Style (forme d'adresse)

Un style de bureau ou une forme / manière d'adresse est une forme d'adresse officielle ou légalement reconnue pour une personne ou une autre entité (comme un gouvernement ou une entreprise), et peut souvent être utilisée en conjonction avec un titre personnel . [1] [2] Un style, par la tradition ou la loi , précède une référence à une personne qui occupe un poste ou un bureau politique et est parfois utilisé pour désigner le bureau lui-même. Un titre honorifique peut également être décerné à une personne à titre personnel. De tels styles sont particulièrement associés aux monarchies, où ils peuvent être utilisés par l'épouse d'un fonctionnaire ou d'un prince du sang, pendant la durée de leur mariage . Ils sont également presque universellement utilisés pour les présidents de républiques et dans de nombreux pays pour les membres des organes législatifs , de rang supérieur des juges et des titulaires de charge constitutionnels supérieurs. Les grandes figures religieuses ont aussi des styles.

Académie

Formes traditionnelles d'adresse dans les universités germanophones:

  • Sa Magnificence - recteur (président) d'une université
  • Sa notabilité ( Seine Spektabilität ; les professeurs ont le privilège d'utiliser le latin Spectabilis ) - doyen d'une faculté

Formes traditionnelles d'adresse dans les universités néerlandophones :

  • Son Grand Honneur ( Edelgrootachtbare heer / vrouwe ) - recteur magnificus (président) d'une université
  • Monsieur / Madame hautement savant ( Hooggeleerde heer / vrouwe ) - professeur ou doyen d'une faculté
  • Eh bien (Noble) Très savant Monsieur / Madame ( Weledelzeergeleerde heer / vrouwe ) - un médecin
  • Well (Noble) Learned Sir / Madame ( De weledelgeleerde heer / vrouwe ) - a doctorandus
  • Eh bien (Noble) Strictement Monsieur / Madame ( De Heer weledelgestrenge / vrouwe ) - une maîtrise en droit ( meester dans de rechten ) ou un ingénieur universitaire ( ingenieur )

Formes traditionnelles d'adresse dans les universités italophones:

  • Magnifique Recteur (Magnifico Rettore ) - Recteur (président, chancelier) d'une université
  • Directeur amplifié ( président amplissimo ) - doyen d'une faculté (maintenant rare)
  • Professeur illustre / éclairé ( chiarissimo professor ) - professeur ordinaire

Gouvernement

Diplomates

Judiciaires

  • Mon Seigneur / Votre Honneur est utilisé pour s’adresser aux représentants judiciaires en Inde .
  • L'honorable (abréviation Son Honneur , discours oral Votre Honneur ) - Juges et juges des États-Unis .
  • Allocution orale Votre Excellence - Juges de la Cour internationale de Justice .
  • Discours oral Your Worship - Tous les tribunaux d' Australie (obsolète).
  • Discours oral Votre Honneur - Tous les tribunaux d' Australie . [3]
Royaume-Uni

Monarchies

  • Sire (discours oral d'abord Votre Majesté puis Sire ; pour une reine d'abord Votre Majesté et ensuite Madame ) - Rois régnants au Royaume-Uni et en Belgique . Il a également été utilisé en France , en Italie , en Allemagne , au Portugal , en Suède et en Espagne .
  • Sa Majesté Impériale , (abréviation HIM , discours oral Votre Majesté Impériale ) - Empereurs et impératrices. Autrefois, par exemple, LUI le Shah d'Iran. Dans les temps modernes, l' empereur du Japon utilise plus souvent le style plus simple de «Majesté». [ citation nécessaire ]
  • Sa / Sa Majesté Impériale et Royale (abréviation HI&RM , discours oral Votre Majesté Impériale et Royale ) - Jusqu'en 1918, les dirigeants de l' Empire austro-hongrois , qui étaient des empereurs / impératrices d'Autriche ainsi que des rois / reines de Hongrie, et les Allemands empereurs / impératrices, qui étaient simultanément rois / reines de Prusse .
  • Sa Majesté Apostolique (abréviation HAM , discours oral Votre Majesté Apostolique ) - le Roi de Hongrie , généralement appelé Majesté Impériale ou Majesté Impériale et Royale comme Empereur d'Autriche et Roi de Hongrie, parfois aussi Majesté Apostolique Impériale et Royale.
  • Sa Majesté britannique - le monarque britannique (pas habituel); utilisé comme terme formel et officiel dans la diplomatie , le droit des gens et les relations internationales , par exemple dans les passeports britanniques .
  • Sa Très Gracieuse Majesté - une version élaborée de Sa Majesté au Royaume-Uni, utilisée uniquement dans les occasions les plus formelles.
  • Sa / Sa Très Excellente Majesté - une autre version élaborée de Sa / Sa Majesté au Royaume-Uni, principalement utilisée dans les lois du Parlement .
  • Sa Majesté catholique (abréviation HCM , discours oral Votre Majesté catholique ) - le roi d'Espagne (pas habituel).
  • Sa Majesté Très Chrétienne - le Roi de France jusqu'en 1790 et de 1815 à 1830.
  • Sa Fidèle Majesté (abréviation HFM , discours oral Votre Fidèle Majesté ) - le Roi du Portugal jusqu'à sa destitution en 1910.
  • Sa Majesté (abréviation HM , discours oral Votre Majesté ) - rois, reines et quelques sultans. Par exemple, SM la reine Elizabeth II , SM le roi Goodwill Zwelithini ou SM le roi Willem-Alexander .
  • Son Altesse Impériale (abréviation HIH , discours oral Votre Altesse Impériale ) - membres d'une maison impériale. Actuellement utilisé par la Maison impériale du Japon .
  • Son Altesse Impériale et Royale (abréviation HI&RH , discours oral Votre Altesse Impériale et Royale ) - anciennement, archiducs de la Maison de Habsbourg , le prince héritier / princesse allemand et (post-monarchie) membres de la famille impériale brésilienne déchue ; également certaines femmes ayant droit au style impérial par naissance et au style royal par mariage (par exemple, la grande-duchesse Marie Alexandrovna de Russie , duchesse d'Édimbourg.
  • Son Altesse Royale (abréviation HRH , discours oral Votre Altesse Royale ) - certains monarques, membres d'une famille royale (autres que les monarques, les reines épouses et les reines douairières ); grands-ducs / duchesses qui ont régné (mais pas les grands-ducs qui étaient cadets de l'ancienne famille impériale russe), épouses de grands-ducs, héritiers grand-ducaux apparents et, au Luxembourg, tous les cadets de la lignée masculine dynastique; Princes britanniques , leurs épouses dynastiques (y compris les princes époux des reines Victoria et Elizabeth II ), fils, filles, petits-fils patrilinéaires et petites-filles d' Ibn Saud de la maison des Saoud .
  • Sa Grâce (discours oral Votre Grâce ) est un style utilisé pour divers personnages de haut rang. C'était le style utilisé pour s'adresser aux rois d'Angleterre jusqu'au roi Henry VIII [5] et au roi ou reine des Écossais jusqu'à l' Acte d'Union de 1707 , qui unissait le Royaume d'Écosse et le Royaume d'Angleterre . Aujourd'hui, le style est utilisé pour désigner les ducs et duchesses non royaux et les archevêques du Royaume-Uni. Par exemple, Sa Grâce le duc de Devonshire au Royaume-Uni, ou Sa Grâce l' archevêque de Canterbury ; ou Votre Grâce dans une adresse orale ou écrite. Les ducs royaux , par exemple le duc d'York , sont abordés avec leur style royal supérieur, Altesse Royale .
  • Son Altesse Grand-Ducale (abréviation HGDH , discours oral Votre Altesse Grand-Ducale ) - cadets de certaines anciennes dynasties grand-ducales au pouvoir ( Hesse et par Rhin et Bade ).
  • Son Altesse (abréviation HH , discours oral, Votre Altesse ) - certains monarques, c'est-à-dire des émirs , des sultans , l' Aga Khan ; anciennement ducs régnants, quelques maharajahs et rajahs et les membres de leurs dynasties; les cadets de la plupart des anciennes maisons grand-ducales; les petits-enfants de la lignée masculine et les descendants éloignés de la lignée masculine de certaines dynasties royales (à savoir, le Danemark et autrefois le Brésil, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni, la Yougoslavie); Maison belge de Ligne ; membres de l'ancienne classe princière étrangère de France , membres des branches des cadets de la maison des Saoud .
  • Son Altesse Ducale Sérénissime (abréviation HDSH , discours oral, Votre Altesse Ducale Sérénissime ) - membres de l'ancienne maison ducale régnante de Saxe-Cobourg et Gotha .
  • Son Altesse Sérénissime (abréviation SAS , discours oral Votre Altesse Sérénissime ) - Allemand: Seine / Ihre Durchlaucht ; Italien: Sua Altezza Serenissima ; Russe: Ваша светлость . Souverains d'une principauté (c'est-à-dire le Liechtenstein, Monaco); membres d'anciennes familles princières régnantes (Lippe, Schaumburg-Lippe, Waldeck et Pyrmont et Schwarzburg); les membres de familles médiatisées dirigées par un Fürst («prince»); des membres de plusieurs familles anciennement nobles et princières d'Autriche, d'Allemagne, de Bohême, de Hongrie et de Pologne; et quelques familles autrefois nobles ont accordé le titre princier dans la Russie impériale (le style est traduit plus littéralement "Sa sérénité").
  • Son Altesse Sérénissime (abréviation HMSH , discours oral, Votre Altesse Sérénissime ) - Prince-électeurs du Saint Empire Romain .
  • Son Illustre Altesse (abréviation HIllH , discours oral Votre Illustre Altesse , allemand: Seine / Ihre Erlaucht ); Italien: Sua Altezza Illustrissima ; Espagnol: Su Ilustrísima ; Russe: Ваше сиятельство . Comtes médiatisés et, parfois, membres de leur famille.
  • Sa Grâce princière ( Fürstiche Gnaden ) - ancien style pour les membres de quelques familles nobles de l'Allemagne monarchique.
  • Le Haut-né ( Hochgeboren ) - compte dans certaines monarchies scandinaves et du Benelux et, autrefois, en Allemagne et en Autriche.
  • The High Well- Born ( Hochwohlgeboren ) - barons hollandais; chevaliers et membres sans titre de la petite noblesse dans les monarchies germanophones.
  • Son Excellence (abréviation SE , allocution orale Votre Excellence ) - Gouverneurs généraux , gouverneurs coloniaux britanniques, fonctionnaires d'État et généraux de la Russie impériale. Parfois, les premiers ministres et les ministres du cabinet. Par exemple, le Premier ministre des Pays-Bas ; au Danemark, quelques nobles de haut rang (par exemple, les comtes af Danneskiold-Samsø , les comtes de Rosenborg , Lensgrever , les chevaliers de l' ordre de l'éléphant ).
  • Don ( espagnol:  [don] , italien:  [dɔn] , portugais: Dom [dõ] ), dumot latin dominus (en gros, "Lord"), est untitre honorifique utilisé en Espagne, au Portugal, en Italie, dans la région ibéro - américaine et aux Philippines. L'équivalent féminin est doña ( espagnol:  [ˈdoɲa] ), donna ( italien:  [ˈdɔnna] ) et dona ( portugais:  [ˈdonɐ] ), abrégé en "Dª" ou simplement "D." Bien qu'à l'origine un titre réservé à la royauté, à certains nobles et aux hiérarchies d'églises, il est maintenant souvent utilisé comme une marque d'estime pour une personne de distinction personnelle, sociale ou officielle, comme un chef de communauté de longue date, une personne d'une richesse importante. , ou un noble , mais il peut également être utilisé ironiquement . En tant que style, plutôt qu'un titre ou un rang , il est utilisé avec, et non à la place, du nom d'une personne.
  • Au Portugal et au Brésil, Dom ( prononcé  [ˈdõ] ) est utilisé pour certains hiérarques de l'Église catholique romaine et pour les laïcs appartenant aux familles royales et impériales (par exemple, la maison d'Aviz au Portugal et la maison de Bragance au Portugal et Brésil). [6] Il a également été accordé aux membres des familles de la noblesse portugaise intitulée . [7] À moins que les lettres patentes ennoblissantes aient spécifiquement autorisé son utilisation, Dom n'a pas été attribué aux membres de la noblesse sans titre du Portugal. Puisque les titres héréditaires au Portugal descendaient selon la primogéniture , le droit au style de Dom était la seule distinction apparente entre les cadets de familles titrées et les membres de familles nobles sans titre. [7]
  • Prince Très Haut, Puissant et Illustre - pour les ducs royaux, adresse orale à Votre Altesse Royale.
  • Son of Heaven - Utilisé par les chinois et certains empereurs japonais.
  • Grand roi
  • Grand Roi
  • King of Kings - Utilisé en particulier par les dirigeants sémitiques, persans et certains dirigeants indiens.
  • "Taewang" "Le plus grand des rois" - a été utilisé par les derniers dirigeants du royaume coréen de Koguryo .
  • Lord of the Isles - Utilisé par un héritier apparent de la monarchie britannique .
  • High Steward of Scotland - Utilisé par un héritier apparent de la monarchie britannique .
  • Gardien des Deux Saintes Mosquées (abréviation CTHM) ( arabe : خادم الحرمين الشريفين khadim al-Haramayn-aš Šarīfayn ), parfois traduit par Serviteur des Sanctuaires Deux Noble ou protecteur des deux villes saintes, est un style royal qui a été utilisé par de nombreux dirigeants islamiques, y compris les Ayyoubides , les sultans mamelouks d'Égypte , les sultans ottomans et les rois saoudiens modernes . [8] Le titre fait référence au dirigeant prenant la responsabilité de garder et de maintenir les deux mosquées les plus saintes de l' Islam , Al-Masjid al-Haram (la mosquée sacrée) à La Mecque et Al-Masjid an-Nabawi (la mosquée du prophète) à Médine . [8] [9] En Arabie Saoudite, c'est le titre officiel d'un roi remplaçant "Sa Majesté".
  • Amīr al-Mu'minīn ( arabe : أمير المؤمنين ), généralement traduit Commandeur des fidèles ou Chef des fidèles, est le style arabe de certains califes et autres dirigeants musulmans souverains indépendants qui revendiquent la légitimité d'une communauté de musulmans. Il a été revendiqué comme le titre de dirigeants dans les pays et les empires musulmans et est toujours utilisé pour certains dirigeants musulmans. L'utilisation du titre ne signifie pas nécessairement une revendication de califat comme on l'entend habituellement, mais décrit une certaine forme de leadership activiste qui peut avoir été attaché à un calife mais qui pourrait également signifier un niveau d'autorité en dessous de celui-ci. Les sultans ottomans, en particulier, ne l'utilisèrent guère. De plus, le terme était utilisé par des hommes qui ne prétendaient pas être des califes. [10] Actuellement utilisé par le calife de Daech Abu Bakr al-Baghdadi , le calife musulman Ahmadiyya, Mirza Masroor Ahmad , [11] le roi du Maroc , le sultan de Sokoto et les chefs suprêmes des talibans afghans .
  • Kabiyesi (diversement traduit par Sa ou Sa Majesté Royale, Son Altesse Royale ou Son Altesse, allumé. Celui dont les mots sont incontestables ) - Utilisé par les Obas du Yorubaland , d'autres hauts chefs aborigènes Yoruba d'origine royale, et leurs homologues dans les communautés de la diaspora de la tribu.
Styles et titres des monarques déchus

La tradition générale indique que les monarques qui ont cessé de régner mais n'ont pas renoncé à leurs titres héréditaires, conservent l'usage de leur style et de leur titre pour la durée de leur vie, mais tous deux meurent avec eux. Par conséquent, le roi déchu de la Grèce est souvent appelé Sa Majesté le roi Constantin II , comme titre personnel , et non comme occupant d'un bureau constitutionnel, depuis l'abolition de la monarchie par la République hellénique en 1974. De même, jusqu'à sa mort, le dernier roi de L'Italie, Umberto II , était largement appelée le roi Umberto II et parfois appelée Votre Majesté . En revanche, Siméon de Bulgarie qui, après la perte de son trône en 1947, a été élu et a occupé le poste de premier ministre de son ancien royaume sous le nom de "Simeon Sakskoburggotski", et est donc aussi souvent désigné par ce dernier nom que par son ancien titre et style royaux.

Bien que cette règle soit généralement observée et que certains monarques exilés se voient accorder des passeports diplomatiques par leur ancien royaume, d'autres républiques s'opposent officiellement à l'utilisation de ces titres qui sont néanmoins généralement accordés par les régimes monarchiques existants. En 1981, le président grec de l'époque, Konstantinos Karamanlis, a refusé d'assister au mariage de Charles, prince de Galles, lorsqu'il a été révélé que le monarque déchu de la Grèce, un cousin du prince, avait été qualifié de «roi» dans son invitation. La République hellénique a contesté le droit du roi Constantin d'utiliser son titre et son passeport a été révoqué en 1994 parce qu'il n'utilisait pas de nom de famille, comme son passeport à l'époque le déclarait «Constantin, ancien roi des Hellènes». Cependant, Constantin II voyage maintenant dans et hors de la Grèce sur un passeport diplomatique danois en tant que descendant de Christian IX du Danemark , sous le nom de Constantino de Grecia ( espagnol pour "Constantin de Grèce").

Républiques

  • Son Excellence (abréviation SE , discours oral Votre Excellence ) - Présidents de républiques (historiquement, cela a été utilisé pour la première fois pour désigner George Washington pendant son mandat de commandant en chef de l'armée pendant la guerre d'indépendance américaine; son utilisation pour les présidents des républiques a été créé car il était le premier président de la première république moderne). Dans certains pays, le Premier ministre, les ministres, les gouverneurs, les ambassadeurs et les hauts-commissaires utilisent également ce style.
  • Le président des États-Unis est à juste titre appelé directement «M. / Madame le président» et présenté comme «le président des États-Unis»; cependant, Son Excellence peut être correctement utilisé dans les communications écrites et est parfois utilisé dans les documents officiels.
  • La coutume en France est d'appeler les titulaires de charge agissant en leur qualité officielle M. (Monsieur) ou Mme. (Madame) suivi du nom de leurs bureaux. [la citation nécessaire ] Ainsi, le président de la République est appelé M. le président ou M. le président de la République si un homme, et Mme ... si une femme. Les styles tels que «excellence» ou similaires ne sont pas utilisés, sauf pour parler de dignitaires étrangers. Traditionnellement après «Madame», le nom du bureau n'est pas mis dans la forme féminine, mais cela devient moins courant (d'où «Madame le président» est remplacé par «Madame la présidente»).
  • En Italie , les membres de la chambre basse (Chambre des députés) du Parlement italien sont appelés honorables ( italien : Onorevole , abréviation On. ). La forme correcte pour s'adresser à un membre de la chambre haute (Sénat) est Senator ( italien : Senatore , abréviation Sen .; même si, pour gravitas, ils peuvent également être adressés à l' honorable sénateur ).
  • Le président sortant de la Finlande s’adresse à Herra / Rouva Tasavallan Presidentti (M./Mme Président de la République), tandis qu’un ancien président s’adresse uniquement à Herra / Rouva Presidentti .
  • Le style utilisé pour le président de l'Irlande est normalement Son Excellence / Son Excellence ( irlandais : A Shoilse / A Soilse ); Parfois, les gens peuvent s'adresser oralement au président en disant «Votre Excellence» ( irlandais : A Shoilse [ə ˈhəʎʃə]), ou simplement «président» ( irlandais : A Uachtaráin [ə ˈuəxt̪ˠəɾˠaːnˠ] (cas vocatif)).
  • Sous la République des Pays-Bas - Unis , les États généraux ont été collectivement appelés "Leurs Hauts et Puissants Seigneurs" (en néerlandais : Hoogmogende Heren ).
  • Les honorables - Présidents, premiers ministres, ministres, gouverneurs, députés, sénats et congrès dans certains pays. (Australie, Bangladesh, Canada, Inde, Hong Kong, Singapour, Sri Lanka.)

Médicament

  • Médecin - Au Royaume-Uni, les diplômes universitaires à l'appui de l'autorisation d'exercer en médecine et en médecine dentaire sont tous des diplômes de licence (MB, MBBS, BDS, MB BS BAO, BMed, etc.). Ces diplômés sont qualifiés de «médecins» par courtoisie et par convention.
  • M. / Mlle / Mme - Les chirurgiens britanniques reviennent au titre «M.», «Mlle» ou «Mme» après avoir obtenu le diplôme de troisième cycle MRCS . [12] D'autres médecins, en revanche, conservent le titre de «docteur» après avoir obtenu d'autres qualifications de troisième cycle, telles que le MRCP .

Nautique et aéronautique

  • Capitaine - une personne qui commande et est responsable de la vie de l'équipage et des passagers d'un navire ou d'un aéronef naval ou civil. Dans l'armée américaine, le capitaine est utilisé quel que soit le rang réel de la personne visée. Par exemple, sur un navire de la marine américaine commandé par une personne détenant un grade de lieutenant-commandant ou moins, on parle de «capitaine», en référence à sa position de commandement du navire et non à son grade militaire. Cela s'appliquerait même à un homme enrôlé responsable d'un petit bateau.

Religieux

  • Sa Sainteté (abréviation HH), discours oral Votre Sainteté , ou Saint-Père - le Pape et le Pape émérite .
  • Sa Toute Sainteté (abréviation HAH ), discours oral Votre Toute Sainteté - Patriarche œcuménique de Constantinople .
  • Sa Sainteté (abréviation HH ), allocution orale Votre Sainteté - le Patriarche syriaque orthodoxe d'Antioche et de tout l'Orient , Patriarche de Moscou et de toute la Russie , Patriarche de Peć et des Serbes , Catholicos de tous les Arméniens , Catholicos-Patriarche de toute la Géorgie , Catholicos du Saint-Siège de Cilicie de l'Église apostolique arménienne , du catholicos orthodoxe de Malankara et de quelques autres patriarches de l' Église chrétienne .
  • Sa Sainteté (abréviation HH ), discours oral Votre Sainteté - le Dalaï Lama , le Panchen Lama , le Karmapa , le Sakya Trizin et d'autres détenteurs de certaines autres lignées bouddhistes tibétaines .
  • Son Altesse l' Aga Khan (abréviation SA l'Aga Khan. ), Discours oral Votre Altesse et ensuite Monsieur - L'Imam (chef spirituel) des musulmans chiites ismailis.
  • Sa Béatitude ou La Très Bienheureuse, allocution orale Votre Béatitude - Orthodoxe orientale , catholicos syriaque orthodoxe de l'Inde , patriarches orthodoxes orientaux et catholiques romains , Église orthodoxe macédonienne et archevêque majeur ukrainien gréco-catholique de Kiev-Halych S'ils ont été élevés au cardinalat par le Pape, ils utilisent le traditionnel «Son Eminence» comme les autres cardinaux (plus proprement et formellement, «Sa Béatitude et Éminence»).
  • Son Altesse Royale Très Éminente (abréviation HMERH ), allocution orale Votre Altesse Royale Très Éminente - Le Seigneur de l' Ordre Rasulid .
  • Son Altesse Très Éminente (abréviation HMEH ), allocution orale Votre Altesse Très Éminente - Le Prince et Grand Maître de l' Ordre Souverain Militaire de Malte .
  • Son Eminence (abréviation « S.Em. »), adresse orale Votre Eminence ou Révérendissime Eminence - catholiques cardinaux
  • Son Eminence (abréviation "S.Em.") ou Le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), discours oral Votre Eminence - Métropolitains et archevêques orthodoxes orientaux qui ne sont pas le premier hiérarque d'une église autocéphale ;
  • Son Eminence (abréviation « S.Em. ») - Certains hauts lamas ou rinpochés dans le bouddhisme tibétain , ainsi que les évêques présidents de tête ou de prêtres bouddhistes japonais écoles.
  • Son Eminence (abréviation « S.Em. ») - Le Sultan de Sokoto , chef spirituel du Nigeria les musulmans de, ainsi que ceux de ses compatriotes Fula grands chefs qui choisissent de ne pas le style eux - mêmes comme HRHs.
  • Son Eminence (abréviation «S.Em») - Le Grand Maître de l' Ordre Murjite .
  • Son Excellence ou le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), allocution orale Votre Excellence - Archevêques et évêques catholiques aux États-Unis; ou alors,
  • Sa Grâce ou Le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), discours oral Votre Grâce - Archevêques catholiques romains dans les pays du Commonwealth ; et les évêques catholiques d' Irlande , Mar Thoma Metropolitans
  • Sa Grâce ou Le Très Révérend (abréviation The Rt. Rev. ), discours oral Votre Grâce - Évêques orthodoxes orientaux .
  • Kabiyesi (traduit de diverses manières par Sa ou Sa Majesté Royale, Son Altesse Royale ou Son Altesse, allumé. Celui dont les mots sont incontestables ) - Les Obas du Yorubaland , d'autres hauts chefs aborigènes Yoruba d'origine royale et leurs homologues dans les communautés de la diaspora de la tribu.
  • His Lordship or The Right Reverend (abréviation The Rt Rev. ), discours oral Mon Seigneur - Évêques anglicans et catholiques dans les pays du Commonwealth.
  • Le Révérendissime et très honorable (abréviation du Très Révérend et très honorable. ), Adresse orale Votre Grâce - Église d'Angleterre (anglicane) Archevêques qui sont conseillers privés , généralement les archevêques de Canterbury et York
  • Le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), discours oral Votre Grâce - Archevêques anglicans , primates , métropolitains et évêques présidents . Aussi modérateurs .
  • Le Très Révérend (abréviation The Most Rev. ), allocution orale Mon Seigneur - Évêque de l' Église d'Irlande (anglicane) de Meath et Kildare (en raison d'être, historiquement, l'évêque le plus ancien d'Irlande)
  • Le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), allocution orale Évêque Président - Évêque Président de l' Église Méthodiste Ghana
  • The Most Reverend (abréviation The Most Rev. ), allocution orale Bishop - the Presiding Bishop of the Episcopal Church in the United States [13]
  • Le Très Révérend et le Très Honorable Monseigneur (abréviation The Rt Rev. and Rt Hon. Mgr ), discours oral Monseigneur , ou selon vos préférences personnelles - Prélat d'honneur qui est également conseiller privé (Le Très Révérend et le Très Honorable Monseigneur Graham Leonard KCVO ).
  • Le très révérend et le très honorable (abréviation The Rt Rev. and Rt Hon. ), Allocution orale Bishop or My Lord (old-fashioned) - Évêques de l'Église d'Angleterre (anglicans) qui sont membres du Conseil privé , généralement l' évêque de Londres .
  • The Right Reverend (abréviation The Rt Rev. ), allocution orale Bishop or My Lord (old-fashioned) - autres évêques de l' Église d'Angleterre
  • The Right Reverend (abréviation The Rt Rev. ), discours oral Évêque - évêques Episcopal Church (États-Unis) [14]
  • The Right Reverend (abréviation The Rt Rev. ) - Modérateur de l'Église Unie du Canada
  • Le révérend Père (abréviation Le Très Révérend Père. ), Adresse orale Père - orthodoxes orientales archimandrites .
  • The Right Reverend (abréviation The Rt. Rev. ), discours oral Père ou Père Abbé - abbés catholiques romains .
  • Le révérend (abréviation Le très révérend ), adresse orale évêque - diocésain évêque de l' Eglise méthodiste du Ghana
  • Bishop, adresse orale évêque - un espace évêque dans l' église méthodiste unie . Le Très Révérend n'a jamais été omniprésent dans l'Église Méthodiste Unie.
  • Son culte divin, ou (Son) culte divin: L'évêque (abréviation DW: TB ), discours oral Votre culte divin , puis Mon Seigneur , Mon Seigneur Évêque ou Évêque - un évêque dans l'un des ordinariats personnels pour les anciens anglicans, en particulier l' Ordinariat personnel de la Chaire de Saint-Pierre . Si l'ordinaire est simplement un prêtre et non un évêque, alors il est appelé son culte divin, ou (son) culte divin: l'ordinaire (abréviation DW: TO ). Le premier discours oral reste votre culte divin , mais revient ensuite simplement au Père .
  • Le Très Révérend (abréviation Le Très Révérend ), discours oral Père - Vicaires généraux catholiques, vicaires judiciaires, juges , recteurs de séminaires, vicaires forane , vicaires épiscopaux, supérieurs généraux des ordres religieux de prêtres, supérieurs provinciaux, prieurs de monastères ou de frères
  • Le Très Révérend Père (abréviation du Très Révérend Père ), adresse orale Père - Orthodoxes archiprêtres
  • Le Très Révérend (abréviation du TRP ), adresse orale M. / Mme Dean ou M. / Mme Provost , le cas échéant, ou TRP Monsieur / Madame - anglicane doyens et prévôts des cathédrales , les doyens de l' abbaye de Westminster et la chapelle St George, Windsor et, pour des raisons historiques, quelques curés , comme le doyen de Bocking . Parfois, un doyen de la cathédrale anglicane a déjà été évêque , auquel cas il ou elle est qualifié d'évêque, mais à des occasions formelles, il peut s'adresser à M. / Mme Dean .
  • Le Très Révérend (abréviation The Very Rev. ), discours oral Très Révérend Sir / Madame ou Monsieur / Madame Dean - Doyens de certains séminaires anglicans , en particulier ceux des États-Unis
  • The Very Reverend (abréviation The Very Rev. ), allocution orale Osofo Panin - Surintendant ministre de l' Église méthodiste au Ghana
  • The Very Reverend (abréviation The Very Rev. ), discours oral Révérend - anciens modérateurs de l' Église Unie du Canada
  • Le Révérend Monseigneur (abréviation Le Révérend Mgr. ), Discours oral Monseigneur - Protonotaires de l' Église catholique apostolique, prélats honoraires, aumôniers de sa sainteté
  • Le vénérable , adresse orale vénérable Monsieur / Madame ou Monsieur / Madame archidiacre - anglicans archdeacons
  • Vénérable (abréviation «Ven.»), Discours oral «Vénérable» ou «Vénérable » - moines et nonnes bouddhistes pleinement ordonnés , le titre de Vénérable Maître ou Très Vénérable est parfois ajouté pour les moines et les nonnes ou les moines supérieurs / moniales agissant en leur qualité d'abbé / abbesse d'un monastère
  • Le révérend et le très honorable (abréviation The Revd and Rt Hon. ) - Ministres ordonnés protestants qui sont membres du Conseil privé (par exemple feu Ian Paisley )
  • Le révérend l'honorable (abréviation The Rev. the Hon. ), Discours oral selon le statut ecclésiastique ou autre - fils ordonné d'un comte, vicomte ou baron, ou fille ordonnée d'un vicomte ou baron (sauf si également un conseiller privé ou un pair )
  • Le Très Révérend (abréviation «Le Très Révérend»), discours oral: «Surveillant» - dans la tradition de la Communion anglicane-apostolique (pentecôtiste), le surveillant est le niveau le plus bas du prélat (seulement le prélat évêque non consacré), avec surveillance à un travail ou à un département spécifique, directement responsable devant le primat / évêque président ou un évêque ordinaire / diocésain.
  • The Reverend (abréviation The Rev. or The Revd ) - Ministres ordonnés protestants (les variantes courantes incluent Pastor , Parson , Vicar , ou simplement Reverend (Rev.), tel qu'utilisé en anglais américain; voir: The Reverend )); certains chanteurs juifs utilisent également ce style, presque tous les ministres bouddhistes du Japon utilisent ce style
  • Le Révérend Canon (abréviation The Rev. Canon ), discours oral Canon - Canons catholiques et anglicans
  • Le Révérend Docteur (abréviation Le Révérend Dr. ), discours oral Père ou Docteur - Prêtres et autres membres du clergé ordonnés titulaires d' un doctorat
  • Le Révérend Père (abréviation Le Révérend Fr. ), discours oral Père - prêtres catholiques (et de nombreux anglicans )
  • The Reverend Mother (abréviation The Rev. Mo. ), discours oral Mère - Abbesses (aussi, quelques femmes prêtres anglicans {abrégé Mthr})
  • Le Révérend Deacon (abréviation Rev. Deacon ), discours oral Deacon Catholic permanent Deacons.
  • Le Révérend Monsieur (abréviation Le Révérend M. ), discours oral Diacre - Diacres catholiques de transition, c'est-à-dire ceux qui se préparent à la prêtrise. Les diacres de transition appartenant à des ordres religieux (monastiques et non monastiques) sont intitulés Révérend Frère, (des situations et des modifications similaires s'appliquent aux diacres anglicans comme dans le Révérend Fr./Mthr , ci-dessus; puisque les femmes peuvent être diacres, celles-ci peuvent être le Révérend Mme )
  • Mère, allocution orale Mère - chefs de certains couvents religieux catholiques féminins et d'autres communautés qui ne sont pas des abbesses
  • Monsieur (abréviation M. ), discours oral Monsieur - Prêtres sulpiciens catholiques
  • Monsieur (abréviation M. ), discours oral souvent Monsieur - Séminaires catholiques et scolastiques (membres se préparant au sacerdoce) de certains ordres religieux (notamment jésuites ).
  • Père (pater)
  • Frère (abréviation Fr. ), discours oral Frère - membres catholiques d'ordres religieux sous vœux (monastiques et non monastiques) qui ne sont pas prêtres.
  • Sœur (abréviation Sr. ), discours oral Sœur - membres catholiques des ordres religieux sous vœux (monastiques et non monastiques) qui ne sont pas des abbesses.
  • Ancien : utilisé généralement pour les hommes missionnaires de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (Église LDS) et pour les membres de la direction adulte connus sous le nom d'autorités générales. Bien que la plupart des hommes adultes de l'église LDS soient des anciens, le titre est réservé aux groupes mentionnés précédemment. [15]
  • Grand rabbin, discours oral Rabbi - rabbins hassidiques , descendants d'une dynastie hassidique.
  • Don ( espagnol:  [don] , italien:  [dɔn] , portugais: Dom [dõ] ) du latin dominus , (en gros, "Lord") est untitre honorifique utilisé en Espagne, au Portugal, en Italie, dans la région ibéro - américaine et aux Philippines. L'équivalent féminin est doña ( espagnol:  [ˈdoɲa] ), donna ( italien:  [ˈdɔnna] ) et dona ( portugais:  [ˈdonɐ] ), abrégé "Dª" ou simplement "D." Bien qu'à l'origine un titre réservé à la royauté, à certains nobles et aux hiérarchies d'églises, il est maintenant souvent utilisé comme une marque d'estime pour une personne de distinction personnelle, sociale ou officielle, comme un chef de communauté de longue date, une personne d'une richesse importante. , ou un noble , mais peut également être utilisé ironiquement . En tant que style, plutôt qu'un titre ou un rang , il est utilisé avec, et non à la place, du nom d'une personne.
  • Dom est un préfixe honorifique au prénom . Il dérive du latin Dominus . Il est utilisé en anglais pour certains moines bénédictins (y compris certaines communautés qui suivent la règle de saint Benoît ) et chartreux , et pour les membres de certaines communautés de chanoines réguliers . Les exemples incluent les moines bénédictins de la Congrégation bénédictine anglaise (par exemple Dom John Chapman , feu Abbé de Downside ). L'usage féminin équivalent pour un tel monastique est " Dame " (par exemple Dame Laurentia McLachlan , feu abbesse de Stanbrook , ou Dame Felicitas Corrigan , auteur).
    • Le Dom a historiquement été utilisé à certaines occasions en français, comme honorifique pour les moines bénédictins, comme le célèbre Dom Pérignon .
  • Rabbin, discours oral Rabbi (ou, si titulaire du diplôme approprié, docteur en communication orale et écrite) - rabbins
  • Grand Ayatullah, discours oral Ayatullah ou Ayatullah al-Uzma - Les ayatullahs chiites , qui ont accompli le plus haut degré de connaissance jurisprudente religieuse appelé marja ' et certaines personnes les suivent officiellement.
  • Ayatullah, discours oral Ayatullah - Diplôme religieux chiite qui a accompli un cours élevé de cours religieux et est capable de rendre individuellement des verdicts religieux.
  • Amīr al-Mu'minīn ( arabe : أمير المؤمنين ), généralement traduit Commandeur des fidèles ou Chef des fidèles, est le style arabe de certains califes et autres dirigeants musulmans souverains indépendants qui revendiquent la légitimité d'une communauté de musulmans. Il a été revendiqué comme le titre de dirigeants dans les pays et les empires musulmans et est toujours utilisé pour certains dirigeants musulmans. L'utilisation du titre ne signifie pas nécessairement une revendication de califat comme on l'entend habituellement, mais décrit une certaine forme de leadership activiste qui peut avoir été attaché à un calife mais qui pourrait également signifier un niveau d'autorité en dessous de celui-ci. Les sultans ottomans, en particulier, ne l'utilisèrent guère. De plus, le terme était utilisé par des hommes qui ne prétendaient pas être des califes. [10] Actuellement utilisé par le calife de Daech Abu Bakr al-Baghdadi , le calife musulman Ahmadiyya, Mirza Masroor Ahmad , [11] le roi du Maroc , le sultan de Sokoto , les chefs suprêmes des talibans afghans .
  • Cantor, discours oral Cantor (certains chanteurs utilisent le révérend comme style, comme ci-dessus) - Cantors juifs
  • Révérend, allocution orale Révérend , Monsieur ou Frère - pasteurs / pasteurs ordonnés
  • Pasteur (abréviation «Pr»), discours oral «Pasteur» - ministre responsable de la prise en charge du «troupeau» dans les églises luthériennes [16]
  • Pandit (parfois orthographié Pundit ) - prêtres hindous
  • Swami - dans l' hindouisme un ascète ou yogi qui a été initié à un ordre monastique religieux. Informellement, "Swamiji".
  • Les officiers de l'Armée du Salut sont adressés par leur grade, par exemple «capitaine» (capitaine), «major» (major), etc.
  • Une grande variété de titres pour les religions néo-païennes; Seigneur / Dame, Père / Mère et Grand Prêtre / Prêtresse sont communs

Australie

  • Sa / Sa Majesté - Le roi ou la reine d'Australie
  • Son / Son Excellence L'honorable - gouverneur général et son conjoint, [17] [18] et l'honorable ou son / Son Excellence pour le reste des gouverneurs de l' Etat (mais pas leur conjoint)
  • L'honorable - tous les gouverneurs généraux et administrateurs actuels et anciens du Territoire du Nord, les juges de la Haute Cour d'Australie , la Cour fédérale d'Australie , la Cour de la famille d'Australie et les cours suprêmes des États
  • L'honorable - tous les membres actuels et anciens du Conseil exécutif fédéral et tous les membres actuels des conseils exécutifs des États et certains anciens membres des conseils exécutifs des États et les membres de longue date des conseils législatifs des États (chambres hautes des parlements des États) qui ont reçu la droit de conserver le titre avec l'autorisation du gouverneur de cet État.
  • Le très honorable ( vicomtes )
  • Son Honneur (discours oral Votre Honneur ) - magistrats et juges des tribunaux d'appel, de district et de comté.
  • Le très honorable Lord Mayor - Lord maires des villes australiennes
  • Son culte - Administrateurs de territoires (obsolètes), magistrats (obsolètes) et maires.
  • Sa grâce - Ducs d' Australie
  • Son Eminence - Les cardinaux australiens
  • Sa Seigneurie (Mon Seigneur / Ma Dame) - Australiens qui sont membres de la noblesse (mais non ducale) ou qui ont le droit d'être adressés de cette manière, par exemple la fille du comte de Dunmore

Brunei

Connu comme terasul en langue malaise.

  • Kebawah Duli Yang Maha Mulia (Kebawah DYMM) , équivalent à Sa ou Sa Majesté (HM) - pour Sultan et son premier époux royal. Le style est ajouté plus dépend de la situation:
    • Kebawah Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Sultan, pour Sultan avant le couronnement.
    • Kebawah Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Baginda Sultan, pour Sultan après le couronnement.
    • Kebawah Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Pengiran Isteri pour la reine consort avant le couronnement
    • Kebawah Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Baginda Raja Isteri pour la reine consort après le couronnement
    • Kebawah Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Raja - pour la deuxième épouse du sultan lors du couronnement
  • Kebawah Duli , pour un sultan qui n'a pas encore atteint la puberté.
  • Duli Yang Maha Mulia Paduka Seri Pengiran Isteri , pour la deuxième épouse du sultan après le couronnement
  • Duli Yang Teramat Mulia (DYTM) , équivalent à Son Altesse Royale (SAR) - pour le prince héritier et son épouse et pour le sultan abdiqué et son épouse.
    • Duli Yang Teramat Mulia Paduka Seri Begawan Sultan - pour le sultan qui a abdiqué du trône
    • Duli Yang Teramat Mulia Paduka Suri Seri Begawan Raja - pour l'épouse du sultan lorsque le sultan a abdiqué du trône
    • Duli Yang Teramat Mulia Paduka Seri Pengiran Muda Mahkota - pour le prince héritier
    • Duli Yang Teramat Mulia Paduka Seri Pengiran Anak Isteri - pour l'épouse du prince héritier
  • Yang Teramat Mulia (YTM) , à Son Altesse Royale (SAR) - pour les enfants du sultan nés de leur mère royale (les deux parents de la mère royale sont redevables et non roturiers)
    • Yang Teramat Mulia Paduka Seri Duli Pengiran Muda - pour le fils du sultan qui a le sang royal
    • Yang Teramat Mulia Paduka Seri Pengiran Anak Puteri - pour la fille du sultan d'une mère royale (non roturière)
    • Yang Teramat Mulia Pengiran Babu Raja - pour la mère de la reine consort
  • Yang Amat Mulia (YAM) , pour l'époux d'un prince royal et leurs enfants, et pour les enfants du sultan par leur mère roturière
    • Yang Amat Mulia Pengiran Anak Isteri - pour l'époux du fils du sultan (sang royal)
    • Yang Amat Mulia Pengiran Muda - pour le fils (sang royal) du fils du sultan (sang royal complet)
    • Yang Amat Mulia Pengiran Anak - pour les enfants du sultan nés d'une mère roturière; fille (plein sang royal) du fils du sultan (plein sang royal); les enfants (plein sang royal) de la fille du sultan (plein sang royal); enfants (sang royal complet) des enfants du sultan (sang demi-royal)
  • Yang Mulia (YM)
    • Yang Mulia Pengiran Anak - pour les enfants dont les deux parents détiennent le titre Pengiran Anak
    • Yang Mulia Pengiran - pour les enfants d'un Pengiran Anak et sa femme qui n'est pas aussi un Pengiran Anak; Pengiran non royal (un Pengiran roturier)

Canada

  • Sa / Sa Majesté - Roi / Reine du Canada
  • Son Excellence - Gouverneur général , époux vice-royal , ambassadeurs et hauts-commissaires en fonction
  • Le très honorable - Les gouverneurs généraux, les premiers ministres , les juges en chef du Canada et certains éminents Canadiens à vie
  • Son Honneur - Lieutenant-gouverneurs et conjoints vice-royaux en fonction
  • L'honorable
    • À vie - Membres du Conseil privé de la Reine pour le Canada , sénateurs et lieutenants-gouverneurs
    • En fonction seulement - Président de la Chambre des communes , ministres de la Couronne (cependant, les ministres fédéraux entrent invariablement au Conseil privé lors de leur nomination initiale, assumant ainsi le titre honorifique à vie), juges des cours provinciales, premiers ministres des provinces et des territoires , commissaires territoriaux et les ministres provinciaux et territoriaux
      • Remarque: Les députés sont souvent appelés à la Chambre des communes «l'honorable député de ( circonscription )», mais n'utilisent pas le style honorable avec leur nom.
  • L'honorable M. / Madame la juge - Juges en chef de la province et juges des cours supérieures
  • Son Honneur - Juges de paix, magistrats et dirigeants municipaux en fonction

Nouvelle-Zélande

  • Source partielle: [19]
  • Sa / Sa Majesté - Roi / Reine de Nouvelle-Zélande
  • Son Excellence - l'actuel gouverneur général (et son épouse).
  • Le très honorable - les premiers ministres actuels et anciens, les présidents actuels et anciens du Parlement de la Nouvelle-Zélande , les juges en chef actuels et anciens, les gouverneurs généraux actuels et anciens et ceux qui ont été nommés au Conseil privé du Royaume-Uni avant que la Nouvelle-Zélande ne cesse d'en appeler en 2003.
  • L'honorable - les ministres actuels et anciens de la Couronne, les juges actuels et anciens des cours suprême, supérieure et d'appel
  • Son Honneur - juges des tribunaux de district
  • Son Honneur - maires des collectivités territoriales et juges de paix.

Jamaïque

Le très honorable - En Jamaïque , les gouverneurs généraux , ainsi que leurs conjoints, ont le droit d'être dénommés «les plus honorables» à la réception de l' Ordre jamaïcain de la nation . [20] Les premiers ministres et leurs conjoints sont également dénommés de cette façon lors de la réception de l'Ordre de la Nation, qui n'est donné qu'aux gouverneurs généraux et premiers ministres jamaïcains. [20]

Inde

Son Excellence / Son Excellence est utilisé avant le nom de Président de l'Inde ainsi que devant celui des gouverneurs des États. Cependant, il n'est pas obligatoire pour un citoyen indien d'utiliser ce style pour s'adresser au président ou aux gouverneurs après une notification de la President House. Mais il est obligatoire pour les étrangers de s'adresser au président et aux gouverneurs. [ citation nécessaire ]

Votre Honneur / Mon Seigneur - Il est utilisé avant les noms des juges, mais maintenant il n'est pas non plus obligatoire. La Cour suprême lors d'une audience a déclaré que les gens doivent respecter les juges et "Monsieur" suffit pour cela. [ citation nécessaire ]

Styles royaux en Inde

Avec une longue histoire de dirigeants, il existe de nombreux styles qui varient d'un territoire à l'autre et des langues pour les familles royales en Inde, généralement Maharaja (pour le roi), Maharani (reine) tandis que pour leurs successeurs Raja, Rani (Maha signifiant "Grand" enlevé ). Rajkumar (pour le prince) et Rajkumari (pour la princesse).

D'autres incluent Hukam (généralement au Rajasthan ), Sardar (rois dans les territoires du Pendjab au sein de l' empire sikh ), Badshah ( empire moghol ), Vazeer-e-Aala (dans l'empire moghol ), etc.

Les dirigeants traditionnels africains

Dans la majeure partie de l' Afrique , de nombreux styles sont utilisés par la royauté traditionnelle .

Généralement, la grande majorité des membres de ces familles royales utilisent les titres de prince et de princesse, tandis que les plus hauts rangés parmi eux utilisent également Altesse ou Altesse Royale pour décrire les appellations secondaires dans leurs langues maternelles qu'ils détiennent dans leurs royaumes, appellations qui sont destinées. de mettre en évidence leur proximité par rapport à leurs trônes, soit littéralement au sens des existants royautés du continent ou symboliquement dans le sens de ses diverses chefferies du nom , et qui servent donc une fonction similaire à ladite styles de Altesse et Altesse royale .

Par exemple, les Yoruba d' Afrique de l' Ouest utilisent généralement le mot Kabiyesi lorsqu'ils parlent à ou à propos de leurs souverains et autres membres de la famille royale. En tant que tel, il est diversement traduit par Majesté, Altesse Royale ou Altesse en fonction du rang réel de la personne en question, bien qu'une traduction littérale du mot se lirait plus comme ceci: Il (ou Elle) dont les mots sont au-delà de tout doute, Grand Législateur de la Nation .

Dans le royaume zoulou d' Afrique australe , pendant ce temps, le monarque et les autres membres de la famille royale sont souvent appelés uNdabezitha, ce qui signifie qu'il (ou elle) qui concerne l'ennemi , mais rendu en anglais comme Majesté en adresse ou en référence au roi et à ses époux, ou Altesse Royale dans le cas des autres membres supérieurs de la famille royale.

Hong Kong

Le chef de la direction porte le nom de l' honorable .

Certains hauts fonctionnaires du gouvernement (comme le secrétaire en chef de l'administration ), le président du Conseil législatif , les membres du Conseil exécutif et les membres de la magistrature (comme le juge en chef de la Cour d'appel final ) sont également appelés l' honorable .

Irlande

En Irlande , les titulaires de fonctions portant des noms irlandais sont généralement adressés en anglais par sa forme nominative (ainsi, « Taoiseach » et « Tánaiste »), bien que les formes vocatives irlandaises diffèrent ( un Thaoisigh et un Thánaiste ). Le président peut s'appeler «Son Excellence» ( irlandais : A Shoilse , IPA:  [ə ˈhəʎʃə] / A Soilse [ə ˈsˠəʎʃə] ) et s'adresser à «Votre excellence» (irlandais: A Shoilse ), ou simplement «Président» ( Irlandais: A Uachtaráin [ə ˈuəxt̪ˠəˌɾˠaːnˠ] ). Les titres « ministre » et « sénateur » sont utilisés comme formes d'adresse; seulement ce dernier comme style. Un TD ( Teachta Dála ) est formellement adressé et qualifié de «député», bien que souvent simplement M. , Mme , etc. De même, les conseillers de comté et de ville peuvent être appelés «conseiller», en abrégé Cllr. qui est utilisé comme un style écrit, mais qui est tout aussi fréquemment adressé que M. , Mme, etc.

Malaisie

  • Kebawah Duli Yang Maha Mulia (KDYMM) -
    • équivalent à Sa ou Sa Majesté , est pour Yang di-Pertuan Agong et l'époux de Sa Majesté, le Raja Permaisuri Agong , avec le préfixe Seri Paduka Baginda ajouté après KDYMM.
    • équivalent à Son Altesse Royale , est pour -
      • le sultan et la sultanah de Kedah
      • le sultan de Pahang
      • le sultan et la sultanah de Terengganu
      • le sultan de Kelantan
      • le régent de Pahang
  • Duli Yang Maha Mulia (DYMM) -
    • équivalent à Sa ou Sa Majesté , est pour le Sultan et le Permaisuri de Johor .
    • équivalent à Son Altesse Royale , est pour -
      • le Yang di-Pertuan Besar et le Tunku Ampuan Besar de Negeri Sembilan
      • le Raja et le Raja Perempuan de Perlis
      • le Sultan et le Tengku Permaisuri de Selangor
      • le sultan de Perak, avec le préfixe Paduka Seri ajouté après DYMM.
      • le Raja Permaisuri de Perak
      • la Sultanah de Pahang
      • le Raja Perempuan de Kelantan
  • Yang Maha Mulia (YMM), équivalent à Son Altesse Royale , s'adresse à toutes les épouses veuves.
  • Kebawah Duli Yang Teramat Mulia (KDYTM) , équivalent à Son Altesse , est pour -
    • le Tengku Mahkota et le Tengku Puan de Pahang
    • le Yang di-Pertuan Muda et le Tengku Puan Muda de Terengganu
  • Duli Yang Teramat Mulia (DYTM) , équivalent à Son Altesse est pour -
    • le Raja Muda et le Raja Puan Muda de Kedah
    • le Raja Muda et le Raja Puan Besar de Perak
    • le Raja Muda et le Raja Puan Muda de Selangor
    • le Tengku Mahkota et le Tengku Ampuan Mahkota du Kelantan
  • Yang Teramat Mulia (YTM) , équivalent à Son Altesse , est pour -
    • Chefs au pouvoir et princes des Quatre de Negeri Sembilan
    • Membres supérieurs de la famille royale dans les États royaux
  • Duli Yang Amat Mulia (DYAM) , équivalent à Son Altesse , est pour -
    • le Tunku Mahkota et le Tunku Ampuan Mahkota de Johor
    • le Raja di-Hilir et le Raja Puan Muda de Perak
  • Yang Amat Mulia (YAM) , ce qui équivaut à Son ou Son Altesse , est réservée aux membres de la famille royale.
  • Yang Mulia (YM) , ce qui équivaut à son ou Son Altesse , est réservée aux membres de la famille royale élargie.
  • Tuan Yang Terutama (TYT) , équivalent à Son Excellence , s'adresse aux gouverneurs , hauts-commissaires et ambassadeurs .
  • Yang Amat Berhormat (Mulia) (YABM / YAB) , équivalent au Très Honorable , est pour le Premier Ministre , le Vice-Premier Ministre et le Premier Ministre .
  • Yang Berhormat (Mulia) (YBM / YB) , équivalent à l'honorable , est pour -
    • Ministres fédéraux et ministres d'État de Sabah et Sarawak
    • Sous-ministres fédéraux
    • membres de Johor Royal Court
    • ministres adjoints d'État de Sabah et Sarawak
    • membres des conseils exécutifs des États
    • membres du Parlement et des assemblées législatives des États
    • Secrétaires d'État
    • Conseillers juridiques d'État dans les États de la Malaisie péninsulaire
    • Agents financiers d'État dans les États de la Malaisie péninsulaire
    • personnes recevant le titre de « Dato» et de « Datin Paduka» de Johor
  • Yang Amat Arif (YAA) , équivalent au très honorable , est pour les juges en chef.
  • Yang Arif (YA) , équivalent à l'honorable , est pour -
    • juges et commissaires judiciaires
    • Procureur général de l'État du Sarawak
  • Yang Amat Dihormati (YAD) , équivalent au très honorable , est pour les représentants royaux dans les districts de Selangor .
  • Yang Dihormati (YDh.) , Équivalent à l'honorable , est pour -
    • sélectionné Orang Besar Negeri de Perak
    • officiers de police supérieurs et supérieurs
  • Yang Amat Berbahagia (YABhg.) Est pour -
    • conjoints de gouverneurs
    • les conjoints du premier ministre, du vice-premier ministre et du premier ministre
    • personnes avec le titre de " Tun "
    • l'Orang Besar Empat de Perak
    • épouses de Yang Amat Dihormati
  • Yang Berbahagia (YBhg.) Est pour -
    • les hauts fonctionnaires du gouvernement fédéral , à savoir le secrétaire général du gouvernement , le procureur général , le chef des forces de défense , l' inspecteur général de la police , le directeur général de la fonction publique et le secrétaire général des ministères, avec ou sans titre
    • l'Orang Besar Lapan de Perak
    • les personnes portant le titre « Tan Sri » et « Datuk », ou équivalent, et leurs conjoints
    • les conjoints des hauts-commissaires et des ambassadeurs
    • épouses de Yang Berhormat , Yang Amat Arif , Yang Arif , Yang Dihormati , Yang Berbahagia , Yang Amat Setia , Sahibus Samahah , Sahibul Fadhilah et Sahibus Saadah
  • Yang Amat Berusaha (YABrs.) Est destiné aux officiers publics supérieurs sans titre au Kelantan .
  • Yang Berusaha (YBrs.) Est pour -
    • hauts fonctionnaires sans titre et leurs conjoints
    • épouses de Yang Amat Berusaha et Yang Setia
  • Yang Amat Setia (YAS) est destiné aux officiers supérieurs sans titre.
  • Yang Setia (YS) est destiné aux officiers supérieurs sans titre.
  • Sahibus Samahah (SS) , équivalent à Son Eminence , est pour les Muftis d' Etat .
  • Sahibul Fadhilah (SF) , équivalent à Sa Grâce , est pour les muftis adjoints d'État, les Qadis et les hauts Ulamas .
  • Sahibus Saadah , équivalent à Yang Berbahagia , est spécial pour le directeur des affaires islamiques de Selangor .

Maroc

  • Sa Majesté - Le roi du Maroc .
  • Sa Majesté Impériale - Le Sultan du Maroc (avant 1957, maintenant obsolète).
  • Son Altesse Royale - Prince et princesse du Maroc (utilisé pour les enfants, petits-enfants et frères et sœurs du roi ainsi que pour la princesse consort).
  • Son Altesse - Prince et princesse du Maroc (utilisé pour les cousins, oncles et tantes du roi).

Philippines

  • Son Excellence - Le Président des Philippines. [21] Le titre en tagalog est "Ang Mahal na Pangulo" (le président bien-aimé). Le titre honorifique du président des Philippines a été repris du titre de gouverneur général des Philippines pendant les périodes coloniales espagnole et américaine. Le Président peut être appelé "Votre Excellence" ou, de manière plus informelle, "Monsieur le Président" ou "Madame (e) Présidente".
  • L'honorable - Le vice-président des Philippines, les membres du Congrès des Philippines, les juges de la Cour suprême des Philippines, les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces, les maires et les vice-maires des villes ou municipalités, et d'autres fonctionnaires élus ou nommés en Le titre est également conféré aux représentants élus et nommés des organisations d'étudiants ou d'autres personnes qui participent activement à la création, à la mise en œuvre et à l'interprétation des politiques de l'organisation. Le titre en tagalog est "Ang Kagalanggalang" (l'honorable). Dans les enquêtes et les procédures de mise en accusation du Sénat et du Congrès, les sénateurs et les représentants sont principalement appelés Votre Honneur , car leurs fonctions ont le pouvoir des juges de poser des questions.
  • Sa Magnificence Le Très Révérend - Le Recteur Magnifique de l' Université Pontificale et Royale de Santo Tomas
  • Sir / Madame (e) - Discours informel commun
  • Illustrious Knight, Sir / Lady - Titres pour les membres de l'Ordre des Chevaliers de Rizal, le seul ordre de chevalerie des Philippines créé par la loi.
  • Dans le sultanat de Sulu , le sultan est appelé Paduka Mahasari Maulana al Sultan .

Espagne

  • Sa / Sa Majesté - le monarque d'Espagne, lorsqu'il est appelé monarque. Lorsqu'il est appelé chef d'État, il est généralement appelé Son Excellence le chef d'État.
  • Son Altesse Royale - le Prince des Asturies et les Infantes (princes royaux apparents non héritiers).
  • Son Excellence ( su excelencia ) - conjoints et enfants des Infantes, Grands d'Espagne , ministres, soit du gouvernement central ( "ministros" ), soit du gouvernement autonome ( "consejeros" ), ainsi que des présidents régionaux. Maires et conseils municipaux [la citation nécessaire ] .
  • Son Illustre ( su ilustrísima ) - marquis, comtes, vicomtes, jeunes ministres soit du gouvernement central ( "secretarios de estado"), soit du gouvernement autonome ( "vice-consejeros" ), juges ( "magistrados" ), certains procureurs , membres des académies royales et détenteurs de certaines décorations espagnoles.
  • Son Très Excellent et Magnifique Seigneur - Recteur d'une université.
  • Sa Seigneurie / Sa Ladyship ( su señoría ) - barons, seigneurs, parlementaires, juges.

Thaïlande

  • Sa / Sa Majesté - Le Roi et la Reine de Thaïlande.
  • Son Altesse Royale - Prince et princesse de Thaïlande (utilisé pour les enfants et petits-enfants du roi) de " Chao-Fa " (เจ้าฟ้า) (le plus haut rang de prince / princesse) à "Phra Chao Worawongse Ther Phra Ong Chao" (พระเจ้า วร วงศ์ เธอ พระองค์เจ้า) (un niveau moyen, une classe inférieure de prince et de princesse que Chao Fa ). Ce style est également utilisé pour la princesse consort (maintenant obsolète).
  • Son Altesse - Prince et princesse de Thaïlande du rang "Phra Worawong Ther Phra Ong Chao " (พระ วร วงศ์ เธอ พระองค์เจ้า) qui sont nés au titre de Mom Chao à qui le roi a accordé plus tard ce titre supérieur, soit en reconnaissance de mérite, ou comme une faveur spéciale.
  • Son Altesse Sérénissime - Prince et princesse du titre Mom Chao (m) / Mom Chao Ying (f) ( หม่อมเจ้า / หม่อมเจ้า หญิง , abrégé en thaï en ม.จ. ou en anglais en MC) est la classe la plus junior encore considérée royalties. C'est normalement lorsque les noms de famille apparaissent pour la première fois parmi les lignées royales. Ils sont soit: les enfants d'un homme Chao Fa et un roturier .Les enfants d'un homme Phra Ong Chao . De manière informelle, ils sont dénommés "Than Chai" (m) ... / "Than Ying" (f) ... (ท่านชาย ... / ท่าน หญิง ...) .
  • L'honorable - Mom Rajawongse ( หม่อมราชวงศ์ , RTGS: Mom Ratchawong; abrégé en thaï en ม.ร.ว. ou en anglais en MR et également traduit en anglais en l'honorable ) est le titre pris par les enfants de l'homme de sexe masculin Mom Chao. Le titre se prononce "Mom Rachawong". De manière informelle, ils peuvent être dénommés "Khun Chai" (m) ... / "Khunying" (f) ... (คุณชาย ... / คุณหญิง ...).

Royaume-Uni

  • Monsieur - les hommes, formellement s'ils ont une chevalerie britannique ou s'ils sont baronnet .
  • Dame - chevaliers et baronnétesses à part entière ( suo jure ).
  • Seigneur - marquis , comtes , vicomtes et barons mâles , ainsi que certains des fruits de leurs reins. (Style: Votre Seigneurie ou Mon Seigneur.)
  • Lady - épouses de marquis , comtes , vicomtes , barons et chevaliers.
  • Sa Grâce (discours oral Votre Grâce ou Duke) - Dukes . Parfois, l' archevêque de Cantorbéry , l' archevêque d'York et d'autres archevêques sont également appelés Sa Grâce.
  • Son Altesse Royale , allocution orale Votre Altesse Royale - princes royaux.
  • Le très honorable signifie l'appartenance au Conseil privé du Royaume-Uni , mais ne confère aucun autre titre, et est également un style formel d'adresse pour certains détenteurs de pairies , à savoir les comtes , vicomtes , barons et seigneurs du Parlement.
  • Le très honorable et révérend - comme l'explication précédente, utilisé si le titulaire est également un pasteur ordonné (usage parlementaire).
  • L'honorable - fils cadets de comtes, tous enfants de vicomtes et de barons, ou seigneurs du Parlement.

«Le très honorable» est ajouté comme préfixe au nom de diverses entités collectives telles que:

  • Le Très Honorable les Seigneurs Spirituels et Temporels (du Royaume d'Angleterre) à la Chambre des Lords .
  • Le très honorable lord-commissaires du conseil d'amirauté .
  • Les très honorables marquis, les seigneurs du très honorable Conseil privé de Sa Majesté.
  • Son Honneur est un préfixe honorifique pour les maires , les juges de paix et les magistrats des royaumes actuels ou anciens du Commonwealth . Dans l'allocution orale, ces fonctionnaires sont appelés Votre Honneur ou appelés Son Honneur. En Australie, tous les États utilisent désormais Votre Honneur comme forme d'adresse pour les magistrats (la même que celle qui a toujours été utilisée pour les juges des juridictions supérieures).
  • The Much Honored - Barons et lairds féodaux écossais

Styles existant par mariage au Royaume-Uni

Les styles peuvent être acquis par le mariage, bien que traditionnellement cela s'applique plus aux épouses de fonctionnaires qu'aux maris. Ainsi, au Royaume-Uni , Anne, princesse royale , porte le nom de Son Altesse Royale (SAR), son mari, Sir Timothy Laurence , n'a aucun style de courtoisie du fait d'être son mari (bien que sa belle-mère, la reine Elizabeth II , ne l'a depuis fait chevalier), et ses enfants ne portent aucun titre ou style, de droit ou de tradition, bien qu'ils soient dans la lignée de la succession à la Couronne, jusqu'en 2015 sous réserve de la loi de 1772 sur les mariages royaux . En revanche, lorsque Sophie Rhys-Jones a épousé le prince Edward , elle est devenue SAR la comtesse de Wessex (etc.) et leurs enfants ont droit (bien qu'ils ne les utilisent pas) au préfixe princier et au style de SAR, et font preuve de courtoisie. titres dérivés de leur père.

Les styles et les titres peuvent changer lorsqu'un mariage est dissous. La Lady Diana Frances Spencer portait le style Son Altesse Royale lors de son mariage avec SAR le Prince de Galles et le titre de Princesse de Galles . Lorsque le couple a divorcé, elle a perdu son style: elle est devenue à la place Diana, princesse de Galles . (bien qu'elle remplisse les critères qui accordent habituellement le préfixe «Lady» à la fille d'un comte, et qu'elle était connue comme telle avant le mariage, elle n'est pas revenue à ce titre après le divorce).

Lorsqu'elle est appliquée à l'actuelle princesse de Galles , l'inclusion d'un article défini ("La princesse de Galles"), fait partie, comme SAR, du style qui accompagne le titre. Lorsque Charles s'est remarié à Camilla Parker-Bowles conformément à la loi sur les mariages royaux, elle est légalement devenue SAR la princesse de Galles mais, comme l'intention annoncée avant le mariage du couple, elle continue d'utiliser le titre moindre dérivé du duché de son mari. de Cornouailles et est connue sous le nom de SAR la duchesse de Cornouailles en raison de la forte association de feu Diana, princesse de Galles.

Du divorce jusqu'à sa mort en 1997, Diana, princesse de Galles, a cessé de détenir un style royal, bien que le monarque ait déclaré qu'elle restait une princesse du Royaume-Uni et dans les occasions où des membres de la famille royale apparaissaient en public, elle continuait à bénéficier de la même préséance royale.

Quand Sarah Ferguson a divorcé de son mari, SAR le prince Andrew, duc d'York , elle a également perdu son style de HRH, le rang de princesse britannique et a été rebaptisée "Sarah, duchesse d'York".

En 1936, Wallis Simpson s'est vu refuser le style HRH par George VI lorsqu'elle a épousé son frère aîné, l'ancien Édouard VIII , qui est devenu SAR le duc de Windsor après son abdication et l'obtention d'une pairie.

États Unis

Les noms de la plupart des fonctionnaires et juges fédéraux et d'État élus, actuels et anciens, aux États-Unis sont appelés « l'honorable » par écrit (par exemple, «l'honorable Mike Rawlings, maire de la ville de Dallas»). Beaucoup sont abordés par leur titre dans la conversation comme «Monsieur» ou «Madame» («Monsieur le Président», «Madame le Maire») ou simplement par leur nom avec leur titre approprié, par exemple «Sénateur Jones» ou «Commissaire Smith».

L'utilisation continue d'un titre après avoir quitté ses fonctions dépend de la fonction: ceux dont il n'y en a qu'un à la fois (par exemple, président, président, gouverneur ou maire) ne sont officiellement utilisés que par le titulaire actuel. [la citation nécessaire ] Cependant, les titres pour les bureaux dont il y a beaucoup de titulaires de charge simultanés (par exemple, ambassadeur, sénateur, juge, professeur ou grades militaires, en particulier colonel et au-dessus) sont conservés à vie: Un général de l'armée américaine à la retraite est adressé comme " Général (nom) "officiellement et socialement pour le reste de leur vie. Les militaires retraités ont le droit de recevoir une rémunération et sont toujours comptés comme membres des forces armées des États-Unis. En conséquence, tous les grades militaires à la retraite sont conservés à vie conformément au titre 10 du United States Code. Dans le cas du président, alors que le titre est officiellement abandonné après avoir quitté le bureau [ citation nécessaire ] - par exemple, Dwight Eisenhower est revenu à son style antérieur "Général Eisenhower" à la retraite - il est encore largement utilisé comme une pratique informelle; par exemple, Jimmy Carter est encore souvent appelé président Carter. Le vice-président est généralement appelé «ancien vice-président», comme «l'ancien vice-président Mike Pence». De même, les gouverneurs sont généralement appelés plus tard dans la vie comme "gouverneur (nom)", en particulier s'ils se présentent à d'autres fonctions politiques. Mitt Romney , par exemple, a été fréquemment appelé «gouverneur Romney» pendant sa campagne présidentielle de 2012 et a été abordé comme tel formellement dans les débats, [22] [23] ayant été gouverneur du Massachusetts jusqu'en 2007.

  • Les noms des juges sont appelés «L'honorable» par écrit, et oralement au tribunal par «Votre Honneur», ou par le nom après «juge». Les juges en chef des cours suprêmes sont appelés oralement «M. ou Mme le juge en chef» ou «le juge en chef»; associer les juges par leur nom à «Justice» (ou simplement «Justice»).
  • Les noms des maires sont intitulés «L'honorable» par écrit. Dans les municipalités (par exemple, New York et Chicago), les maires sont appelés «Votre Honneur» lors de la conversation. Cela peut être un vestige du fait que les maires (et quelques autres) étaient également des magistrats du système judiciaire.
  • Son Excellence (discours oral «Excellence», «Votre Excellence») était autrefois habituellement utilisé par les gouverneurs d’États, bien que cela ait cédé la place à «l’honorable», le formulaire utilisé pour s’adresser à tous les élus des États-Unis. «Excellence» s'est poursuivie dans les Commonwealths du Massachusetts et de la Virginie et dans les États de Caroline du Sud , de Géorgie , du New Hampshire et du Connecticut .
  • Les noms des membres de la Chambre des représentants sont également appelés par écrit «l'honorable». Or, ils sont traditionnellement appelés par leur nom "M." ou «Mme», mais en tant que pratique, on parle parfois de «représentante» ou «membre du Congrès» ou «membre du Congrès» lorsqu'il est nécessaire ou souhaitable de préciser le statut du membre. Il est conseillé de suivre la préférence de chaque fonctionnaire. Suivant la préséance dans le style de parlement de Westminster, lors de l'écriture de leurs propres noms, en particulier sur la papeterie et les francs , les représentants ont parfois suivi leurs noms avec «MC» (membre du Congrès). [24] De même, les noms des sénateurs sont adressés par écrit en tant que «l'honorable» et oralement en tant que «sénateur». Là où les représentants peuvent avoir utilisé «MC», les sénateurs ont utilisé «USS» (sénateur des États-Unis). [25] Cependant, aucun de ces formulaires n'est actuellement utilisé par les membres à Washington, DC. Sur le sol même des chambres pendant le débat, les membres se réfèrent généralement les uns aux autres comme étant le gentleman ou la gentille femme de leur état approprié (par exemple, "comme mon ami, le distingué monsieur de l'Ohio, vient de dire ..." ou "je cède trois minutes au monsieur de New York, M. Smith "). Lors d'un débat, les sénateurs appellent parfois leurs collègues le sénateur junior ou senior d'un État (par exemple, «je ne suis pas d'accord avec mon cher ami, le sénateur junior de l'Ohio ...»). Les sénateurs utilisent aussi couramment cette forme d'adresse.
  • Alors que le terme « Esquire », abrégé «Esq». après le nom (John Jones, Esq.), n'a aucune signification légale aux États-Unis et peut être utilisé par n'importe qui (ou du moins, habituellement, par n'importe quel homme), il est correctement utilisé pour s'adresser à des avocats par correspondance comme indication de leur profession. Au moins une juridiction américaine, le District of Columbia, limite l'utilisation de «Esquire» (et des termes similaires) aux avocats agréés. [26] Bien que certaines autorités aient précédemment préconisé l'utilisation de «Esq». devrait être limité aux avocats de sexe masculin, aujourd'hui, le terme est utilisé pour les avocats de sexe masculin et féminin. Le JD académique post-nominal ( Juris Doctor ) peut être utilisé par les diplômés des facultés de droit qui ne sont membres du barreau d'aucun État ou qui travaillent en dehors de la profession juridique.
  • Dans les domaines académiques, il est de coutume aux États-Unis de désigner les titulaires de n'importe quel niveau de chaire (professeur, professeur assistant, professeur agrégé, professeur adjoint, etc.) comme «professeur» - comme dans «professeur Jones» - oralement ou par écrit . Dans l'écriture, "professeur" est souvent abrégé en "Prof.", comme dans "Prof. Jones". Les titulaires de doctorats universitaires sont souvent appelés «Dr Jones».
  • Le personnel militaire de toute fonctionnalité (médecins, avocats, ingénieurs, cuisiniers, pilotes de chasse, chauffeurs de pool motorisé, commandants, gardes de sécurité ... officiers et enrôlés ... chefs et partisans) est toujours adressé par grade + nom; à l'exception des aumôniers , qui sont appelés «aumônier» et sont adressés par écrit avec leur rang entre parenthèses, par exemple: «aumônier (major) Jones». Une exception à cette règle est dans la Marine, où, par écrit, le grade n'est pas utilisé, ou est utilisé avant le nom de la personne avec l'indicateur de corps «CHC» indiquant que l'officier est un aumônier placé derrière son nom. par exemple: «LT George Burdell, CHC, USN». Dans la marine des États-Unis, il existe une pratique interne à bord des navires selon laquelle les officiers subalternes qui ne sont pas aux commandes peuvent être appelés par leur grade ou en tant que "Mister / Miss X" comme dans "Lieutenant Junior Grade Smith" ou "Miss Smith". Cette pratique est également suivie au sein de la Garde côtière des États-Unis, à la fois à bord des navires et à terre. Les officiers subalternes des deux services sont ceux du lieutenant-commandant et inférieurs. Les officiers supérieurs ( commandant et au-dessus) sont désignés par leur grade comme «commandant Smith» ou «amiral Smith». Alors qu'officiellement, cette manière de parler est censée aller d'un grade supérieur à un grade subalterne, c'est-à-dire de capitaine à lieutenant, dans la pratique, il n'est pas inconnu pour le personnel enrôlé de se référer également aux officiers subalternes sous le nom de Monsieur. Bien que généralement désigné par leur grade, c'est-à-dire matelot / aviateur / pompier / maître X ou (supérieur / maître) chef X, lors d'occasions formelles, par exemple les mariages, le titre complet d'un homme enrôlé est parfois utilisé, en commençant par son classement, puis son grade, et leur nom, par exemple, technicien en électronique de deuxième classe X ou compagnon d'artilleur en chef Y. Lorsqu'il est écrit, par exemple dans les invitations formelles, le nom de l'homme enrôlé est écrit comme suit: "Nom du militaire , USN / USMC / USA / USAF / USCG", sans son grade précédant leur nom, contrairement aux officiers commissionnés.
  • Le personnel militaire à la retraite peut continuer à être traité en fonction de son grade au moment de sa retraite. Ceux qui détenaient des grades «brevetés» supérieurs à leur grade permanent (officiers permanents de l'armée qui détenaient un grade temporaire dans des régiments de volontaires pendant la guerre de Sécession) détenaient également cet honneur; bien que tous ces individus aient maintenant péri, cet usage est souvent vu dans des sources historiques ou fictives placées dans la période 1865–1900.

Toutes les anciennes monarchies avaient des styles, certains, comme dans la monarchie bourbonnaise de France , extrêmement compliqués selon le statut du bureau ou du titulaire. Otto von Habsburg , qui était prince héritier d' Autriche-Hongrie (1916–1918), avait le style «Son Altesse impériale et royale». Il a été adressé pour la dernière fois en tant que tel par des personnalités de l'église lors des funérailles de sa défunte mère, l'impératrice-reine Zita d'Autriche-Hongrie en 1989, bien que l'utilisation de ces styles soit interdite en Autriche depuis 1920. [27]

Pour les styles de discours aux représentants du gouvernement de la Russie impériale , voir le tableau des grades .

Les noms de certains bureaux sont également des titres , qui sont conservés par le titulaire à vie. Par exemple, les détenteurs de titres dont il y en a plusieurs à la fois, comme les ambassadeurs, les sénateurs, les juges et les officiers militaires qui prennent leur retraite, continuent à utiliser leurs honoraires hiérarchiques à vie. Les titulaires de titres pour lesquels il n'y a qu'un seul titulaire à la fois, tels que président, juge en chef ou orateur, reviennent à leur ancien titre honorifique lorsqu'ils quittent leurs fonctions par déférence envers le titulaire actuel.

Les styles faisaient souvent partie de la gamme de symboles qui entouraient les personnages de haute fonction. Tout, de la manière de s’adresser au comportement d’une personne en rencontrant ce personnage, était entouré de symboles traditionnels. Les monarques devaient être salués par les hommes et soumis par les femmes. Les membres du clergé, en particulier dans l'Église catholique romaine, devaient faire embrasser leurs anneaux (le symbole de leur autorité) par des laïcs alors qu'ils étaient à genoux, tandis que les cardinaux, en hommage au couronnement papal, étaient censés baiser les pieds. du Souverain Pontife, le Pape .

Beaucoup de ces traditions sont caduques ou ont été partiellement abandonnées. Lors de son investiture en tant que pape en 1978 (elle-même l'abandon du traditionnel couronnement papal vieux de plusieurs millénaires), le pape Jean-Paul II lui-même a embrassé des cardinaux sur les joues, plutôt que de suivre la méthode traditionnelle d'hommage de se faire baiser les pieds.

De même, les styles, bien que toujours utilisés, sont moins souvent utilisés. L'ancienne présidente d'Irlande , Mary McAleese , était généralement appelée présidente Mary McAleese , et non président McAleese , comme cela avait été le formulaire utilisé pour les six premiers présidents, du président Hyde au président Hillery. Tony Blair a d' abord demandé à s'appeler Tony . Les prénoms, ou même les surnoms , sont souvent largement utilisés parmi les politiciens aux États-Unis, même dans des situations formelles (à titre d'exemple extrême, le président James Earl "Jimmy" Carter a choisi de prêter serment en utilisant son surnom). Une exception notable concerne les juges: un juge de n'importe quel tribunal est presque invariablement appelé «Votre Honneur» lorsqu'il préside son tribunal, et souvent aussi à d'autres moments. Ce style a été supprimé en République d'Irlande , où les juges ne sont appelés que "juge".

Cependant, les styles sont encore largement utilisés dans les documents officiels et la correspondance entre chefs d'État, comme dans une lettre de créance accréditant un ambassadeur d'un chef d'État à un autre.

Le terme autoproclamé , ou soi-disant , signifie en gros se décerner un style , souvent sans justification ni autorité adéquate, mais l'expression fait souvent référence à des descriptions ou à des titres (tels que «tante», «expert», «docteur», ou "King"), plutôt que de vrais styles au sens de cet article.

  • Formes d'adresse au Royaume-Uni
  • Formes d'adresse en Espagne
  • Formes d'adresse dans l'Empire russe
  • Liste des titres
  • Suffixe (nom)
  • Titre
  • Distinction T – V

1 Bien que la République d'Irlande ne possède pas de Conseil privé, le style est toujours utilisé. Le lord-maire de Dublin est toujours appelé le très honorable, car les anciens lord-maires de Dublin étaient membres d' office de l'ancien Conseil privé irlandais jusqu'à son abolition en 1922.

  1. ^ "style: signification et définitions" . Dictionnaire Unabridged Random House . Infoplease. 1997 . Récupéré le 4 janvier 2011 .
  2. ^ "Définition du style" . Dictionnaires d'Oxford en ligne . Presse d'université d'Oxford. 2010 . Récupéré le 4 janvier 2011 .
  3. ^ "N ° 4 de 2005 - Forme d'adresse" . Instructions pratiques . Magistrates Court of Tasmania. 4 septembre 2009. Archivé de l'original le 10 mars 2011 . Récupéré le 4 janvier 2011 .
  4. ^ Voir le titre substantif
  5. ^ AF Pollard (5 janvier 2007). HENRY VIII . Chehab Pubber. p. 244. GGKEY: HQGF65AUEWU.
  6. ^ Angus Stevenson, éd. (2007). Shorter Oxford English Dictionary . Volume 1, A – M (sixième éd.). Oxford, Royaume-Uni: Oxford University Press. p. 737. ISBN 978-0-19-920687-2. |volume=contient du texte supplémentaire ( aide )
  7. ^ un b Tourtchine, Jean-Fred (septembre 1987). "Le Royaume de Portugal - Empire du Brésil". Cercle d'Études des Dynasties Royales Européennes (CEDRE) . III : 103. ISSN  0764-4426 .
  8. ^ un b Wood, Paul (1er août 2005). "La vie et l'héritage du roi Fahd" . BBC News . Récupéré le 6 avril 2011 .
  9. ^ "Gardien des Deux Saintes Mosquées le Roi Abdallah bin Abdulaziz" . Archivé de l'original le 20 janvier 2011 . Récupéré le 6 avril 2011 .
  10. ^ un b Pennell, Richard (11 mars 2016). "Quelle est la signification du titre 'Amīr al-mu'minīn? ' ". Le Journal des études nord-africaines . 21 (4): 623–644. doi : 10.1080 / 13629387.2016.1157482 .
  11. ^ un b Valentin, Simon, Ross. L'Islam et l'Ahmadiyya Jamaʻat: histoire, croyance, pratique . Presse universitaire de Columbia. p. 208.
  12. ^ "Pourquoi les chirurgiens du Royaume-Uni s'appellent M. ..." , rcseng.ac.uk
  13. ^ "Guide de style" . Église épiscopale . Récupéré le 17 juin 2013 .
  14. ^ "Questions Fréquemment Posées" . Trinityambler.com . Récupéré le 17 juin 2013 .
  15. ^ "Honorer la prêtrise" . churchofjesuschrist.org . Récupéré le 11 février 2015 .
  16. ^ Nouveau dictionnaire du monde de Webster de la langue américaine, édition d'université. The World Publishing Company, Cleveland et New York. 1966. p. 1719
  17. ^ "Le titre" L'honorable "pour les gouverneurs généraux" . www.legislation.gov.au .
  18. ^ "Contact" . Gouverneur général du Commonwealth d'Australie. 2011. Archivé de l'original le 13 janvier 2011 . Récupéré le 5 janvier 2011 .
  19. ^ "DPMC - Honneurs de Nouvelle-Zélande: L'honorable et le Conseil privé" . Département du Premier ministre et du Cabinet . Archivé de l'original le 2 septembre 2011.
  20. ^ un b "Prix nationaux de la Jamaïque" , Service d'information de la Jamaïque, accédé le 12 mai 2015.
  21. ^ "Constitution de 1987 de la République des Philippines" . Bibliothèque virtuelle de droit Chan Robles - via www.chanrobles.com.
  22. ^ «CPD: Transcription du débat du 22 octobre 2012» . www.debates.org .
  23. ^ «Transcription du débat du 16 octobre 2012, Obama contre Romney» . Archivé de l'original le 5 septembre 2015.
  24. ^ Voir, par exemple, le fichier: Congressional Frank 1921 TS Butler.jpg (scan de la franchise d'un représentant).
  25. ^ Voir, par exemple, File: Franked.jpg (scan d'une enveloppe affranchie d'un sénateur américain).
  26. ^ "Opinion Ethique 344" . Le bar du district de Columbia. 2011 . Récupéré le 5 janvier 2011 .
  27. ^ "Bundesrecht: Gesamte Rechtsvorschrift für Adelsaufhebungsgesetz" (en allemand). Chancellerie fédérale d'Autriche . 2010 . Récupéré le 5 janvier 2011 .

  • Tableau des titres à utiliser au Canada , ministère du Patrimoine canadien
  • Styles d'adresse , ministère du Patrimoine canadien
  • Formulaires d'adresse d'Infoplease
  • Formulaires de base de la Protocol School of Washington