali, JR; Aitchison, JC (2005). "Grande Inde". Examens des sciences de la Terre . 72 (3–4): 170–173. Bibcode : 2005ESRv ... 72..169A . doi : 10.1016 / j.earscirev.2005.07.005 .
  76. ^ un b Whelpton, John (2005). Une histoire du Népal . La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN 978-0-521-80470-7.
  77. ^ Dikshit, KR; Schwartzberg, Joseph E. «Inde: Terre» . Encyclopædia Britannica . pp. 1–29. Archivé de l'original le 8 mai 2015 . Récupéré le 18 juillet 2019 .
  78. ^ Prakash, B .; Kumar, S .; Rao, MS; Giri, SC (2000). "Mouvements tectoniques holocènes et champ de stress dans les plaines gangétiques occidentales" (PDF) . Science actuelle . 79 (4): 438–449. Archivé (PDF) de l'original le 4 mai 2011 . Récupéré le 18 juillet 2019 .
  79. ^ van der Beek, Peter; Robert, Xavier; Mugnier, Jean-Louis; Bernet, Matthias; Huyghe, Pascale; Labrin, Erika (2006). "Miocène tardif - Exhumation récente de l'Himalaya central et recyclage dans le bassin d'avant-pays évalué par la thermochronologie de piste de fission d'apatite des sédiments de Siwalik, Népal" (PDF) . Recherche de bassin . 18 (4): 413–434. Bibcode : 2006BasR ... 18..413V . doi : 10.1111 / j.1365-2117.2006.00305.x .
  80. ^ Berger, Antoine; Jouanne, François; Hassani, Riad; Mugnier, Jean Louis (2004). "Modélisation de la distribution spatiale de la déformation actuelle au Népal: à quel point la principale poussée himalayenne est-elle cylindrique au Népal?" . Geophys. J. Int . 156 (1): 94-114. Bibcode : 2004GeoJI.156 ... 94B . doi : 10.1111 / j.1365-246X.2004.02038.x .
  81. ^ Jackson, Michael; Bilham, Roger (1994). "Contraintes sur la déformation himalayenne déduite des champs de vitesse verticaux au Népal et au Tibet". Journal de recherche géophysique . 99 (B7): 897–912. Bibcode : 1994JGR .... 9913897J . doi : 10.1029 / 94JB00714 .
  82. ^ Chamlagain, Deepak; Hayashi, Daigoro (2007). "Analyse de défaut néotectonique par la modélisation d'éléments finis 2D pour l'étude de la ceinture de pli et de poussée de l'Himalaya au Népal". Journal of Asian Earth Sciences . 29 (2–3): 473–489. Bibcode : 2007JAESc..29..473C . doi : 10.1016 / j.jseaes.2005.10.016 .
  83. ^ Jouanne, F .; et coll. (2004). "Raccourcissement actuel à travers l'Himalaya du Népal" . Geophys. J. Int . 157 (1): 1–14. Bibcode : 2004GeoJI.157 .... 1J . doi : 10.1111 / j.1365-246X.2004.02180.x .
  84. ^ Pandey, MR; Tandukar, RP; Avouac, JP; Vergne, J .; Heritier, Th. (1999). "Sismotectonics du Népal Himalaya à partir d'un réseau sismique local". Journal of Asian Earth Sciences . 17 (5–6): 703–712. Bibcode : 1999JAESc..17..703P . doi : 10.1016 / S1367-9120 (99) 00034-6 .
  85. ^ Bilham et al. , 1998; [ citation courte incomplète ] Pandey et al. , 1995. [ citation courte incomplète ]
  86. ^ Summerfield et Hulton, 1994; [ citation courte incomplète ] Hay, 1998. [ citation courte incomplète ]
  87. ^ Uddin, Kabir; Shrestha, Lui Lal; Murthy, MSR; Bajracharya, Birendra; Shrestha, Basanta; Gilani, Hammad; Pradhan, Sudip; Dangol, Bikash (15 janvier 2015). "Développement de la base de données nationale de couverture terrestre 2010 pour le Népal". Journal of Environmental Management . Couverture terrestre / changement d'utilisation des terres (LC / LUC) et impacts environnementaux en Asie du Sud. 148 : 82–90. doi : 10.1016 / j.jenvman.2014.07.047 . PMID 25181944 . 
  88. ^ A b c d « Le statut des mammifères du Népal: La série nationale Liste rouge » . WWF Népal . Récupéré le 25 août 2019 .
  89. ^ a b c d e f g h Paudel, Prakash Kumar; Bhattarai, Bishnu Prasad; Kindlmann, Pavel (2012), "An Overview of the Biodiversity in Nepal", Himalayan Biodiversity in the Changing World , pp. 1–40, doi : 10.1007 / 978-94-007-1802-9_1 , ISBN 978-94-007-1801-2
  90. ^ O'Neill, AR; Badola, HK; Dhyani, PP; Rana, SK (2017). "Intégrer les connaissances ethnobiologiques dans la conservation de la biodiversité dans l'Himalaya oriental" . Journal d'ethnobiologie et d'ethnomédecine . 13 (1): 21. doi : 10.1186 / s13002-017-0148-9 . PMC 5372287 . PMID 28356115 .  
  91. ^ Jha, Sasinath (2008). "Statut et conservation des zones humides de Lowland Terai au Népal" . Notre nature . 6 (1): 67–77. doi : 10.3126 / on.v6i1.1657 . ISSN 2091-2781 . 
  92. ^ "Le couvert forestier a augmenté au Népal ces derniers temps" . The Himalayan Times . 13 mai 2016. Archivé de l'original le 24 août 2019 . Récupéré le 24 août 2019 .
  93. ^ Grantham, HS; et coll. (2020). «La modification anthropique des forêts signifie que seulement 40% des forêts restantes ont une intégrité écosystémique élevée - Matériel supplémentaire» . Communications de la nature . 11 (1): 5978. doi : 10.1038 / s41467-020-19493-3 . ISSN 2041-1723 . PMC 7723057 . PMID 33293507 .   
  94. ^ Stainton, JDA (1972). Forêts du Népal . Maison d'édition Hafner. ISBN 9780028527000.
  95. ^ Goyal, Anupam (2006). L'OMC et le droit international de l'environnement: vers la conciliation . Presse d'université d'Oxford. p. 295. ISBN 978-0-19-567710-2.Citation: "Le gouvernement indien a fait valoir avec succès que le neem médicinal fait partie du savoir traditionnel indien. (Page 295)"
  96. ^ Hughes, Julie E. (2013). Royaumes des animaux . Presse universitaire de Harvard. p. 106. ISBN 978-0-674-07480-4. Dans le même temps, les arbres feuillus de pipal et l'abondance comparative qui ont marqué le paysage de Mewari ont favorisé des raffinements inaccessibles dans d'autres terres.
  97. ^ Ameri, Marta; Costello, Sarah Kielt; Jamison, Gregg; Scott, Sarah Jarmer (2018). Les phoques et le phoque dans le monde antique: études de cas du Proche-Orient, de l'Égypte, de la mer Égée et de l'Asie du Sud . La presse de l'Universite de Cambridge. pp. 156–7. ISBN 978-1-108-17351-3.Citation: "" Le dernier des centaures a les longues cornes horizontales ondulées d'un markhor, un visage humain, un corps lourd qui semble bovin et une queue de chèvre ... Cette figure est souvent représentée seule, mais il est également régulièrement représenté dans des scènes qui semblent refléter l'adoration d'une figure dans un arbre à pipal ou une tonnelle et que l'on peut qualifier de rituel. Celles-ci incluent des scènes entièrement détaillées comme celle visible dans le grand sceau "d'adoration divine" de Mohenjo-daro. "
  98. ^ Paul Gwynne (2011). Les religions du monde en pratique: une introduction comparative . John Wiley et fils. p. 358. ISBN 978-1-4443-6005-9.Citation: "L'arbre sous lequel Sakyamuni est devenu le Bouddha est un arbre peepal ( Ficus religiosa ). Page 358"
  99. ^ un b Sun, Hang (2002). "Retraite de Téthys et élévation des montagnes de l'Himalaya-Hengduanshan et leur signification sur l'origine et le développement des éléments sino-himalayens et de la flore alpine" . Acta Botanica Yunnanica . 24 (3): 273-288. ISSN 0253-2700 . Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 26 août 2019 . 
  100. ^ USGS (5 mai 1999). "L'Himalaya: Deux continents se heurtent" . Archivé de l'original le 17 novembre 2017 . Récupéré le 26 août 2019 .
  101. ^ Karanth, KP (25 mars 2006). "Origine du Gondwanan hors de l'Inde de certains biotes asiatiques tropicaux" (PDF) . Science actuelle . 90 (6): 789–792. Archivé (PDF) de l'original le 11 avril 2019 . Récupéré le 18 mai 2011 .
  102. ^ UICN. "Tableau 8a: Total des espèces endémiques et menacées endémiques dans chaque pays (totaux par groupe taxonomique): VERTÉBRÉS" (PDF) . Liste rouge de l'UICN version 2019–21 . Récupéré le 25 août 2019 .
  103. ^ "Oiseau national au bord de la disparition" . The Himalayan Times . 16 avril 2016. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 25 août 2019 .
  104. ^ "Tableau 5: Espèces menacées dans chaque pays (totaux par groupe taxonomique)" (PDF) . Liste rouge de l'UICN version 2019-2 . Récupéré le 25 août 2019 .
  105. ^ UICN Népal. "Liste rouge des espèces de mammifères du Népal" (jpg) . Récupéré le 25 août 2019 .
  106. ^ Département des parcs nationaux et de la conservation de la faune, Népal. "Plan d'Action de Conservation Florican du Bengale" . Archivé de l'original le 19 août 2019 . Récupéré le 25 août 2019 - via birdlifenepal.org.
  107. ^ un b "Conservation des vautours à croupion blanc en cours au Népal" . The Himalayan Times . 16 mars 2018. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 25 août 2019 .
  108. ^ "Parc national de Chitwan" . Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 25 août 2019 .
  109. ^ "Mahottari a déclaré le 58ème district sans diclofénac" . The Himalayan Times . 8 août 2017. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 26 août 2019 .
  110. ^ "La valeur de la forêt communautaire inexploitée" . Le nouvel humanitaire . 26 septembre 2012. Archivé de l'original le 18 juillet 2019 . Récupéré le 24 août 2019 .
  111. ^ Ojha, Hemant; Persha, Lauren; Chhatre, Ashwini (novembre 2009). «Foresterie communautaire au Népal: une innovation politique pour les moyens d'existence locaux» (PDF) . Institut international de recherche sur les politiques alimentaires. Archivé (PDF) de l'original le 16 octobre 2015 . Récupéré le 24 août 2019 .
  112. ^ "Le Projet de Paysage d'Arc de Terai (TAL) - Centre d'élevage de Gharial" . WWF Népal. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 26 août 2019 .
  113. ^ " ' Patrouille conjointe' pour la conservation de la faune dans CNP" . The Himalayan Times . 22 mars 2018. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 26 août 2019 .
  114. ^ "Le Népal célèbre" l'année zéro braconnage "pour le rhinocéros, le tigre et l'éléphant" . UICN. 14 mars 2014. Archivé de l'original le 22 novembre 2017 . Récupéré le 26 août 2019 .
  115. ^ Nepalnature.com (Organisation); Centre international pour le développement intégré des montagnes, Népal; Ministère népalais de l'environnement, des sciences et de la technologie (1er octobre 2007), «Protected Areas of Nepal», livre de ressources sur la biodiversité au Népal: aires protégées, sites Ramsar et sites du patrimoine mondial , Centre international pour le développement intégré des montagnes, p. 41, ISBN 9789291150335CS1 maint: noms multiples: liste des auteurs ( lien )
  116. ^ "Népal" . Ramsar. Archivé de l'original le 8 juillet 2019 . Récupéré le 25 août 2019 .
  117. ^ A b c "élections au Népal a expliqué" . Al Jazeera . Archivé de l'original le 14 août 2019 . Récupéré le 17 août 2019 .
  118. ^ "Le Népal se dirige-t-il vers un état communiste?" . Al Jazeera . Archivé de l'original le 26 juillet 2019 . Récupéré le 17 août 2019 .
  119. ^ un b Khadka, Narayan (1993). "Démocratie et développement au Népal: perspectives et défis". Affaires du Pacifique . 66 (1): 44–71. doi : 10.2307 / 2760015 . ISSN 0030-851X . JSTOR 2760015 .  
  120. ^ un b Kaphle, Anup (7 juillet 2010). "Une longue impasse après la victoire maoïste perturbe la vie au Népal" . Le Washington Post . Archivé de l'original le 4 novembre 2016 . Récupéré le 22 août 2017 .
  121. ^ "NCP pour annoncer les chefs de département de partie aujourd'hui" . The Himalayan Times . 21 juillet 2019. Archivé de l'original le 18 août 2019 . Récupéré le 18 août 2019 .
  122. ^ "UML gagne le maire, le maire adjoint dans la métropole de Pokhara Lekhnath" . The Kathmandu Post . Archivé de l'original le 18 avril 2018 . Récupéré le 18 avril 2018 .
  123. ^ "Les communistes népalais gagnent le glissement de terrain, mais font face à de grands obstacles pour gagner le changement" . Green Left Hebdomadaire . 5 janvier 2018. Archivé de l'original le 26 juillet 2019 . Récupéré le 17 août 2019 .
  124. ^ "UML pour obtenir 4 ministres en chef, Centre maoïste 2" . The Kathmandu Post . Archivé de l'original le 18 avril 2018 . Récupéré le 18 avril 2018 .
  125. ^ "Le Congrès népalais dans l'Opposition" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 18 août 2019 . Récupéré le 18 août 2019 .
  126. ^ un b Hutt 2004 , p. 3-7.
  127. ^ Brown, T. Louise (1er novembre 2002). Le défi de la démocratie au Népal . Routledge. ISBN 978-1-134-88532-9.
  128. ^ un b Ramachandran, Shastri; Ramachandaran, Shastri (2003). "Le Népal vu de l'Inde". India International Center Quarterly . 30 (2): 81–98. ISSN 0376-9771 . JSTOR 23006108 .  
  129. ^ Rawal, Bhim Bahadur. Nepalma samyabadi andolan: udbhab ra vikas . Katmandou: Pairavi Prakashan. p. 83-84.
  130. ^ "L'élection du Népal Les Maoïstes triomphent" . L'économiste . 17 avril 2008. Archivé de l'original le 29 juillet 2011 . Récupéré le 29 juillet 2009 .
  131. ^ "Baburam Bhattarai a élu le premier ministre du Népal" . BBC News . 28 août 2011. Archivé de l'original le 10 octobre 2011 . Récupéré le 12 mars 2012 .
  132. ^ "Le PM du Népal appelle de nouvelles élections après l'échec de la constitution" . CBC News . 28 mai 2012. Archivé de l'original le 28 mai 2012 . Récupéré le 28 mai 2012 .
  133. ^ "CA approuve prez cérémonial, législature bicamérale" . The Kathmandu Post . 16 septembre 2015. Archivé de l'original le 9 décembre 2017 . Récupéré le 8 décembre 2017 . Les parlements provinciaux seront monocaméraux. "Le CA a également approuvé un système électoral mixte pour les élections parlementaires avec 60% d'élus au suffrage direct et 40% d'élus proportionnellement."
  134. ^ un b Gouvernement australien-Le Partenariat de Fondation d'Asie sur la Gouvernance Subnationale au Népal. «Étude diagnostique de la gouvernance locale au Népal fédéral 2017» (PDF) . La Fondation Asie . Archivé (PDF) de l'original le 20 juillet 2019 . Récupéré le 20 juillet 2019 .
  135. ^ "Le gouvernement enregistre le projet de loi d'amendement pour examiner 56 lois en vrac" . Republica . Archivé de l'original le 2 septembre 2019 . Récupéré le 2 septembre 2019 .
  136. ^ "Les Codes Pénaux Et Civils Modifiés" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 2 septembre 2019 . Récupéré le 2 septembre 2019 .
  137. ^ "Vues internationales sur la peine de mort" . Focus sur la peine de mort . Archivé de l'original le 6 novembre 2012 . Récupéré le 6 novembre 2012 .
  138. ^ "Traités, États parties et Commentaires - Népal" . Comité international de la Croix-Rouge . Archivé de l'original le 2 septembre 2019 . Récupéré le 2 septembre 2019 .
  139. ^ "निर्णय नं. ९९ २१ - उत्प्रेषण / परमादेश" . Gouvernement du Népal .
  140. ^ Newman, Graeme (2010). Crime et châtiment dans le monde . ABC-CLIO . p. 171. ISBN 978-0-313-35134-1.
  141. ^ "NÉPAL: Corruption au Népal - Malédiction ou Crime?" . Commission asiatique des droits de l'homme . Archivé de l'original le 15 août 2013 . Récupéré le 6 août 2013 .
  142. ^ "INTERPOL Katmandou" . Récupéré le 7 août 2013 .
  143. ^ "L'impact du crime organisé sur la gouvernance dans les pays en développement: une étude de cas du Népal" (PDF) . Centre de coopération internationale . Archivé (PDF) de l'original le 23 février 2014 . Récupéré le 6 août 2013 .
  144. ^ "La structure organisationnelle et le rôle de NID dans la configuration fédérale du Népal" . Institut népalais d'études stratégiques . Archivé de l'original le 2 septembre 2019 . Récupéré le 2 septembre 2019 .
  145. ^ "Le taux de criminalité au Népal a augmenté de 40 pour cent au cours des cinq dernières années fiscales, les données de la police révèlent" . Kathmandu Post . Récupéré le 3 avril 2020 .
  146. ^ "L'indice global de paix 2019" . Vision de l'humanité . Institut d'économie et de paix . Archivé de l'original le 19 juin 2019 . Récupéré le 9 janvier 2020 .
  147. ^ "Relations bilatérales - Ministère des Affaires étrangères du Népal MOFA" . Gouvernement du Népal . Archivé de l'original le 25 septembre 2019 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  148. ^ "Ambassade du Népal - Ministère des Affaires étrangères du Népal MOFA" . Gouvernement du Népal . Archivé de l'original le 17 juillet 2019 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  149. ^ "Consulats Généraux du Népal - Ministère des Affaires étrangères du Népal MOFA" . Archivé de l'original le 24 juillet 2019 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  150. ^ "MISSIONS DIPLOMATIQUES NON RÉSIDENTIELLES - Ministère des Affaires étrangères du Népal MOFA" . Gouvernement du Népal . Archivé de l'original le 17 juillet 2019 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  151. ^ "Les Casques bleus népalais reçoivent la Médaille de l'ONU" . Nations Unies . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  152. ^ Gill, Peter. "Les Népalais combattant les guerres de l'Amérique" . Le diplomate . Archivé de l'original le 19 septembre 2018 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  153. ^ "La Grande Question: Qui sont les Gurkhas et quelle est leur contribution" . L'indépendant . 30 avril 2009. Archivé de l'original le 3 juin 2019 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  154. ^ "Les Liens du Népal avec l'Inde, la Chine" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 22 décembre 2018 . Récupéré le 11 septembre 2019 .
  155. ^ Dahal, Girdhari (2018). "Relation étrangère du Népal avec la Chine et l'Inde" . Journal de science politique . XVIII : 46–61. doi : 10.3126 / jps.v18i0.20439 .
  156. ^ "En examinant le traité de 1950" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 3 mars 2018 . Récupéré le 11 septembre 2019 .
  157. ^ "Est-ce la fin de la relation spéciale de l'Inde avec le Népal?" . Hindustan Times . 8 mars 2018 . Récupéré le 6 avril 2020 .
  158. ^ Balakrishnan 2010 , p. 196.
  159. ^ "La route du Tibet à venir: les Tibétains perdent un havre au Népal sous la pression chinoise" . Los Angeles Times . 6 août 2015. Archivé de l'original le 23 octobre 2019 . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  160. ^ Haviland, Charles (17 avril 2008). "Le Népal arrête des manifestants tibétains" . BBC News . Archivé de l'original le 30 septembre 2009 . Récupéré le 29 juillet 2009 .
  161. ^ "La Chine a exhorté à laisser les Népalais travailler à Taklakot" . The Himalayan Times . 7 juin 2019. Archivé de l'original le 7 juin 2019 . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  162. ^ Rajgopalan, Rajeswari Pillai. "Pourquoi l'accès du Népal aux ports chinois est important" . Le diplomate . Archivé de l'original le 31 octobre 2019 . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  163. ^ "L'initiative de ceinture et de route: la préoccupation et l'engagement du Népal" . The Himalayan Times . 23 avril 2019. Archivé de l'original le 24 avril 2019 . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  164. ^ Iqbal, Muhammad Jamshed (2006). "SAARC: Origine, Croissance, Potentiel et Réalisations" (PDF) . Journal d'histoire et de culture du Pakistan . XXVII : 127–40. Archivé (PDF) de l'original le 11 novembre 2013 . Récupéré le 11 septembre 2019 .
  165. ^ "Le Népal, le Bangladesh peuvent devenir de meilleurs partenaires commerciaux" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 11 novembre 2018 . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  166. ^ "Marquant les relations diplomatiques entre le Népal et Israël" . Republica . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  167. ^ "Le vote de l'AGNU" conforme à la position du Népal sur Israël, la Palestine " " . The Kathmandu Post . Récupéré le 12 septembre 2019 .
  168. ^ Khadka, Narayan (1997). "Aide étrangère au Népal: Motivations des donateurs dans la période d'après-guerre froide". Enquête asiatique . 37 (11): 1044-1061. doi : 10.2307 / 2645740 . ISSN 0004-4687 . JSTOR 2645740 .  
  169. ^ "Dépenses militaires (USD courants) | Données" . Banque mondiale . Récupéré le 14 septembre 2019 .
  170. ^ "Dépenses militaires (% du PIB) | Données" . Banque mondiale . Récupéré le 14 septembre 2019 .
  171. ^ un b Raghavan, VR (2013). Le Népal en tant qu'État fédéral: leçons de l'expérience indienne . Vij Books India . ISBN 9789382652014.
  172. ^ "Le nouveau chef fait face à une tâche intimidante reconstruisant l'image de l'Armée du Népal" . The Kathmandu Post . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  173. ^ "Thapa pour prendre en charge l'armée népalaise en tant que CoAS agissant" . The Himalayan Times . 9 août 2018. Archivé de l'original le 17 septembre 2018 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  174. ^ "Asie du Sud :: Népal - Le World Factbook - Central Intelligence Agency" . Agence centrale de renseignement . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  175. ^ "L'armée népalaise lance de nouveaux hélicoptères" . The Himalayan Times . 23 juin 2015. Archivé de l'original le 23 juillet 2016 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  176. ^ Adhikari, Indra (2015). Militaire et démocratie au Népal . Routledge . ISBN 9781317589068.
  177. ^ "L'armée pour sauver" . Republica . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  178. ^ un b "Dolpa HQ connecté au réseau routier national" . The Himalayan Times . 18 novembre 2018 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  179. ^ Pariyar, Kamal. "Les femmes sont promues majeures pour la première fois dans l'infanterie NA" . Republica . Archivé de l'original le 1er juin 2018 . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  180. ^ "Bhakti Shah - la lutte pour les droits homosexuels et transgenres au Népal" . Saferworld . Récupéré le 15 septembre 2019 .
  181. ^ "PIB (US $ courant) | Données" . Banque mondiale. Archivé de l'original le 12 mars 2019 . Récupéré le 16 septembre 2019 .
  182. ^ "Croissance du PIB (% annuel) | Données" . Banque mondiale . Récupéré le 16 septembre 2019 .
  183. ^ A b c d e "Vue d' ensemble" . Banque mondiale. Archivé de l'original le 21 juin 2019 . Récupéré le 23 novembre 2019 .
  184. ^ "Rapport pour les pays et les sujets choisis" . FMI . Récupéré le 15 novembre 2019 .
  185. ^ "Rapport pour les pays et les sujets choisis" . FMI . Récupéré le 15 novembre 2019 .
  186. ^ "Accessions: Népal" . OMC. Archivé de l'original le 15 novembre 2019 . Récupéré le 15 novembre 2019 .
  187. ^ "Le World Factbook" . Agence centrale de renseignement. Archivé de l'original le 30 mai 2016 . Récupéré le 18 novembre 2019 .
  188. ^ "Comptes nationaux du Népal 2018/19" (PDF) . Bureau central des statistiques du Népal. 2019. Archivé (PDF) de l'original le 5 mai 2019 . Récupéré le 5 mai 2019 .
  189. ^ "Le Népal est le 19ème plus grand récepteur d'envois de fonds avec 8,1 milliards de dollars" . Kathmandu Post . Récupéré le 18 novembre 2019 .
  190. ^ "Les ouvriers non qualifiés dominent la main-d'oeuvre népalaise à l'étranger" . Kathmandu Post . Récupéré le 18 novembre 2019 .
  191. ^ "Plus de Népalais allant à l'étranger pour l'emploi" . Kathmandu Post . Récupéré le 18 novembre 2019 .
  192. ^ un b "Asie du Sud :: Népal - Le World Factbook" . Agence centrale de renseignement . Récupéré le 18 novembre 2019 .
  193. ^ Chaudhary, Deepak (1er novembre 2018). "Politiques agricoles et développement rural au Népal: un aperçu" . Research Nepal Journal of Development Studies . 1 (2): 34–46. doi : 10.3126 / rnjds.v1i2.22425 . ISSN 2631-2131 . 
  194. ^ Acharya, Khubi Ram (5 juillet 2019). "Commerce extérieur népalais: croissance, composition et direction" . Journal de la CCN . 4 (1): 91–96. doi : 10.3126 / nccj.v4i1.24741 . ISSN 2505-0788 . 
  195. ^ "Le Bangladesh, le Népal, le Rwanda en tête de l'Inde dans la réduction de la pauvreté - étude" . Reuters Inde. 19 mars 2013. Archivé de l'original le 21 mars 2013 . Récupéré le 19 mars 2013 .
  196. ^ McVeigh, Tracy (17 mars 2013). «La pauvreté mondiale diminue rapidement, révèle un nouvel indice» . Le gardien . Archivé de l'original le 16 février 2014 . Récupéré le 19 mars 2013 .
  197. ^ "Le Népal: l'irrigation et la gestion des ressources en eau" . Banque mondiale . Récupéré le 24 novembre 2019 .
  198. ^ "Banque mondiale: Népal - Aperçu du pays 2012" . Banque mondiale. 2012. Archivé de l'original le 22 août 2012 . Récupéré le 31 juillet 2012 .
  199. ^ "Le gouvernement népalais présente un budget de 13,71 milliards USD pour le prochain exercice" . Agence de presse Xinhua. Archivé de l'original le 30 mai 2019 . Récupéré le 24 novembre 2019 .
  200. ^ "Le ministre des Finances Khatiwada s'inquiète comme les ministères ne parviennent pas à dépenser le budget de développement" . Setopati . Récupéré le 24 novembre 2019 .
  201. ^ "Le programme bilatéral du DFID au Népal" . Le Comité du développement international de la Chambre des communes. 27 mars 2015. Archivé de l'original le 9 juin 2015 . Récupéré le 17 mai 2015 .
  202. ^ "Le Royaume-Uni devrait couper l'aide au Népal si la corruption" endémique "persiste: rapport" . Reuters . 27 mars 2015. Archivé de l'original le 18 mai 2015 . Récupéré le 16 mai 2015 .
  203. ^ "Le revenu par habitant pour atteindre 1 400 $ d'ici 2023-24" . The Himalayan Times . 4 avril 2019. Archivé de l'original le 5 avril 2019 . Récupéré le 24 novembre 2019 .
  204. ^ "L'UE comme plus grand exportateur du Népal" . ktm2day. 11 octobre 2011. Archivé de l'original le 13 octobre 2011 . Récupéré le 11 octobre 2011 .
  205. ^ un b "Népal: Économie" . MSN Encarta . p. 3. Archivé de l'original le 28 octobre 2009 . Récupéré le 23 septembre 2005 .
  206. ^ "L'échec de développement: une revue critique de trois analyses de développement au Népal" . Archivé de l'original le 17 août 2014 . Récupéré le 30 juillet 2012 .
  207. ^ "Un Échec de Développement: Le Nexus Développement-Conflit" . Archivé de l'original le 20 juillet 2012 . Récupéré le 30 juillet 2012 .
  208. ^ Kevin Bales; et coll. "Népal" . L'indice mondial de l'esclavage 2016 . The Minderoo Foundation Pty Ltd. Archivé de l'original le 13 mars 2018 . Récupéré le 13 mars 2018 .
  209. ^ Pietri, Joseph R. (1er mars 2010). Le roi du Népal: la vie avant la guerre de la drogue . Trine Day . ISBN 978-1-937584-49-8.
  210. ^ un b "Le tourisme du Népal a généré Rs 240b et a soutenu 1 million d'emplois l'année dernière: Rapport" . Kathmandu Post . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  211. ^ Ghimire, Dandu Raj; et al., éds. (Mai 2018). «Statistiques du tourisme au Népal 2017» (PDF) . Gouvernement du Népal, Ministère de la culture, du tourisme et de l'aviation civile, Division de la planification et de l'évaluation, Section de la recherche et des statistiques . Récupéré le 1er décembre 2019 .
  212. ^ "Le Népal a suffisamment d'opportunités pour attirer les touristes qui visitent d'autres nations d'Asie du Sud" . The Himalayan Times . 6 novembre 2016 . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  213. ^ Sunuwar, Muna. "Inscription chez l'habitant à la hausse" . Ma Republica . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  214. ^ "Le taux de chômage du Népal estimé à 11,4 pour cent" . Kathmandu Post . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  215. ^ Tavernise, Sabrina (1er septembre 2004). "12 otages du Népal sont exécutés en Irak, un groupe militant affirme" . Le New York Times . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  216. ^ Sharma, Bhadra. "Il a échappé de peu au massacre de 12 Népalais en Irak" . Ma Republica . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  217. ^ "Le salaire minimum de base échappe aux travailleurs migrants népalais" . The Himalayan Times . 9 mai 2019 . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  218. ^ "Les travailleurs migrants népalais revenant à la maison des pays de destination de travail sans salaire" . Kathmandu Post . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  219. ^ "Le Népal recevant deux travailleurs migrants morts chaque jour depuis sept ans: rapport" . The Himalayan Times . 24 août 2018 . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  220. ^ "La Migration de Travail Népalaise - Un Rapport de Statut" . La Fondation Asie. 6 juin 2018 . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  221. ^ "Le sort des travailleurs migrants du Népal" . Al Jazeera . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  222. ^ un b "la migration de travail au Népal (l'OIT au Népal)" . OIT . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  223. ^ Mishra, Surya Nath. "Douleurs des travailleurs migrants népalais" . Ma Republica . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  224. ^ a b c d e f ÉVALUATION, STRATÉGIE ET ​​FEUILLE DE ROUTE DU SECTEUR ÉNERGÉTIQUE DU NÉPAL (PDF) (rapport). ADB . Mars 2017 . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  225. ^ Rai, Om Astha. "D'un passé fossile à un futur électrique" . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  226. ^ Times, népalais. "Plus de la moitié de l'électricité du Népal importée d'Inde" . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  227. ^ "NEA pour construire 10 nouveaux projets hydroélectriques" . The Himalayan Times . 26 août 2019 . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  228. ^ "La production d'énergie augmentera de 750 MW" . Kathmandu Post . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  229. ^ "Le Népal ne parvient pas à atteindre les objectifs du secteur énergétique dans le budget actuel" . Kathmandu Post . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  230. ^ "Le secteur de l'énergie au Népal" . Archivé de l'original le 25 avril 2012 . Récupéré le 15 juillet 2012 .
  231. ^ A b c d "Asie du Sud :: Népal - Le monde Factbook" . Agence centrale de renseignement . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  232. ^ "Reliant les pauvres ruraux du Népal aux marchés" . Archivé de l'original le 22 avril 2013 . Récupéré le 4 février 2013 .
  233. ^ "L'ascension et la chute de Nepal Airlines" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  234. ^ A b c d Népal Autorité des télécommunications Rapport MIS Shrawan, 2076 (PDF) (Rapport). Autorité des télécommunications du Népal. Août 2019 . Récupéré le 3 décembre 2019 .
  235. ^ Recensement national de 2011 , p. 2, 32.
  236. ^ "Le Conseil de Presse du Népal classe 833 journaux, magazines" . The Himalayan Times . 15 janvier 2017 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  237. ^ "Le Népal conserve sa position dans le classement de la liberté de la presse, déclare le rapport de RSF" . The Himalayan Times . 19 avril 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  238. ^ Recensement national de 2011 , p. 3.
  239. ^ "L'analyse de la situation de la population du Népal" (PDF) . UNFPA . 2017 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  240. ^ Bakrania, S. (2015). Urbanisation et croissance urbaine au Népal (GSDRC Helpdesk Research Report 1294) (Rapport). Université de Birmingham, Birmingham: Royaume-Uni: GSDRC.
  241. ^ https://www.wipo.int/edocs/lexdocs/laws/en/np/np029en.pdf
  242. ^ http://mohp.gov.np/downloads/Constitution%20of%20Nepal_2072_Nepali.pdf
  243. ^ Recensement national de 2011 , p. 4, 184.
  244. ^ "La démographie et les dénominations hindoues (la première partie)" . Religion 101 . 28 novembre 2012. Archivé de l'original le 21 août 2019 . Récupéré le 21 août 2019 .
  245. ^ Anthologia anthropologica. Les races indigènes d'Asie et d'Europe; par James George Frazer, monsieur; Robert Angus Downie
  246. ^ KHADKA, UPENDRA LAMICHHANE et BASANT. "Eid met en évidence la tolérance religieuse du Népal" . Ma Republica . Récupéré le 2 décembre 2019 .
  247. ^ "NEPAL-2018-INTERNATIONAL-RELIGIEUX-LIBERTÉ-RAPPORT" (PDF) . Ambassade des États-Unis au Népal . Récupéré le 1er décembre 2019 .
  248. ^ "Népal: Népal: le projet de loi criminalise la conversion religieuse" . www.csw.org.uk . Récupéré le 5 février 2021 .
  249. ^ "Le paysage religieux global" . Centre de recherche Pew. Décembre 2012 . Récupéré le 5 novembre 2018 .
  250. ^ a b L' éducation en chiffres 2017 (PDF) (rapport). Ministère de l'éducation, Népal. 2017 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  251. ^ "Rapport de développement humain 2010 - Népal" . Hdrstats.undp.org. Archivé de l'original le 15 avril 2012 . Récupéré le 25 janvier 2011 .
  252. ^ "Éducation" . UNICEF . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  253. ^ A b c "Népal" . UNESCO. 27 novembre 2016 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  254. ^ "Gestion d'École basée sur la Communauté La Politique de Rôle Joue" . La montée du Népal . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  255. ^ "Le ministre Pokhrel exhorte les professeurs à être fidèles à leurs écoles" . The Himalayan Times . 15 septembre 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  256. ^ "L'éducation gratuite coûte trois fois" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  257. ^ "Les types de bourses accordées aux étudiants népalais par le gouvernement du Népal" . Edusanjal . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  258. ^ "Les facultés de médecine facturant des frais supplémentaires même des boursiers du gouvernement" . The Himalayan Times . 7 avril 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  259. ^ Sharma, Nirjana (3 juillet 2015). "Davantage d'étudiants cherchant" pas d'objection "à étudier à l'étranger" . Republica . Archivé de l'original le 20 octobre 2016 . Récupéré le 20 octobre 2016 .
  260. ^ Tsering, Dolker (17 juillet 2015). "Perdre nos jeunes" . Nepali Times . Archivé de l'original le 20 octobre 2016 . Récupéré le 20 octobre 2016 .
  261. ^ "Le World Factbook" . Agence centrale de renseignement . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  262. ^ "Le Népal se classe deuxième dans les décès par maladie pulmonaire" . The Himalayan Times . 12 août 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  263. ^ a b Conseil népalais de recherche sur la santé (NHRC), ministère de la Santé et de la Population (MoHP) et évaluation du suivi et recherche opérationnelle (MEOR) (2019) Népal Burden of Disease 2017: A Country Report based on the Global Burden of Disease Study 2017 (PDF) (Rapport). Katmandou, Népal: NHRC, MoHP et MEOR . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  264. ^ "L'étude révèle une prévalence élevée de maladies non transmissibles au Népal" . The Himalayan Times . 5 août 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  265. ^ un b "Nutrition" . UNICEF . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  266. ^ A b c Awale, Sonia. «Près de la moitié des enfants népalais souffrent encore de malnutrition» . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  267. ^ un b "Objectif de réduction de mortalité maternelle difficile à atteindre pour le Népal: Fonctionnaires" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  268. ^ un b "OMS | Atteindre les mères du Népal à temps" . OMS . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  269. ^ "Taux de mortalité, moins de 5 ans (pour 1 000 naissances vivantes) - Népal | Données" . Banque mondiale . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  270. ^ Bhattarai, Sewa. «Le Népal est loin d’atteindre l’objectif contraceptif» . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  271. ^ "Le plan d'assurance maladie ne couvre pas encore 38 districts au Népal" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  272. ^ "L'état actuel de la santé maternelle au Népal" . Groupe de travail sur la santé maternelle. 29 décembre 2017 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  273. ^ "USDA, PAM pour fournir des repas scolaires" . The Himalayan Times . 4 février 2018 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  274. ^ "Le gouvernement a essayé d'éliminer la défécation à l'air libre pendant plus d'une décennie. Voici pourquoi cela n'a pas fonctionné" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  275. ^ Réfugiés, Haut Commissaire des Nations Unies pour. "Népal" . Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  276. ^ "Un État Dans un État: les Tibétains au Népal" . Le diplomate . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  277. ^ "La route du Tibet à venir: les Tibétains perdent un havre au Népal sous la pression chinoise" . Los Angeles Times . 6 août 2015 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  278. ^ "UNHCR | Refworld | Népal: les réfugiés bhoutanais trouvent une nouvelle vie au-delà des camps" . 8 octobre 2012. Archivé de l'original le 8 octobre 2012 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  279. ^ "Népal | Focus Global" . Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  280. ^ "700 illégaux fixés pour la réinstallation de pays tiers" . The Himalayan Times . 6 mars 2019 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  281. ^ "Les perspectives sombres pour les réfugiés urbains du Népal" . Al Jazeera . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  282. ^ Hansen, Jan Møller. "L'état d'apatridie | Nepali Times" . Nepali Times . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  283. ^ "Le gouvernement du Népal a tranquillement facilité la réinstallation des réfugiés urbains pendant des années" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  284. ^ "नेपालमा अमेरिकादेखि उत्तरकोरियासम्मका कामदार" . Khabar en ligne . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  285. ^ "La population d'Indiens d'outre-mer" (PDF) . Ministère des affaires extérieures (Inde) . 31 décembre 2018 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  286. ^ Bista, Dor Bahadur (1991). Fatalisme et développement: la lutte du Népal pour la modernisation . Orient Blackswan . p. 44. ISBN 978-81-250-0188-1.
  287. ^ Acharya, Bala Ram (2005). "Analyse sociologique du divorce: une étude de cas de Pokhara, Népal" . Journal Dhaulagiri de sociologie et d'anthropologie . 1 : 129-145. doi : 10.3126 / dsaj.v1i0.284 . ISSN 1994-2672 . 
  288. ^ "Mariage d'enfant" . UNFPA Népal . 30 décembre 2015 . Récupéré le 31 mars 2020 .
  289. ^ "La vache devient l'animal national du Népal" . The Times of India . PTI . 21 septembre 2015 . Récupéré le 3 avril 2020 .
  290. ^ "Rhododendron faisant face à la crise existentielle dans les hauts plateaux d'Ilam" . The Himalayan Times . 18 mars 2017. Archivé de l'original le 26 août 2019 . Récupéré le 26 août 2019 .
  291. ^ "C'est officiel: le Volleyball est le sport national du Népal - OnlineKhabar" . Récupéré le 3 avril 2020 .
  292. ^ "Description du drapeau" . Archivé de l'original le 10 avril 2011.
  293. ^ comparez cette copie de la Constitution du Royaume du Népal Archivée le 1er mai 2016 à la Wayback Machine
  294. ^ "११ वर्षपछि राष्ट्रिय एकता दिवस" . 11 janvier 2018 . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  295. ^ A b c d e Hutt, Michael J. (29 Juillet 1991). Himalayan Voices: Une introduction à la littérature népalaise moderne . University of California Press. ISBN 978-0-520-07048-6.
  296. ^ Dayananda Bajracharya ; Dinesh Raj Bhuju; Jiba Raj Pokhrel (2006). "Science, recherche et technologie au Népal" (PDF) . UNESCO . pp. 3–6. Archivé (PDF) de l'original le 3 mars 2016 . Récupéré le 18 octobre 2016 .
  297. ^ un b Landon Perceval (1928). Népal Vol II .
  298. ^ un b Maitra, Kiran Shankar (1982). "Le premier poète de la littérature népalaise". Littérature indienne . 25 (5): 63–71. ISSN 0019-5804 . JSTOR 23331113 .  
  299. ^ Sharma, V. (1992). "BP Koirala: Une Figure Majeure dans la Littérature Népalaise Moderne". Journal de littérature sud-asiatique . 27 (2): 209-218. ISSN 0091-5637 . JSTOR 40874126 .  
  300. ^ "Littérature népalaise" . Encyclopædia Britannica . Récupéré le 11 décembre 2019 .
  301. ^ "La littérature népalaise de période de conflit tient l'importance pour la conscience" . La montée du Népal . Récupéré le 11 décembre 2019 .
  302. ^ Riccardi, Theodore (1993). "Examen des Voix de l'Himalaya: Une Introduction à la Littérature Népalaise Moderne". Bulletin de l'École d'études orientales et africaines, Université de Londres . 56 (1): 157-158. doi : 10.1017 / S0041977X00002007 . ISSN 0041-977X . JSTOR 620321 .  
  303. ^ "Les vents changeants à Kollywood" . Kathmandu Post . Récupéré le 4 décembre 2019 .
  304. ^ A b c d e Tarlo, Emma (1996). Questions d'habillement: tenue vestimentaire et identité en Inde . Chicago et Londres: University of Chicago Press . p. 26. ISBN 978-0-226-78976-7.
  305. ^ A b c Tarlo, Emma (1996). Questions d'habillement: tenue vestimentaire et identité en Inde . Chicago et Londres: University of Chicago Press . pp. 26-28. ISBN 978-0-226-78976-7.
  306. ^ un b Alkazi, Roshen (2002). "L'évolution du costume indien à la suite des liens entre l'Asie centrale et l'Inde dans les temps anciens et médiévaux" . Dans Rahman, Abdur (éd.). Interaction de l'Inde avec la Chine, l'Asie centrale et occidentale . Presse d'université d'Oxford . 464–484. ISBN 978-0-19-565789-0.
  307. ^ गुन्यू – चोलो तथा फरिया जोगाउने अभियान. narimag.com.np (en népalais) . Récupéré le 10 décembre 2019 .
  308. ^ "Le dernier des bijoux Tharu?" . The Himalayan Times . 11 août 2006 . Récupéré le 10 décembre 2019 .
  309. ^ A b c d e "Définir notre culture alimentaire" . Kathmandu Post . Récupéré le 11 décembre 2019 .
  310. ^ D Balasubramanian (16 octobre 2008). "Pomme de terre: légume historiquement important" . L'hindou . Chennai, Inde. Archivé de l'original le 12 juillet 2012 . Récupéré le 26 juin 2012 .
  311. ^ Sen, Colleen Taylor (2014). Fêtes et jeûnes: une histoire de la nourriture en Inde . Livres Reaktion . 164-165. ISBN 978-1-78023-391-8.
  312. ^ A b c Pathak, Jyoti (2007). Goût du Népal . Livres d'Hippocrène. ISBN 978-0-7818-1121-7.
  313. ^ A b c Davidson, Alan (2014). Le compagnon d'Oxford à la nourriture . Presse d'université d'Oxford . p. 409. ISBN 978-0-19-967733-7.
  314. ^ a b c d e marsh, jenni (16 décembre 2016). "Momos à Thali: Que manger à Katmandou" . CNN Travel . Récupéré le 11 décembre 2019 .
  315. ^ un b Davidson, Alan (2014). Le compagnon d'Oxford à la nourriture . Presse d'université d'Oxford . p. 410. ISBN 978-0-19-967733-7.
  316. ^ Sahakian, Marlyne; Saloma, Czarina; Erkman, Suren (2016). Consommation alimentaire dans la ville: pratiques et modèles en Asie urbaine et dans le Pacifique . Taylor et Francis . p. 50. ISBN 978-1-317-31050-1.
  317. ^ Majupuria, Indra (1990). Joies de la cuisine népalaise: un livre le plus complet et pratique sur la cuisine népalaise: 371 recettes faciles à préparer et testées en cuisine . S. Devi.
  318. ^ Heaton, Thomas. "La cuisine népalaise pourrait-elle devenir mondiale?" . Récupéré le 11 décembre 2019 .
  319. ^ Rai, Jay. Curry Cookbook - Nepal Cuisine . Springwood emedia. ISBN 978-1-4760-4069-1.
  320. ^ un b "C'est officiel: le Volleyball est le sport national du Népal" . Khabar en ligne . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 29 juillet 2019 .
  321. ^ a b c d e f g h i "Plus qu'un simple jeu d'enfant" . The Himalayan Times . 25 février 2018. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  322. ^ "Le" sport national "du Népal que nous n'avons jamais eu: Cinq choses que vous ne saviez pas sur le dandi-biyo" . Khabar en ligne . Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  323. ^ Republica. "Championnat Dandi Biyo à Dhading" . Republica . Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  324. ^ "Le Népal annonce l'équipe kabaddi des hommes de 12 membres pour les Jeux Asiatiques 2018" . Sportskeeda . 6 août 2018. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  325. ^ Jin, LY; Nievergelt, J. (2009). Albert, Michael H; Nowakowski, Richard J (éd.). "Tigre et chèvres est un tirage au sort" (PDF) . Jeux sans hasard . Publications MSRI . 56 : 163-176. doi : 10.1017 / CBO9780511807251.008 . ISBN  9780511807251. Archivé (PDF) de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  326. ^ Iida, Hiroyuki; Agarwal, Sakshi (1er octobre 2018). "L'analyse des tigres et des chèvres de gibier de mille ans est toujours en vie" . Revue Asie-Pacifique des technologies de l'information et du multimédia . 7 (2). Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 - via UKM e-Journal System .
  327. ^ "KUNA: Carrom ... Jeu traditionnel très apprécié dans la région du Golfe - Société - 16/08/2018" . Agence de presse du Koweït . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  328. ^ "Les fans, ébats, frénésie attendent la visite du Seigneur du Népal" . ESPNcricinfo . 29 juillet 2018. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  329. ^ "Le Népal fou de cricket fait face à des défis d'infrastructure" . ESPNcricinfo. 18 mars 2014. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  330. ^ "Le football au coeur de l'Himalaya" . FIFA . 5 mars 2009. Archivé de l'original le 3 septembre 2014 . Récupéré le 17 février 2013 .
  331. ^ "Championnat de Saff: finale historique d'oeil de Népal" . The Kathmandu Post . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  332. ^ "Le Népal s'écrase hors de SAFF C'ship après 3–0 défaite aux Maldives" . The Himalayan Times . 12 septembre 2018. Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  333. ^ "Le Classement Mondial de FIFA / Coca-Cola - Tableau de Classement" . FIFA . Archivé de l'original le 7 septembre 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  334. ^ "Le Népal fait l'histoire du cricket après avoir obtenu le statut d'ODI" . The Week (Royaume-Uni) . Archivé de l'original le 27 juin 2018 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  335. ^ " " Le plus grand jour dans l'histoire du cricket du Népal "- Khadka" . ESPNcricinfo . 15 mars 2018. Archivé de l'original le 16 mars 2018 . Récupéré le 16 mars 2018 .
  336. ^ "Classement ICC pour les équipes ODI International Cricket Council" . ICC . Archivé de l'original le 24 mars 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  337. ^ "Classement ICC pour les équipes T20 Conseil International de Cricket" . ICC . Archivé de l'original le 24 mars 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  338. ^ un b "Les priorités actuelles des sports: Héberger SAG, gagner des médailles" . La montée du Népal . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  339. ^ A b c Shah, Rajan. "Va-t-elle étancher la soif du Népal pour les médailles olympiques?" . Republica . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 29 juillet 2019 .
  340. ^ "Malik gagnant global, équipe de sac de l'Afghanistan c" . The Himalayan Times . 21 juillet 2019. Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  341. ^ "Le cricket, le football dominent les nominations" . The Himalayan Times . 26 juin 2019. Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  342. ^ un b "Le voyage horrible des joueurs de cricket aveugles aux WC" . The Himalayan Times . 22 janvier 2018. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  343. ^ "Le Népal bat le Pakistan, scellez la série aveugle de cricket des femmes" . The Himalayan Times . 4 février 2019. Archivé de l'original le 21 juillet 2019 . Récupéré le 21 juillet 2019 .
  344. ^ un b Katwal, Prabin Bikram. "La rénovation du stade Dasharath prend une éternité, nuit au football de la nation" . Republica . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 29 juillet 2019 .
  345. ^ "Terres au Népal" . Archives de cricket . Archivé de l'original le 16 janvier 2013 . Récupéré le 18 décembre 2012 .
  346. ^ Adhikari, Bipulendra. "Khawas passe le test de second lieutenant" . Republica .
  347. ^ "Les athlètes APF Parki, Koju gagnent des courses de 5.000m" . The Himalayan Times . 26 décembre 2016. Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  348. ^ "Les Jeux Nationaux concluent avec des préoccupations sur l'entretien et la mise à niveau de l'infrastructure" . The Kathmandu Post . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  349. ^ "ICC suspend l'Association de cricket du Népal" . ESPNcricinfo . 26 avril 2016. Archivé de l'original le 18 juillet 2019 . Récupéré le 22 juillet 2019 .
  350. ^ "La suspension d'ICC de CAN continue" . Republica . Archivé de l'original le 22 juillet 2019 . Récupéré le 29 juillet 2019 .
  351. ^ "Les athlètes passent les meilleures années de leur vie à faire du sport, mais sont souvent laissés avec peu de choses pour se retirer" . The Kathmandu Post . Récupéré le 26 février 2020 .

Bibliographie

  • Balakrishnan, TK (2010). "La politique étrangère de l'Inde pour le Népal, le Bangladesh et le Sri Lanka". Politique étrangère de l'Inde: problèmes et paradoxes . Éditeurs et distributeurs Mohini. ISBN 978-81-909928-1-7- via Google Livres .
  • Landon, Perceval (1928). Népal, Vol. 1 . Ressource publique. Constable & Co. (Édimbourg). ISBN 8-120-60724-4- via Internet Archive .
  • «Recensement national de la population et du logement 2011 (rapport national)» (PDF) . Bureau central des statistiques (Népal). Novembre 2012. Archivé de l'original (PDF) le 18 avril 2013 . Récupéré le 26 novembre 2012 .
  • Hutt, Michael , éd. (2004). La «guerre du peuple» himalayen: la rébellion maoïste du Népal . ISBN de C. Hurst & Co.  978-1-85065-722-4. Récupéré le 18 avril 2020 .

Lectures complémentaires

  • Shaha, Rishikesh (1992). Népal ancien et médiéval . New Delhi: Publications Manohar. ISBN 978-81-85425-69-6.
  • Tiwari, Sudarshan Raj (2002). La brique et le taureau: un compte rendu de Handigaun, l'ancienne capitale du Népal . Livres Himal. ISBN 978-99933-43-52-3.
  • Crossette, Barbara (1995). Si près du ciel: les royaumes bouddhistes en voie de disparition de l'Himalaya . New York: Vintage. ISBN 978-0-679-74363-7.
  • Dor Bahadur Bista (1967). Peuple du Népal . Département de la publicité, Ministère de l'information et de la radiodiffusion, gouvernement du Népal. ISBN 978-99933-0-418-0.
  • Murphy, Dervla (1968). Le pays en attente: un sort au Népal . Arts transatlantiques. ISBN 978-0-7195-1745-7.
  • Rishikesh Shaha (2001). Népal moderne: une histoire politique . Éditeurs et distributeurs Manohar. ISBN 978-81-7304-403-8.
  • Jane Wilson-Howarth (2012). Un aperçu des neiges éternelles: le voyage d'une famille d'amour et de perte au Népal . Bradt Travel Guides, Royaume-Uni. p. 390. ISBN 978-1-84162-435-8.

Liens externes

Gouvernement

  • Site officiel dugouvernement du Népal
  • Site officiel de l'Office du tourismeduNépal

informations générales

  • Profil de pays du Népal par BBC News
  • Népal . Le World Factbook . Agence centrale de renseignement .
  • Népal des bibliothèques UCB GovPubs
  • Népal à Curlie
  • Népal en Encyclopædia Britannica
  • Atlas Wikimédia du Népal
  • Données géographiques liées au Népal sur OpenStreetMap
  • Principales prévisions de développement pour le Népal tirées de International Futures