Langues tibéto-kanauri

Les langues tibéto-Kanauri , également appelés Bodic , Bodish-Himalayish et occidentale tibéto-birmane , sont un niveau intermédiaire proposé de classification des langues sino-tibétaines , centrée sur les langues Tibetic et le cluster dialecte Kinnauri . La conception de la relation, ou s'il s'agit même d'un groupe valide, varie d'un chercheur à l'autre.

Benedict (1972) a à l'origine postulé la relation Tibéto-Kanauri alias Bodish-Himalayish, mais avait une conception plus large de l'Himalaya que celle généralement trouvée aujourd'hui, y compris Qiangic , Magaric et Lepcha . Dans la conception de Benoît XVI, le tibéto-kanauri est l'un des sept noyaux linguistiques, ou centres de gravité le long d'un spectre, dans les langues tibéto-birmanes . Le noyau le plus central identifié par Benoît est la langue jingpho (y compris peut-être les langues kachin-luic et tamangique ); d'autres noyaux périphériques en plus de Tibeto-Kanauri incluent les langues Kiranti (Bahing – Vayu et peut-être la langue Newar ); les langues Tani ; les langues Bodo-Garo et peut-être les langues Konyak ); les langues Kukish (Kuki – Naga plus peut-être la langue Karbi , la langue Meitei et la langue Mru ); et les langues Burmish ( les langues Lolo-birmanes , peut - être aussi la langue Nung et Trung ). [2]

Matisoff (1978, 2003) suit en grande partie le schéma de Benoît XVI, soulignant la valeur téléologique de l'identification des caractéristiques connexes par rapport à la cartographie détaillée des arbres généalogiques dans l'étude des langues tibéto-birmane et sino-tibétaine . Matisoff comprend le Bodish et l'Himalaya occidental avec la langue Lepcha comme troisième branche. Il les unit à un niveau supérieur avec Mahakiranti comme himalayen . [3] [4]

Van Driem (2001) note que les langues bodish , himalayenne occidentale et tamangique (mais pas les autres familles de Benoît) semblent avoir une origine commune. [5]

Bradley (1997) adopte à peu près la même approche mais dit les choses différemment: il incorpore l'Himalaya occidental et le Tamangic comme des branches dans son «Bodish», qui se rapproche ainsi de Tibeto-Kanauri. Ceci et sa famille himalayenne [ comme Mahakiranti? ] constituent sa famille Bodic. [6]

  1. ^ Thurgood, Graham; LaPolla, Randy J. (éd.) (2003). Langues sino-tibétaines . Londres : Routledge . ISBN 0-7007-1129-5.
  2. ^ Benoît, Paul K. (1972). Sino-tibétain: un Conspectus . Études de Princeton-Cambridge en linguistique chinoise. 2 . Archive de la CUP. pp. 4–11.
  3. ^ Matisoff, James A. (1978). Sémantique variationnelle en tibéto-birman: l'approche «organique» de la comparaison linguistique . Documents occasionnels, Wolfenden Society on Tibeto-Burman Linguistics. 6 . Institut pour l'étude des questions humaines. ISBN 0-915980-85-1.
  4. ^ Matisoff, James A. (2003). Manuel de proto-tibéto-birman: système et philosophie de la reconstruction sino-tibétaine . Publications de l'Université de Californie en linguistique. 135 . Presses de l'Université de Californie. pp. 1–9. ISBN 0-520-09843-9.
  5. ^ van Driem, George (2001). Langues de l'Himalaya: un manuel ethnolinguistique de la région du Grand Himalaya: contenant une introduction à la théorie symbiotique de la langue . Handbuch der Orientalistik. Zweite Abteilung, Indien. 10 . BRILL . ISBN 90-04-10390-2.
  6. ^ Bradley, David (1997). Langues tibéto-birmanes de l'Himalaya . Documents occasionnels en linguistique de l'Asie du Sud-Est. Département de linguistique, École de recherche sur les études pacifiques et asiatiques, Université nationale australienne . ISBN 0-85883-456-1.

  • Bradley, David (2002). "Le sous-groupe de Tibeto-Burman". Dans Christopher I. Beckwith (éd.). Langues tibéto-birmanes médiévales: actes d'un colloque tenu à Leiden, le 26 juin 2000, lors du 9e séminaire de l'Association internationale des études tibétaines . Bibliothèque d'études tibétaines de Brill. 1 . BRILL . 73–112. ISBN 978-90-04-12424-0.
  • Hale, Austin (1982). "Examen de la recherche". Recherche sur les langues tibéto-birmanes . Tendances en linguistique. 14 . Walter de Gruyter . pp. 30–49 passim . ISBN 978-90-279-3379-9.
  • Singh, Rajendra (2009). Revue annuelle des langues et de la linguistique de l'Asie du Sud: 2009 . Tendances en linguistique, études et monographies. 222 . Walter de Gruyter . 154-161. ISBN 978-3-11-022559-4.